IMG_9520

Le 20 décembre, c’était le quatrième dimanche de l’Avent, la dernière bougie a été allumée… Les jacinthes qui encadrent les bougies ont été renouvelées au fur et à mesure de leur floraison et partout ailleurs dans la maison elles sont venues se poser et éclairer de leur blancheur candide chaque coin, chaque meuble où je les ai installées. Dès mi-décembre, j’en achète plusieurs dizaines, toujours démarrées, car je ne sais pas pourquoi, je ne les réussis jamais si j’achète simplement les bulbes! Je les garde au frais dans la grange et les rentre pour remplacer celles qui sont fanées, m’assurant ainsi une floraison continue jusqu’au début de l’année nouvelle.

Jacinthes

Peu à peu le décor s’est précisé, enrichi, tout en restant très sobre. Sapin et maison en zinc, angelots en bougie, petit cadre chiné  et en toile de fond, une photo de Mr Rose & Gris  que j’aime beaucoup, un de ces innombrables petits canaux vénitiens dont la seule contemplation nous transporte tout de suite dans cette ville magique.

IMG_9505

IMG_9508

Piété

En haut à gauche, le petit cadre posé sur la console devant les bougies de l’Avent. J’en profite pour vous montrer d’autres objets de piété chinés. Sous une cloche protectrice, rassemblés sur un pique-fleurs rectangulaire, quelques cartes et médailles religieuses ont pris place sur une des cheminées. Tandis qu'au mur sous l’étagère qui ceinture la grande cheminée béarnaise du salon, j’ai placé un ravissant bénitier Napoléon III en bois noirci et faïence blanche. Au centre une Vierge à l’Enfant très expressive dans un matériau que je n’ai pas identifié…

IMG_9427IMG_9428IMG_9449IMG_9457IMG_9516

Les petites lucioles disséminées un peu partout rendent l’atmosphère chaleureuse et magique. En réponse à la nuit noire dehors  leur douce lumière apporte un contrepoint festif et joyeux. J’avoue que certaines couronnes lumineuses suspendues aux fenêtres restent en place toute l’année tant j’aime les allumer le soir…

Dans quelques jours c’est Noël, alors laissez-moi vous conter une histoire (merci à toi Sophie de me l’avoir fait redécouvrir)

C'était le soir de Noël. Les quatre bougies du temps de l’Avent brulaient lentement.
L'ambiance était tellement silencieuse qu'on pouvait entendre leur conversation.

La première dit :
'' Je suis la Paix !
Je suis bien fragile. Et peu de gens arrivent à me garder allumée. Je crois que je vais m'éteindre.''
Et la flamme de la paix a commencé à baisser, jusqu’à s’éteindre complètement.

La deuxième bougie dit :
'' Je suis la Foi !
Et puisque la Paix n’existe plus pour éclairer le monde, je ne suis plus indispensable, cela n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps.''
A peine la Foi avait-elle fini de parler, qu’une brise souffla sur elle et l'éteignit.


Triste, la troisième bougie se manifesta à son tour :
'' Je suis l'Amour !
Toute seule, je n'ai pas de force pour rester allumée. Les personnes me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance. Elles oublient même d'aimer celles et ceux qui sont tout près d’elles.''
Et, sans plus attendre, l’Amour s'éteignit.

Soudain... un enfant entre et voit les trois bougies éteintes.
'' Pourquoi êtes-vous éteintes ? Vous deviez être allumées jusqu'à la fin''
En disant cela, l'enfant commença à pleurer.

Alors, la quatrième bougie prit la parole  :
'' N'aie pas peur, tant que ma flamme brillera, nous pourrons allumer les autres bougies, tu sais, je suis l'Espérance ! ''
Alors, avec des yeux brillants, l'enfant prit la bougie de l'Espérance... et, une à une, il ralluma toutes les autres.

IMG_9520-001

 

Que l'Espérance ne s'éteigne jamais en nos cœurs et que chacun, chacune de nous puissions raviver les flammes de l'Espérance, de la Foi, de la Paix et de l'Amour !

Passez un doux et chaleureux Noël  avec ceux que vous aimez,

savourez chaque confetti de bonheur,

profitez de ces moments privilégiés pour vous tricoter des souvenirs

qui vous réchaufferont ensuite le coeur chaque fois que vous en aurez besoin…