Dans mon village, il n’y a pas de ramassage des déchets verts qu’il faut apporter à la déchetterie intercommunale du village à côté. J’aime beaucoup y aller, ayant ainsi le sentiment de faire d’une part acte civique et d’autre part celui de m’alléger car je fais rarement le voyage sans avoir fait quelque tri dans tout ce qui s’entasse sous prétexte qu’il y a de la place dans la grange.  Et parce qu’ une déchetterie, finalement cela sert aussi de  vide-grenier et que les  gens jettent des choses que d‘aucuns seraient heureux d’acheter en vide-greniers ou en brocante, je jette toujours un œil dans les bennes des monstres et du bois ! C’est ainsi qu’il y a quelque temps je suis repartie de la déchetterie avec un objet longtemps convoité  et espéré sans succès lors de mes chines dominicales...

Regardez :  si je vous dis que j’ai trouvé çà...

silhouette

C’est comme une gamine à qui on vient de faire un beau cadeau que je suis rentrée à la maison: un mannequin ancien d‘après sa forme, je lui donne une bonne centaine d’années en direct d’un grenier à en juger par la couche  de poussière qui l’habille, le pied séparé du corps était cassé (certainement en le lançant !)dans la benne à coté ...Ce n’est pas un Stockman, mais il est plus joli par sa forme que tous ceux qui m’ont été proposés en brocante et sous la poussière, la toile est en meilleur état, alors je ne vais pas bouder mon plaisir. Quelques détails...

mannequin détails

Je n’ai plus qu’à me mettre au travail pour le restaurer... et vous le montrer sous un meilleur jour.

J’allais oublier de vous dire que la benne pleine à ras bord est partie sous mes yeux quelques minutes après que j’ai récupéré avec l’aide du responsable des lieux, l’objet de ma convoitise !!!

♥ ♥ ♥

DSC02431

Un bouquet de mûres, de la fleur au fruit, s’est promené dans la maison,  ici dans ma chambre, plus tard sur la table des repas, à la fraiche pendant la nuit et m’a enchantée de ses pétales délicats et ses fruits brillants pendant quelques jours ...

♥ ♥ ♥