mardi 31 août 2010

Où il est question de confiture et de chine...

pêches blanches

Un plateau de succulentes pêches blanches du Roussillon rapporté du marché m’a donné envie de mettre en pot ce délice parfumé tout en vous montrant quelques trésors de chine butinés ici ou là sur brocante ou vide-grenier  durant l’été. Un rassemblement hétéroclite  à la Prévert  dont le seul point commun est le plaisir que j’ai eu à les chiner...

chine et confiture de pêche 

Tout d’abord un tout petit pot à confiture ancien, idéal pour les petits restes, vous savez , la dernière louche qui ne rentre pas dans le pot,  et ce qu’on racle sur les parois de la bassine pour ne pas perdre une goutte de la précieuse gourmandise...Je ne sais pas si vous avez remarqué, ces pots anciens, plus ils sont petits, plus ils sont chers, j’ai réussi à négocier celui-ci (7 cm de haut, 8 cm de diamètre intérieur) 13 euros  mais il a fallu beaucoup de persuasion et aussi que le brocanteur ait envie de me faire plaisir, je crois !

mini pot à confiture 

J’ai laissé la peau des pêches ce qui explique la couleur rose très prononcée de ma confiture de pêches... blanches ! Et après cuisson, elle avait fondu littéralement et nous ne l’avons pas trouvée à la dégustation...

Je vous montre l’ensemble, confitures et objets chinés sur un drap de bébé en lin superbement travaillé avec un monogramme fleuri, un feston profond  sur le revers et surtout entièrement ourlé à jour sur tout le tour du drap.

monogramme drap BB

feston drap BB

 

Vous vous souvenez peut-être que l’an dernier à Paris, j’avais eu un coup de foudre pour des assiettes de la faïencerie Longchamp, j’ai retrouvé cet été deux assiettes à compartiment saucier pour asperges ou artichauts  de la même provenance.

assiette Longchamp

Enfin, un joli motif en bois sculpté dans la masse, avec un très léger manque facilement réparable...

bois sculpté

Je vous laisse avec ce couple d’hirondelles en conversation très animée !

conversation d'hirondelles

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 08:07 - - Commentaires [96] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 23 août 2010

Escapade parisienne...

A l’occasion d’un repas d’anniversaire, nous avons fait une courte escapade vers la capitale.  Une échappée à deux, d’autant  plus agréable que des amis nous ont hébergés bien qu’eux-mêmes soient alors en vacances sur la côte basque ! Ils ne sont pas sur Paris depuis très longtemps et nous ne connaissions pas leur appartement, malgré leur absence , nous les y avons retrouvé et nous avions l’étrange sensation d’être dans un environnement à la fois familier et différent, c’était chaleureux, serein et rassurant, loin de du caractère impersonnel des grandes chaines d’hôtel...Merci encore à vous Michelle et Christophe.

Pas de balades dans Paris, Françoise ou Christian font cela bien mieux que je ne saurais le faire, mais je veux simplement vous montrer quelques détails architecturaux de la rue où habitent nos amis dans le XVII ème. Je me suis régalée devant ces immeubles tous plus beaux les uns que les autres, édifiés de 1910 à 1913.

Mascarons au dessus des portes d’entrée...

portes

Guirlandes végétales...

portes 2

Au dessus des fenêtres...

fenêtres

D’autres détails...

détails

Une vue plus large pour ce médaillon entre deux fenêtres en saillie arrondie sur une façade...

DSC05928

Cette façade, elle, me fait penser à un théâtre...Je ne me lasse pas d’admirer cette harmonie...

DSC05941

Harmonie qui doit beaucoup aux innombrables règlements d’urbanisme qui ont régi les constructions , très restrictifs et parfaitement respectés, ainsi que je l’ai appris dans un livre formidable pour qui veut avoir une autre vision de la ville et porter un regard éclairé sur les façades, livre dont m’avait parlé mon amie et que connait bien aussi Françoise :

grammaire des immeubles de Paris

 

Enfin, vous savez combien j’aime les fleuristes parisiens, alors une mosaïque de roses d’une toute petite boutique, petit clin d’œil  amical à celle qui me l’a fait découvrir...roses 5

Posté par cathfd à 07:48 - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 20 août 2010

Chines estivales, acte III : cartes postales, chromos et autres papiers, une chine au féminin...

 

Trois cartes anciennes aux portraits délicieusement désuets... J’aime l’air mutin de la première  fillette et la couleur très discrète de la carte, la douceur du visage de la jeune femme et la moue rêveuse de la dernière fillette. Si ses mains jointes peuvent la faire croire en prière, son air absent évoque une douce rêverie ...

trilogie de cartes anciennes

Une autre CPA  d’avant 1905 très différente dont j’ai aimé la composition et les myosotis si souvent présents sur les cartes anciennes...

DSC06013   

Un numéro de Lisette de 1951 et un de la semaine de Suzette de 1923 à 1 euro pièce...

journaux d'enfants anciens pf

Une série de chromos, très difficiles à trouver, j’en cherche partout sans succès à petit prix pour une réalisation précise... J’aime particulièrement le buste au centre; en réalité il est à peine plus grand que les autres , c’est le montage photo qui le fait paraitre plus grand ! Mais quel que soit le chromo,  la douceur des visages féminins de ceux que j’ai choisis est remarquable...So romantic !

chromos détails   

Un coup de cœur pour ce calendrier publicitaire miniature de 1910 en parfait état ...

DSC06014   

Ces petits calendriers étaient offert par les commerçants comme cela se perpétue encore parfois... notamment dans les pharmacies, à ceci près qu’autrefois ils étaient d’un raffinement   exquis...J’ai choisi celui-ci , j’aurais pu en choisir un autre, ils étaient tous plus beaux les uns que les autres et il y en avait un classeur entier...Le comble est  que le marchand a une boutique dans la ville la plus proche de mon village et que je n’y suis jamais rentrée en trente ans...

calendrier 1910

Enfin , cadeau de broc ( c’est toujours surprenant et très agréable, ces élans de générosité spontanée après quelques instants à échanger autour de la marchandise) cette poupée normande à habiller...

poupée normande à habiller

Et sur la planche, vous avez remarqué , il y a ma couleur fétiche de l’été, le violet, qui m’accompagne depuis déjà un certain temps...

DSC06032

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin pour rester dans la note féminine jusqu’au bout, bien que ne rentrant pas dans la catégorie du jour, une adorable poupée en biscuit  peinte à la main dont j’ai simplement changé l’élastique qui relie bras et jambes, haute de 10,5 cm, datant de 1900 environ...

poupée biscuit 1900

Posté par cathfd à 07:47 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 16 août 2010

2010, l’été des petits sacs et pochettes...

Comme Céladon, j’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser le joli sac pochon de Manon, dont elle avait donné le tuto dans E-Mag déco. Simple et ludique il suffit de suivre son tuto  pour le réussir à coup sûr. Bien sûr je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel et de changer un  ou deux petits détails, comme  Céladon, j’ai mis une  cordelière de lin à la place du ruban pour resserrer l’ouverture du sac...

J’ai aussi calculé l’intervalle des bandes de dentelles et galons de telle façon que je puisse appliquer un galon sur la couture avant de monter le fond du sac, rendant ainsi la couture d’assemblage du sac invisible. Elle ne se voit que sur la partie fleurie...

sac de Manon 21

De plus près...

sac Manon détails

 

Un gros chanvre au tissage rustique, un lin imprimé de fleurs dans des tons un peu fanés pour le haut du sac et la doublure, une dentelle ancienne et un galon bien contemporain.

fleurs de Patricia gros plan

Parce que de temps en temps, il est très agréable de sortir avec un petit sac qui contient juste le nécessaire ( encore qu’il me soit très difficile de ne pas avoir avec moi  ce qui s’apparente à un nécessaire de survie urbaine, mon sac avec toutes ses trousses, carnets et autres indispensables ! ) j'ai eu envie d'un tout petit sac:

J’ai superposé deux pochettes, de taille différente, l’une extérieure plate, l’autre avec un fond de trois cm. Les deux sont réunies par une piqûre sur le bord supérieur des deux pochettes, la plus petite étant centrée sur la plus grande...

petit sac lin fleuri violet

J’ai utilisé un lin japonais fleuri (Yuwa) et un petit motif coordonné acheté à Bordeaux  au mois de mai dans une petite boutique dédiée au patchwork et aux travaux d’aiguilles où Elle m’avait emmenée. Depuis de longs mois maintenant, je suis irrésistiblement attirée par le violet décliné dans toutes ses nuances et variations, aussi j’ai eu immédiatement un coup de foudre pour le lin fleuri... 

 

Au départ, j’avais conçu ce petit sac avec la pochette intérieure beaucoup plus grande et j’avais mis la même cordelière de lin  pour la bandoulière que celle qui sert à attacher le bouton. A l’usage je me suis rendue compte que les proportions n’étaient pas correctes, que le petit sac ployait d’une façon disgracieuse lorsqu’il y avait quelques affaires dedans et que la cordelière sciait l’épaule...

petit sac détail

petit sac poche intérieure

  

 

 

 

 

 

 

 

J’ai donc repris mon ouvrage, remplacé la cordelière par une tresse plate de lin, réduit la largeur de la pochette intérieure la laissant dépasser d’environ 1,5 cm de la pochette extérieure...

petit sac profil

J’avais envie d’un transfert et mon choix s’est porté sur une aquarelle de Blanche Odin, des hirondelles dont les délicates nuances s’harmonisent à merveille avec les couleurs des tissus...

hirondelles B.Odin détail

Avec le même lin, associé cette fois avec du liberty, j’ai cousu une petite trousse pour ma sœur, sur le même modèle que la mienne (une des trousses assorties à ma “chemise-transformée-en-besace”) légèrement moins haute, avec un bout de dentelle ancienne que j'ai teint ...

Nicole trousse 2   

toute doublée du même liberty ”EloÏse” prune...

 

Nicole trousse ouverte

♥ ♥ ♥

L’objet mystère:

Vous avez eu de l’imagination, vous avez été nombreuses à penser à la bourrellerie ou  à la maréchalerie...

C’est Anne, Prunelle Grise qui la première a trouvé quelle collection allait compléter mon objet mystère et donc à quoi il servait, c’est l’ancêtre de nos maniques en silicone ! Il servait à protéger la main sur la poignée des fers à repasser lorsqu’ils étaient chauds...Bravo Anne !

 

 

Posté par cathfd à 07:45 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 9 août 2010

Chines estivales, acte II : Métal, bois, etc ...

chines estivales métal bois etc

Une très jolie patère  pour laquelle j’ai déjà trouvé une place à la maison, en bois tournée et fer avec une petite plaque de fixation ouvragée...

patère 

Deux cadrans de montre dont un avec son mécanisme et ses aiguilles finement travaillées...

cadrans anciens

 

De tout petits tampons chiffres en bois...

tampons chiffres

Un lot de boutons que j’ai eu en négociant pour 10 euros les huit, ce qui me parait un prix raisonnable quand on sait les prix étonnants que peuvent atteindre les boutons anciens chez les brocanteurs spécialisés et si l’on compare avec le prix des beaux boutons neufs actuels...Le couple sur celui du centre est incroyablement détaillé sur un très joli fond de forêt, je suis incapable de dater ce genre de boutons, celui de gauche me parait art déco, quant à l’autre, je ne sais pas plus...

boutons 

Enfin quelque chose que j’ai découvert avec ravissement, qui va venir compléter ma collection de .... Mais de quoi donc ? Si vous trouvez , vous saurez à quoi servait cet objet.... C‘est  la première fois que j’en voyais ...L’intérieur est en métal, en trois parties qui s’articulent légèrement  et l’extérieur, en cuir... Il est très usagé et porte les marques de ses années de  bons et loyaux services...

métal et cuir   

Posté par cathfd à 07:44 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 6 août 2010

Chines estivales, acte I : textiles...

Les grandes brocantes et autres festivals des chineurs ne manquent pas en été. Nous avons été particulièrement chanceux à Soustons, où il y avait un beau choix de marchandises, et à Ahetze, bien sûr...Histoire de ne pas vous lasser, je vous montrerai mes trouvailles en plusieurs épisodes classés selon les matières comme je l’avais fait l’an dernier. Ma chine textile a été relativement modeste, encore qu’il y manque une pièce à voir plus tard dans le cadre d’un début de collection...

chines estivales textiles

Luxe suprême, j’ai trouvé un drap en chanvre à mes initiales !

Le monogramme est joliment travaillé et fleuri, voyez plutôt:

C en gros plan 

Du ruban tissé GC  et 1m40 de dentelle à l’aiguille, au motif original ...

dentelle et ruban tissé pf

 

Quatre monogrammes d’origine, de facture et de complexité variable... Remarquez le monogramme triple, plutôt rare...Les deux de gauche, MH et MB sont particulièrement beaux... Le rouge est brodé sur une pochette porte-serviette dont l’autre face est ornée d’un iris...

4 monogrammes pf

Impossible de faire quoi que ce soit sans qu’Elfie ne vienne superviser la situation et veiller au bon déroulement des opérations, aurait-elle été huissier dans une vie antérieure, cette chatte ?

DSC06005

 

Merci pour tous vos commentaires et vos réactions sur les précédents posts, c’est avec un plaisir immense  toujours renouvelé que je vous lis, merci de votre fidélité !   

Posté par cathfd à 11:44 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 2 août 2010

Fronton...

Longuement cherché, plutôt rare dans notre région, c’est à Bordeaux sur les Quinconces en mai, que j’ai enfin trouvé LE fronton qu’il me fallait ...Sous le pallier de repos de l’escalier est en effet aménagé un vestiaire, discrètement masqué par un simple rideau de lin et j’avais vu chez un cousin, dans une configuration presque identique, un fronton posé au dessus des portes du rangement aménagé sous un escalier, idée qui m’avait beaucoup plu...

fronton

Je l’ai repatiné couleur lin, car le gris n’allait pas pas plus avec le rideau qu’avec les boiseries (la photo ne donne pas à voir la couleur telle qu’elle était en réalité et on dirait qu’il n’y a aucune différence entre l’avant et l’après !!!) et voilà en situation ce que cela donne...

le vestiaire sous le pallier

Sur une idée de mon beau-père, je l’ai simplement fixé à l’aide de deux chevilles à bois  à l’arrière, moitié dans le fronton , moitié dans la poutre, fixation invisible et  réversible si mon fronton avait la bougeotte, sait-on jamais...

fronton entrée détails

Posté par cathfd à 09:04 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : ,