Un des plaisirs du retour de  chine  est l’installation des trouvailles dans la maison, essayer telle association, tel emplacement pour revenir parfois à sa première intention ... Peu importe le temps qu’on y passe,  ces moments là sont délicieux.

DSC02209

Parce que j’ai chiné nombre de bobines cet été, la cloche qui les abritait est devenue trop exigüe... Qu’à cela ne tienne, j’ai déménagé mes bobines sur la cheminée du salon où dorénavant, elles occupent le devant de la scène...Les nouvelles côtoient les anciennes, sous globe, sous cloche, dans ou sous des ventouses histoire d’être protégées de la poussière ! De plus près...

bobines (2)

Chinées cet été, une grosse trentaine de flûtes, bobines à tapisserie de basse lisse, garnies de deux fils de soie; j’ai gardé les plus jolies couleurs et dénudé les autres pour y enrouler dentelles et rubans... Les bobines roses et grises, vous les connaissez déjà, j’ai juste rajouté quelques petites bobines de fil à gants. C’est du côté vert que se situe la nouveauté: quatre canettes garnies de laine, trois jolis tons de vert et un  marron derrière. Ces canettes étaient destinées à être insérées dans des navettes, comme celle-ci chinée l’an dernier...

navette avec sa canette 

Deux ventouses s’improvisent cloches pour protéger un trio de bobines de fil de lin et  une bobine tourniquet en carton elle aussi vêtue de fil de lin, tandis que deux autres ventouses accueillent des fuseaux de dentellière, en buis et en noyer...

 bobines 2

 

Quelques jours auparavant, je m’étais dit que le pied de lampe sur cette cheminée, une simple tige métallique,  était vraiment un peu nu, la solution est venue toute seule, sans vraiment y réfléchir,  quelques bobines et pelotes enfilées les unes au dessus des autres et voilà ma lampe transformée, il me restera à lui confectionner un nouvel abat-jour et le changement sera complet...

lampe aux bobines

Tout en bas , une bobine de fil de lin, sur laquelle j’avais glissé une morceau de document ancien, je l’ai laissé tel que, au dessus trois pelotes de fil de chanvre de grosseurs de fil et de  manufactures différentes. "DROULERS-VERNIER", celle avec l’étiquette bleue  au mouton, était une filature spécialisée dans les gros fils de lin pour la chaussure, la bourrellerie et autres grosses coutures. La plus haute bobine est également du chanvre très fin, un petit cartouche émaillé est venu habiller sa sobre architecture tout en hauteur...

♥ ♥ ♥

Je n’ai pas résisté au charme des cosmos d’une jachère fleurie au bord de la route,

 j’en ai disposé une brassée dans un broc en zinc dont la forme et la couleur se marie merveilleusement bien à

 ces fleurs à la simplicité exquise...

 DSC02240

Et puis... au rose et gris, comment ne pas succomber ?

DSC02241

♥ ♥ ♥