Vous aviez été nombreuses à me demander si nous avions réellement profité de la table dressée pour le jeu de Marcela... En fait, non, le guéridon choisi était très petit et se serait révélé peu confortable. Mais dès que l’occasion se présente,  nous mangeons devant la cheminée et dimanche, j’avais dressé la table là, avec une décoration de saison...

ma table de dimanche 

Lorsque j’ai vu cette courge bleue de Hongrie au marché , j’ai aussitôt repensé à une composition vue dans un magazine d’art floral et dans le dernier “Jeanne D’Arc Living”. La différence est que je n’ai pas creusé la courge pour en faire un vase, je me suis contentée de poser les têtes d’hortensias dessus et de cacher dans leurs inflorescences de petites éprouvettes pour les roses, une couronne de lierre et un cerclage de laiton  avec de petites roses en relief ont terminé la composition...

bleue de Hongrie et composition florale

 

J’ai posé mes assiettes sur des sets réalisés à partir de documents anciens chinés, une idée trouvée dans “Maison créative” de novembre 2009. La plastification met très bien en valeur les jolies écritures manuscrites et les timbres à sec, ainsi que les filigranes des papiers notariés. A défaut de les faire vous-mêmes, vous pourrez en trouver à Pau chez "Vert de Gris", Isabelle  a lu le même magazine que moi !

set de table détails

Quelques branches de lierre se sont enroulées en couronne éphémère et posées sur une clef de la bibliothèque...

couronne éphémère de lierre

Tandis que les dernières  roses de mon somptueux bouquet prenaient place dans un légumier pour finir leur vie en beauté ...

Roses dans un légumier

J’avais oublié de vous montrer une petite installation faite pour le vendredi 8 avec une muselière à veaux chinée l’an dernier, dans le but d’en faire une suspension électrique , mais depuis j'ai changé d'avis et  je me suis contentée d’en faire une suspension déco avec  quelques pampilles et des hortensias...En voir dans  un reportage d’E-Mag déco m’a décidé à enfin réaliser ce que j’avais dans la tête depuis longtemps...

muselière à veau réhabilitée

Enfin,  je vous propose une recette de saison avec un pâtisson farci, un délice que nous avons dégusté dimanche soir...

patisson farci

Le matin pour le soir, faire cuire à la vapeur le pâtisson entier environ 20 minutes. Ce temps dépend évidemment de la taille de votre pâtisson, celui-ci était petit, idéal pour deux personnes. ( mon plat  mesure 17 cm de côté)

Le soir, couper un chapeau au pâtisson et enlever les graines, retirer délicatement la chair avec une cuillère parisienne, attention, la peau est fragile! hacher cette chair, réserver. Dans une poêle faire revenir doucement dans un peu d’huile d’olive, des champignons émincés et hachés et des carottes râpées,  quand ces légumes sont presque cuits, ajouter la chair du pâtisson hachée grossièrement, assaisonner, laisser doucement cuire ensemble avant de lier avec de la crème fraiche (ou de soja). Farcir le pâtisson de la fondue de légumes, mettre un peu de gruyère et faire doucement gratiner, poser le chapeau pour le service et déguster...

patisson farci détail

Un grand merci pour vos commentaires sur la balade en montagne. Je suis heureuse de vous avoir entrainée à me suivre et de vous avoir fait rêver, de vous avoir fait prendre un grand bol d’air pur, de vous avoir fait découvrir un beau coin des Pyrénées...Je prends toujours un immense plaisir à lire vos réactions, merci à vous d’être là et de partager avec moi vos sentiments.

 

composition sur une bleue de Hongrie