Quand on pense vieux poêles en fonte, une marque vient tout ce suite à l’esprit celle de son créateur , Godin, qui le breveta en 1840.  Dans notre maison, seule la cheminée principale dans le salon est en service et les quatre autres ont été condamnées. Aussi lorsque nous sommes tombés sur un poêle émaillé de petite taille dans mon dépôt-vente favori,  nous n’avons pas hésité longtemps et l’avons immédiatement imaginé dans   l’une de nos cheminées...

poêle en situation 

Il nous a été vendu pour une salamandre. Et c’est ainsi que mes beaux-parents l’ont spontanément appelé en le voyant. Or, en faisant des recherches, j’ai appris que la salamandre  a été inventée par un certain Marie E.P. Chaboche en 1883. C’était un poêle révolutionnaire, car il pouvait être déplacé d’une pièce à l’autre sans être éteint, très économique,  car  il ne nécessitait qu’un chargement  de coke toutes les douze heures. Fabriqué entre 1883 et 1953 , ce fut  un tel succès que la signification du mot salamandre en tant que cheminée roulante à feu continu est retenu en premier sens, avant le reptile à longue queue et sans écailles, par l’encyclopédie universelle du XXème siècle de A. Mézières et jusqu’en 2004 le petit Larousse définit la salamandre comme la marque de fabrique d’un poêle mobile à combustion lente.

L’emblème de la marque Chaboche était bien sûr une salamandre, animal depuis toujours associé au feu et à sa maîtrise.

salamandre Chaboche

Lorsque le brevet de la salamandre est tombé dans le domaine public en 1903, de nombreux fabricants se sont lancés dans la fabrication de modèles concurrents fonctionnant sur les mêmes principes.  Entre autres, Godin,  le plus important  et Gallia...

poêle gallia détails pf

Si vous êtes intéressés par l’historique complet des salamandres, vous pouvez consulter le site très documenté d’un arrière  petit-fils de M. Chaboche qui répertorie aussi des poêles en vente dans toute la France :

http://pagesperso-orange.fr/arnauld.divry/CHABOCHE.htm

Depuis peu, un miroir ancien avec une glace au mercure, cadeau somptueux d’une amie très chère est venu enrichir le dessus de la cheminée...Il illumine cet angle de pièce de son éclat très doux et agrandit l’espace en reflétant l’enfilade des pièces...

miroir ancien MC Jolie bobine grise offerte par Delphine la chineuse de Gaillac, princesse Elfie aux aguets, petite composition autour d’une “rose” de cèdre, mini nichoir au cœur de la plante verte  et détail de la baguette du miroir...

la cheminée du petit salon

Un amaryllis blanc a pris le relais du bicolore, planté en même temps, je désespérais de le voir s’épanouir, et puis enfin il s’est mis à rattraper son retard pour m’offrir des fleurs comme des soucoupes alors que le bulbe au départ était de bien plus petit calibre que le bicolore...

amaryllis blanc II

J’en profite pour vous dire combien vos visites et  vos commentaires  me font un immense plaisir

MERCI