Avant tout, vous adresser un immense

MERCI

pour vos messages chaleureux et plein d’empathie,

Je n’ai pas répondu mais c’est avec bonheur que je vous ai lues !

Merci pour vos mails et  coups de fil !

♥ ♥ ♥

 

Ensuite vous raconter un voyage olfactif étonnant fait lors de mon séjour à Paris fin juillet. Dans cette vénérable maison, le plus ancien fabricant de bougies au monde, j’ai nommé la maison  Trudon, fondée en 1643 , fournisseur de la cour de Louis XIV ainsi que des grandes Eglises de France, dont l’excellence lui a valu de survivre aux Révolutions, celle de 1789 et celle de la Fée Electricité .

Cires Trudon

Christian, du Banc Moussu,   avait éveillé en décembre ma curiosité et cet été , je suis allée voir de plus près de quoi  il retournait. Quel plaisir ce fut d’entrer dans cette boutique et de choisir une bougie.

Parce que vous ne choisissez pas une bougie comme cela au hasard, non, il y a tout un cérémonial bien rodé qui ajoute au plaisir du lieu. Les bougies parfumées au  nombre de dix-huit sont présentées comme des objets précieux sous une collection de globes à pâlir de jalousie, de toutes tailles, des ronds, des ovales, des petits, des grands...Juste au milieu, un globe Charles X avec une marqueterie sur le socle ! Voilà une maison bien au fait des modes en décoration, croyez-vous, mais non, les globes ont une fonction bien précise...

présentation des bougies   

 

Le vendeur m’a presque  intimé l’ordre d‘oublier les étiquettes de présentation, il m’a posé des questions pour connaitre mes goûts et essayer de ne me présenter que les bougies susceptibles de me plaire. Il en va des  bougies parfumées comme des parfums, impossible de tout sentir au bout de quelques unes vous ne sentez plus rien, votre odorat est surchargé et tout se mélange ...Alors il m’a raconté des histoires***et tout un monde surgissait de ses mots  et mes réactions l’ont  peu à peu  amené à soulever d’un geste ample un globe, puis un autre et à m’inviter à m’approcher pour respirer à l’intérieur ...et là, c’est magique, les senteurs de la bougie ont imprégné l’intérieur du globe et vous partez pour un voyage olfactif intense et merveilleux  et le mots se traduisent en odeurs si intensément évocatrices que vous en restez bluffée et totalement sous le charme...

DSC05951

Cela fait plusieurs années que je n’utilise plus de bougies parfumées en raison de leur nocivité et que je limite l’allumage des bougies dans la maison pour les mêmes raisons. Les  bougies ordinaires sont composées de paraffine , un produit dérivé du pétrole qui produit en se consumant des formaldéhydes et des benzènes dont on sait maintenant à quel point ils sont dangereux pour la santé, lorsque la bougie est parfumée, c’est pire puisque s’y ajoutent des parfums de synthèse. Les bougies Trudon sont composées d’une cire végétale, sans paraffine et sans dérivé minéral issu de la pétrochimie, ne contiennent aucune substance nocive, elles sont biodégradables et respectent l’environnement, aucun métal lourd ou pesticide n’entre dans leur composition.

Roi Soleil

C’est la toute première sentie qui a eu ma faveur, et j’ai noté avec amusement ce matin en recherchant l’article de Christian, que nous avions fait le même choix: “Roi Soleil”...

DSC06818

As-tu vu, Nath, la petite fille à la natte semble en sourire de plaisir !

 

J’ai fait l’essai à la maison de mettre la bougie sous globe, c’est incroyable, en quelques minutes, l’atmosphère du globe se sature de parfum, c’est vous dire la qualité de la bougie, et presque il suffirait de respirer le globe pour partir à Versailles ! mais le plaisir de la flamme dansante, de la chaleur du parfum qui se répand dans la pièce me fera l’allumer de temps en temps, pas trop souvent, pour ne pas me blaser et pour faire durer le plaisir, pour sublimer les moments précieux de ses senteurs magnifiques...

Dans sa verrine artisanale fabriquée par des maitres verriers en Italie, ma bougie brûlera 75 à 85 heures...

cadrans sous cloche

Sous cloche, quelques cadrans anciens chinés posés sur un plus grand offert, ainsi que le noir et celui en carton bouilli par l’horloger de mon village passionné  de belles pièces et restaurateur  d’horloges anciennes...

 

 

♥ ♥ ♥

***J’adore qu’on  me raconte des histoires, dès l’enfance , j’ai lu tout ce que la bibliothèque du lycée (à l’époque l’établissement allait de la 6e à la terminale) comptait de contes et légendes, la fameuse collection Nathan à la tranche blanche rayée d’or,  et j’ai continué ensuite avec les contes d’Henri Gougaud et en allant en famille écouter des conteurs chaque fois que cela a été possible...

IMPORTANT: si vous me laissez un commentaire, n'oubliez pas de décocher la première case sous votre commentaire avant d'envoyer sous peine de voir votre boite mail inondée de la notification de tous les commentaires qui suivront le votre ! une nouveauté canalblog, pas du tout au point puisqu'il ne s'agit pas d'une réponse à votre commentaire comme cela semble laisser le croire ...