dimanche 29 mars 2015

Œufs de Pâques

Merci à vous pour vos commentaires adorables sur le précédent billet, je suis très touchée qu’il vous soit allé droit au cœur. Je ne vous ai pas répondu, vous verrez ci dessous à quoi j’ai passé mon temps libre ces derniers jours, mais j’ai lu avec attention et plaisir tout ce que vous m’avez écrit…

Dimanche prochain, c’est Pâques et bien sûr j’ai cherché une décoration pour la table et la maison comme chaque année. Admirative depuis plusieurs années des créations de Baucis et Philémon, j’ai essayé de m’en inspirer. Tout est parti d’un petit bout de tulle rebrodé  au lacet  oublié au fond d’une boite à mercerie chinée par une amie, bout qu’elle m’a donné. Pas évident de s’en servir, sauf en appliqué sur un œuf, il y avait juste ce qu’il fallait et c’est ainsi que j’ai commencé une série d’œufs textiles après avoir rassemblé mouchoirs, dentelles, broderies et autres mini trésors par ailleurs peu utilisables mais qu’évidemment je n’avais pu m’empêcher de chiner quand même…

IMG_2471

J’ai utilisé pour les présenter des petits supports en bois tourné beige repeints en noir chinés cet été, destinés à l’origine à présenter des petits  oiseaux empaillés (sous les socles sont écrits les noms des oiseaux qui y étaient présentés: rouge-gorge, verdier, pinson …) ainsi que des bobines de fil  en bois également peintes en noir et pour certains, des petits pots à semis biodégradables avec une étiquette et une application de fleur réalisée à partir de fleurs, d’étamines et pistils anciens chinés…

Certains seront présentés sous globe façon cabinet de curiosité, d’autres pas …

Rose & Gris 9-006

En arrière-plan, une pile de onze serviettes chinées le weekend dernier pour 8 euros en coton damassé joliment monogrammées et passées après l’indispensable lessive à 90° dans un bain de teinture pour leur donner une douce couleur printanière…

Rose & Gris 9-008

Il est encore temps, si vous en avez envie, de préparer des œufs décorés comme les miens, je vous ai préparé un pas à pas.

Les photos ne sont pas toujours dans un ordre logique mais j’ai choisi celles qui illustrent le mieux mon propos.

Rassembler d’abord les fournitures dont vous avez besoin:

*des œufs en polystyrène. J’ai utilisé des œufs de 5, 7, 9 et 12 cm

*des broderies sur batiste, ou sur tulle,de la dentelle assez large (attention plus le tissu est épais, moins c’est facile) ainsi que de la percale fine ou du lin fin aussi pour les fonds et les dos, du galon pour la finition

*un cutter, des petits ciseaux, un plioir ( pour s’aider à positionner le tissu ou lisser l’œuf une fois le tissu posé si le polystyrène a une irrégularité qui se voit, c’est une matière assez malléable), de la colle vinylique d’encadrement(elle ne tache pas et devient transparente au séchage)

IMG_6549

Pour commencer, en tenant fermement votre œuf dans une main tracer une ligne sur tout le tour de l’œuf avec votre cutter, il faut entailler au moins sur 1cm de profondeur et rejoindre bien sûr votre point de départ. Si vous n’êtes pas sûre de vous, tracez un trait au crayon au préalable que vous suivrez le plus précisément possible. Pas de panique si vous déviez un peu, reprenez votre ligne sans vous inquiéter. Même si vous enleviez un ou deux mm de largeur de matière cela ne se verra absolument pas.

IMG_6627

Encoller une moitié d’œuf avec une couche très fine et régulière de colle. Il ne faut pas qu’il y ait des épaisseurs de colle car elle traverserait le tissu et sur le lin notamment cela se voit.

IMG_6628

Positionnez votre broderie ou votre dentelle toujours dans le biais. Ici j’ai utilisé la broderie d’angle d’un mouchoir, donc le haut de la broderie est plein biais. C’est très difficile d’épouser l’arrondi de l’œuf si on est dans le droit fil. J’ai utilisé un ruban de soie brodé ancien pour recouvrir un œuf et j’ai eu beaucoup de mal à limiter les plis (sur la mosaïque deuxième rangée, le 3ème en partant de la gauche, on voit qu’il y a des petits plis. C’est un choix, je voulais absolument utiliser ce ruban, j’en accepte donc les irrégularités) A vous de voir. Alors que le biais permet d’emboire l’excédent de tissu dans l’arrondi et de le lisser pour qu’aucun pli n’apparaisse…

Travaillez vite pour positionner votre tissu, le temps de prise de la colle étalée finement est assez court et il vaut mieux ne pas avoir à en remettre.

IMG_6634 

Avec le dos de la lame du cutter, enfoncer le tissu délicatement dans la fente. Faites-le en haut et en bas, et au milieu des côtés puis reprenez doucement tout le tour de l’œuf. IL faut parfois ressortir un peu du tissu que vous aviez déjà rentré, tirez-bien pour éliminer les plis et patiemment rentrer un peu de tissu sur tout le tour.

IMG_6562 

Une fois que vous avez bloqué votre tissu tout autour, avec un petit ciseau coupez l’excédent le plus au ras possible de l’œuf.

IMG_6579

IMG_6585

Et toujours avec le dos du cutter (avec la lame si le tissu est vraiment trop récalcitrant mais attention de ne pas couper ce que vous vouliez rentrer au risque que le tissu ne tienne plus) rentrez enfin ce qui reste.

IMG_6639

Voilà ce que cela donne une fois la première face terminée. Le polystyrène peut s’être un peu abimé, ce n’est pas grave, cela ne se verra pas. Vous êtes prêts à passer au dos de l’œuf. Vous pouvez mettre aussi une broderie ou pas. Sur les photos j’ai utilisé un tissu soyeux fleuri, mais aussi du lin couleur naturel, le contraste avec les broderies blanches est superbe, mais tout cela est question de goût. Alors faites comme vous en avez envie !

NB: Si votre broderie est très ajourée ou que vous utilisez une dentelle sur tulle, le polystyrène se verra au travers. J’ai donc posé une première couche de tissu fin AVANT de poser la broderie ou la dentelle. C’est très joli avec du lin en fond, cela met beaucoup en valeur les broderies, voir la mosaïque, il y en a à chaque niveau… Vous trouverez des astuces et affinerez votre technique en réalisant vos œufs et au fur et à mesure, ils deviendront plus beaux et réussis.

Lorsque les deux faces sont habillées, il ne vous reste plus qu’à poser un galon ou un ruban pour cacher l’endroit où les tissus rentrent dans le  support.J’ai testé avec un fin ruban mais cela épouse trop le support et laisse deviner en creux la fente. L’idéal est un galon un peu épais, une soutache comme celles qu’on utilise pour la finition des abat-jours… j’ai choisi un galon d’ameublement  ancien avec suffisamment d’épaisseur et de relief qui met en valeur les broderies ou dentelles par sa couleur plutôt neutre et le graphisme de ses  petits picots.

IMG_6599

Vous coupez la longueur dont vous avez besoin pour faire juste le tour de l’œuf, vous encollez finement le galon et le posez en partant de la base de l’œuf. Pour que le galon ne bouge pas le temps que la colle prenne,vous pouvez bloquer le galon en enfonçant une épingle dans le support. Inutile de l’enlever ensuite , elle ne se verra pas, vous faites la même chose lorsque vous arrivez au bout du galon que vous coupez bord à bord. Si comme moi vous voulez le poser sur un support, vous le collez au pistolet à colle ou bien si votre support doit comme les miens s’enfoncer dans l’œuf, faite un pré trou pour ne pas l’ abimer. Dans ce cas , laissez un espace libre entre les extrémités du galon.

IMG_6620 

Voilà, vous n’avez plus qu’à admirer votre œuvre !

IMG_6643

Rose & Gris 9-009 

J’espère que ce tuto vous aura plu et donné envie, passez de belles fêtes de Pâques en famille, ne mangez pas trop de chocolat…

Enjoy your life!

Rose & Gris 9-007

Posté par cathfd à 19:50 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 13 mars 2015

Elle aurait eu cent ans dimanche dernier…

Les objets que je chine au fil des vide-greniers ou des brocantes n’ont la plupart du temps jamais fait l’objet d’une quête spéciale, leur achat tient plutôt du feeling, du coup de cœur, sans lien apparent entre eux. Et puis parfois, une sorte d’alchimie se produit et je les rassemble sans vraiment y avoir réfléchi juste parce que c’est une évidence (pour moi !)…

C’est le cas des objets rassemblés sous ce petit globe, lui-même posé sur un socle bien plus ancien au centre de la console du salon.

IMG_2445 

Cela a commencé par une paire de” babies” d’enfant en cuir noir. Les premières chaussures de la maman de la personne qui me les a vendues, c’était marqué sur la boite de la main de sa grand-mère “les premières chaussures de Josette”…

IMG_2463

Et puis cette paire de chaussettes tricotées main, des chaussettes du dimanche assurément, finement travaillées…

IMG_6019

Elles étaient très salies et malgré deux passages en machine à 95° elles s’obstinaient à faire grise mine avec des taches récalcitrantes. Un bain de savon noir additionné de cristaux de soude et une petite ébullition en casserole leur a redonné leur blancheur d’origine. Et elles sont allées rejoindre les petites chaussures…

IMG_6016

Bien qu’on ne voie pas l’intégralité de sa tenue, il m’a semblé évident que la petite fille de cette carte postale (chinée avant, après, qu’importe en fait…)aurait pu porter ces babies noir avec ces chaussettes amoureusement tricotées par sa grand-mère et la carte est venue tout naturellement se glisser entre les chaussettes, tenue par un pique fleur ancien…Le premier que je chine,  tout petit, tout rond…

IMG_6015 

Par la suite, j’ai chiné  quelques bouquets de modiste destinés à embellir les chapeaux et l’un d’eux, des fleurs violettes, est venu mettre le point final à ma composition.

IMG_6011

IMG_2445-001

J’ai réalisé alors, que l’ensemble (ne cherchez pas de ressemblance !) me faisait penser

à cette petite fille-ci,

Maman à l'âge de 7 ans…

IMG_6488

Elle aurait eu 100 ans dimanche dernier…

Et comme chaque année, j’ai mis un bouquet de violettes devant sa photo, ses fleurs préférées, celles que ne manquait jamais  de lui offrir le grand amour de sa vie, Papa.

IMG_6478

Sur la console au pied de la lampe, un dessin de petite fille tout en tendresse, une carte ancienne avec des violettes et un pétale séché d’hortensia aux sublimes couleurs protégé par  une délicate ventouse en verre soufflé bouche du XVIIIème siècle. Un petit miracle que ces ventouses d’une extrême finesse aient traversé les années intactes et se soient retrouvées sur l’étal d’un broc en plein air, offertes à la curiosité des chalands, il y en avait un plein carton, mais leur fragilité m’ont fait hésiter à les prendre toutes car ensuite où les ranger en sécurité ? J’en ai pris juste quelques unes…

IMG_2450

Juste à côté, une petite chaise de poupée avec une minuscule poupée Petitcollin patiemment habillée de dentelle et mise en boule par mon amie Jeanine avec un délicieux calendrier de 1891 dont les couleurs ont gardé une fraicheur irréprochable…

IMG_2456

IMG_2458

Tout en rendant hommage à Maman, je vous ai montré de toutes petites chines comme je les aime , des petits riens du tout qui  font surgir des souvenirs, me font rêver, créent des émotions et embellissent ma vie…

Posté par cathfd à 18:05 - - Commentaires [75] - Permalien [#]
Tags : , , ,