mise en scène dans la cheminée de la SAM

La récolte 2010 de lavande  a longtemps tenu la vedette dans la cheminée de la salle à manger, y passant même la période des fêtes de fin d’année, et une soudaine envie de changement s’est vue comblée avec cette valise ancienne chinée il y a peu et ce petit manteau de baptême, chiné sur le marché de Lourmarin lors d’une escapade en Provence...J’ai donc descendu la valise à chapeau pour compléter la scène, cueilli quelques iris et installé un bouquet odorant de muguet du jardin de mes beaux-parents dans un crémier art déco de famille...(installation faite un peu avant Pâques, le muguet évidemment est fané depuis longtemps !)

valise et muguet détails

La valise a reçu juste un peu de cirage pour raviver le lustre de sa couleur noire, un peu de cirage marron sur les angles et de quoi fixer la rouille sur les ferrures... L’intérieur est dans son jus, une toile beige auréolée et salie... dès que je lui aurais fait une beauté je vous la montrerai...

 iris et muguet

Sur la chaise d’enfant de ma belle-mère, bleue à l’origine et repeinte en gris, est sagement installée sa poupée. Le manteau de baptême est un peu grand mais avec quelques plis dans le dos et sur les épaules, il fait illusion et habille joliment la demoiselle...

poupée de Nanie 

Ce ravissant petit manteau avec cape attenante est en ottoman de coton, entièrement doublé de fine batiste  et bordé d’une dentelle au lacet savamment appliquée en profonds triangles remontant  sur le bas du vêtement...

poupée de Nanie détails

Cette charmante pièce m’a donné envie d'enfin  vous montrer une autre plus imposante chinée en octobre, mais qui attendait mon bon vouloir pour réparer l’accident dont elle avait été l’objet et qui m’avait permis de l’acquérir à un prix cadeau: 9 euros ! Un très beau manteau de baptême mais avec un accroc sur le bord du  vêtement juste devant ...

accroc manteau de baptême

J’ai donc patiemment décousu l’empiècement plissé pour dégager les parementures , décousu parementures et ourlet et remonté le bas de l’ourlet, heureusement très large,  refait le coin en onglet... Voici donc ce manteau aujourd'hui, ayant retrouvé sa splendeur, seul l’envers de l’ourlet trahit l’accident dont cette belle pièce a été victime...

DSC09025

Un très fin piqué de coton (l’ottoman de celui du dessus présente une côte plus épaisse) entièrement brodé à la soutache avec des entrelacs compliqués à souhait pour un effet riche et élégant... Je n’avais pas imaginé qu’en décousant l’ourlet, la partie inférieure de la soutache se découdrait aussi ! Je l’ai donc recousue, en pestant car c’est difficile à piquer mais en admirant  intérieurement l’habileté de la brodeuse d’antan qui avait réalisé cet ouvrage....Sur la photo, on ne se rend pas compte de l’ampleur du  bas du manteau, mais de nombreux plis au dos donnent une largeur importante et bien sûr il est brodé sur tout le tour ! De plus près, admirez ce travail patient et magnifique, la soutache,  ici un fin lacet de coton,  mais qui pouvait être en laine ou en soie, est entièrement posée  à la main, les minuscules points sont visibles à l’intérieur du manteau seulement...

manteau de baptème détails

♥  Dans le broc en zinc, les iris ont laissé place à des pivoines achetées sur le marché...

  puis à des arums du jardin enlacés de lierre ...

pivoines et arums pf