D’abord merci à vous pour vos commentaires sur mon précédent billet, Monica s’est réjouie de voir l’accueil que vous avez réservé à sa Douelle et moi ,je me suis réjouie pour elle ...

DSC04793

Bien qu’elles soient déjà très épanouies, je n’ai pas résisté au plaisir de ramener à la maison ces pivoines doubles au somptueux cramoisi, au cœur ébouriffé mêlant étamines et pétales et offrant au regard leur  sensuelle et époustouflante beauté...

pivoines rouge foncé

Je les ai installées sur mon guéridon en compagnie de quelques objets chinés récemment (ou pas !): comme ce bol à bouillon d’une exquise délicatesse, dont la vendeuse m’assura qu’il s’agissait là de porcelaine de Sèvres...Les recherches que j’ai faites sur la signature ne m’ont pas permis de conforter ce point, qu’importe, cela ressemble en effet à du Sèvres ou à de la porcelaine de Paris, mais ce n’est pas en tant que collectionneuse que je l’ai acheté, seulement parce que ses délicates couleurs, son motif fleuri peint à la main, différent sur le bol et la soucoupe m’ont chaviré le cœur alors même que je ne suis pas fan de dorures !

bol à bouillon

Juste à côté posée sur le mouchoir en lin délicatement ajouré utilisé en guise de napperon, une main de poupée... Une petite main que le vendeur avait chiné au coup de cœur à Montreuil il y a 20 ans et que j’ai instantanément adoptée et chérie comme on peut le faire d’un objet imparfait (il manque un doigt) mais qui parle tellement à l’âme d’enfant qui sommeille au fond de vous qu’on ne réfléchit pas qu’on sort une pièce de 2 euros et qu’on repart le cœur en joie comme si on avait trouvé un trésor...En rentrant , on lui enroule une dentelle et quelques fleurs anciennes autour du crochet, histoire de la consoler d’avoir été séparée de son corps depuis si longtemps...

DSC04797

Et puis tout près , j’ai posé une petite boite métallique remplis de moules minuscules, animaux et formes classiques: dînette? moules à chocolat? ils sont craquants !

DSC04798

Enfin quelques torchons aux monogrammes ou liteaux rouges se sont posés dans un petit panier en  osier chiné voilà un certain temps...

DSC04806

En vis à vis du guéridon, de l’autre côté de la porte, c’est une chaise pliante en métal rouillé qui a pris place, dessus un torchon en chanvre très lourd  ...Cette chaise est d’une belle lourdeur gage de son ancienneté, avec des soudures à chaud témoins du savoir-faire de celui qui l’a exécutée, de douces volutes arrondies et de surprenants et superbes pieds boules en laiton massif, le tout attestant de  son authenticité, ce qui n’est pas négligeable en cette période où tout et n’importe quoi est copié de façon bluffante parfois...

chaise pliante

Le temps que je puisse m’en occuper pour les transformer en gelée, je n’ai pas résisté à installer pour le plaisir de l’œil les groseilles rouges et blanches achetées au marché dans la soupière et le plat “Groseilles “ de Sarreguemines...

DSC04807

groseilles rouges et blanches

Voilà donc pour moi, les premières confitures de cet été, une gelée parfumée et savoureuse, chapeautée de noir pour mieux faire ressortir sa couleur rubis, étiquetée à l’ancienne sur des étiquettes à pans coupés chinées écrites à la plume (plume et encre chinées aussi !)...

DSC04830

Enfin pour clore ce billet, six ravissantes tasses à café avec leurs sous-tasses de Digoin chinées pour 2 euros l’ensemble...

DSC04833

Là encore je n’ai pas '”vu “les dorures mais les couleurs délicates et la forme des tasses, c’est un grand plaisir d’y prendre mon café...tasses à café Digoin

Juste à côté du plateau avec les tasses sur la première photo, un bol Digoin, au motif de fleur rouge, large et généreux,  avec une patine d’usage pas trop prononcée et un léger fêle  qui n’a pas terni le plaisir rare dans ma région de trouver un bol Digoin abordable...

bol digoin fleur rouge

Et un ravissant et bucolique ornement décoratif en régule représentant des oiseaux dans des branchages avec leur nid...

DSC04838

Le temps des vacances est venu, je vous souhaite un bel ETE  !

Je vous retrouverai avec plaisir à la R E N T R E E...

Néanmoins je vous promets très vite (ce sera un billet programmé car je n’aurai pas de connexion  internet en vacances) une belle promenade en Béarn à la rencontre d’un jardin magnifique... Notre région a bien souffert des intempéries tout comme les Hautes-Pyrénées toutes proches, il ne faut pas hésiter à y venir en vacances, ces deux régions recèlent des trésors qui ne demandent qu’à être découverts...

hortensias bleus de Nanie