Le lendemain de notre journée du 8 octobre, nous sommes partis en compagnie de  Françoise pour une belle rando dans le pays des gaves, au dessus du Pont d’Espagne, vers la vallée du Marcadau. Vous me suivez ?

 

départ sur le Cayan

Le ciel était un peu plombé, la lumière n’était pas celle que nous aurions souhaitée, mais le plaisir de marcher dans une nature sauvage et préservée (nous sommes en plein parc national des Pyrénées) nous fera passer une belle journée même sans soleil...

plateau du Cayan

 

La trouée bleue que l’on aperçoit ne s’est pas élargie, au contraire. Nous cheminons le long du plateau du Cayan entre gave et éboulis, résineux et hêtres aux couleurs fauves...

chevaux au cayan pf

Un groupe de chevaux nous a laissé les mitrailler avec placidité, il en faut plus pour déconcerter ces robustes chevaux (voir le texte de Victor Hugo repris par Françoise)

eaux vives pf

C’est une balade agréable sans difficulté particulière nécessitant quand même une bonne paire de chaussures, la sente traversée de blocs rocheux, de racines gigantesques demande à ce qu’on regarde où on pose les pieds...

sur le sentier

A l’arrivée, à 1866m , le panorama s’élargit et de cette vallée du Marcadau de nombreuses virées sont possibles...

9 octobre au Marcadau avec Françoise pf

Lorsque nous avons pique-niqué , une fine bruine et un petit vent coulis insidieux nous ont fait nous réfugier dans le refuge où flottait une odeur de daube alléchante , préparée par les gardiens qui attendaient des randonneurs pour le soir...En sortant un timide rayon de soleil  nous attendait...

reflets

Françoise, la passionnée de reflets dans l’eau s’est arrêtée chaque fois que l’un d’eux se présentait... Je me suis prise au jeu, c’est vrai que cela donne une autre vision du paysage...

 

DSC07040

Au retour, nous sommes passé de l’autre côté du gave sur le plateau du Cayan, les chevaux eux aussi s’étaient déplacés et nous les avons retrouvés, toujours aussi paisibles...

brebis pf

Plus loin, ce sont deux brebis et leurs agneaux isolées du reste du troupeau que nous avons observés un moment...

flore pf

La végétation prépare  déjà tout doucement le grand sommeil hivernal... peu de fleurs  sur les talus...une dernière fraise des bois,une digitale pourpre, une pousse de résineux, une touffe de myrtillier en habit roux... 

la forêt et les éboulis

 

Voilà, la balade est terminée, je la dédie spécialement à Valérie F.

geai

D'autres photos et le texte de Victor Hugo chez Françoise:

http://autourdupuits.blogspot.com/2010/10/retour-aux-sources.html