En ce moment je suis vraiment très occupée et le temps m’est un peu compté pour terminer divers  ouvrages que je pourrais vous montrer ,en partie au moins, bientôt...

Alors c’est ENCORE d’un livre dont je viens vous parler ...

Vous est-il déjà arrivé en prenant un livre, en regardant sa couverture puis en le retournant et en lisant la quatrième de couverture de savoir immédiatement qu’entre ce livre et vous, allait commencer une histoire d’amour ? que lorsque vous l’aurez commencé, plus rien ne comptera que cette lecture, et que rien ne vous en détournera? Séance tenante, vous vous plongez dans ce livre comme on plonge dans un bain chaud , voluptueusement et en savourant par avance toutes les  sensations à venir....

Eh bien voilà ce qui m’est arrivé avec “La grand-mère de Jade” et ce livre est tellement beau qu’il faut que je vous en parle alors qu’il est tout frais dans ma mémoire et que les personnages m’habitent encore...

la grand-mère de Jade

A la suite d’un malaise, la grand-mère de Jade, Jeanne dite Mamoune, doit être placée dans une maison de repos médicalisée,  et Jade, n’hésite pas une seconde ; elle va enlever sa grand-mère adorée et  l’emmener vivre à Paris avec elle. Finalement cette grand-mère au parfum de rose et de violette, elle la connait peu et  cette cohabitation va leur permettre de se découvrir l’une l’autre...

C’est un roman merveilleux à deux voix, celle de la petite fille , journaliste indépendante, trentenaire célibataire, elle vient de mettre fin à une relation de cinq ans, qui se pose beaucoup de questions sur le sens de la vie, qui a écrit un roman, refusé par les éditeurs et celle de la vieille dame de quatre vingt ans ,  quasiment jamais sortie de son village de montagne, qui va se révéler être une lectrice cachée, fine et érudite lui proposant timidement de la relire”je pourrais bien t’aider, moi” ... Car ce livre parle beaucoup de littérature, du plaisir d’écrire et de celui de lire.... les mots réunissent les deux femmes par delà les années qui les séparent et un dialogue passionnant s’engage entre elles... C’est un livre d’une grande tendresse, un livre qui fait du bien à celui qui le lit, je me suis sentie vibrer avec Jade, j’ai éprouvé les inquiétudes de Jeanne, j’ai ri avec elles deux, j’ai adoré les regarder vivre ... l’épilogue bouleversant m’a laissée chaos, lisez ce livre de toute urgence, c’est un bijou...

( edit. de 10h45: chaos, K.O.... vous m'aviez comprise, et finalement l'un n'est pas si loin de l'autre...)

Pour vous remercier de m’avoir lu jusque là,

un bouquet d’hortensias qui vient du jardin de mes beaux-parents...

hortensias

Et puis je dois vous dire que Nelly du Mas des Paillasses m’a décerné un prix pour mon blog, merci à toi, je suis très touchée...

your blog is super

 

 

je devrais nommer à mon tour des blogs, mais je déteste ce genre de mission, vos blogs sont tous formidables  !  Allez faire un tour dans mes liens, vous verrez, il y a de belles choses à voir, à penser, à créer, à rêver, à goûter...et la liste n’est pas exhaustive, il y en a plein que je ne connais pas encore mais que je vais découvrir et aimer ...

Vendredi, c'est promis, c'est de ...couture  dont je vous parlerai !