dimanche 7 juin 2015

Des rideaux comme un tableau…

(Le petit salon#2)

Il y a un peu plus d’un an, je suis tombée” amoureuse” d’un tissu  et j’ai décidé immédiatement que j’en ferai, un jour, les rideaux du petit salon. Entre ce moment et celui où les rideaux furent réellement installés, de l’eau a coulé sous les ponts et d’autres choses ont pris place au salon avant les fameux rideaux, le tissu commandé  et réceptionné attendait sagement son heure…

Le coussin au portrait  de jeune fille dont je savais qu’il s’harmoniserait à la perfection avec le tissu, ne dirait–on pas qu’un  pétale de la rose est tombé et s’est posé sur les joues de la jeune fille peinte au XVIIIe siècle ? Petit clin d’œil, j’ai trouvé un presse papier avec un portrait d’enfant, assurément de la même époque (le portrait, pas le presse-papier !) et pour vous le montrer je l’ai posé à côté du coussin…

12 petit salon-001

Coussin Belette en compagnie

La petite vitrine et son habit intérieur bleu, dont on pourrait croire que sa patine  a été faite spécialement pour faire écho aux jaunes miellés du tissu…

12 salon télé rideaux cadres-002

Quant au plaid dont vous ne voyez qu’une partie, toutes ses couleurs se retrouvent sur les rideaux…

12 petit salon 

Plaid Zara Home

Le tissu semble peint à la main et la palette des couleurs utilisées est d’une incroyable richesse tout en subtilité, les nuances de chacune des couleurs se fondent en une harmonie d’une douceur qui m’émeut et m’apaise comme un tableau…

IMG_3981

C’est l’unique pièce de la maison qui a des rideaux et des voilages à l'une de ses deux fenêtres parce qu’elle donne directement sur la rue du village. Mais je crois que si ce n’avait pas été le cas,  j’aurais inventé une bonne raison d’installer ces rideaux quelque part dans la maison tant j’aime ce tissu…

IMG_3969

Tissu 100% lin” Viola” Designers Guild doublé de satinette écrue commandé

chez Atelier J-P Bouvée à Jurançon

Sur ces photos, on voit  mieux la couleur des murs que sur le précédent billet où je vous en parlais, c’est un  gris très doux: blackened n°2011 de F&B

IMG_4012

Dans la foulée, j’ai enfin réalisé ces six cadres basiques (jonc noir L’Eclat de Verre) pour mettre en valeur des planches d’entomologie chinées cet automne, dans un esprit cabinet de curiosité qui complète bien  la décoration de la pièce tout en restant très sobre puisque je me suis contentée de poser une baguette sans aucun travail d’ornementation. Il me semble que les planches se suffisent à elles-mêmes. Bien que je ne sois pas habituellement très attirée par les insectes, difficile de résister à leur beauté et à leurs couleurs magnifiques…

2015_03_202

2015_03_201

2015_03_20

Il me reste à habiller un footstool, j’ai choisi un velours gris-bleuté, affaire à suivre…

IMG_3977

Posté par cathfd à 01:34 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 29 mars 2015

Œufs de Pâques

Merci à vous pour vos commentaires adorables sur le précédent billet, je suis très touchée qu’il vous soit allé droit au cœur. Je ne vous ai pas répondu, vous verrez ci dessous à quoi j’ai passé mon temps libre ces derniers jours, mais j’ai lu avec attention et plaisir tout ce que vous m’avez écrit…

Dimanche prochain, c’est Pâques et bien sûr j’ai cherché une décoration pour la table et la maison comme chaque année. Admirative depuis plusieurs années des créations de Baucis et Philémon, j’ai essayé de m’en inspirer. Tout est parti d’un petit bout de tulle rebrodé  au lacet  oublié au fond d’une boite à mercerie chinée par une amie, bout qu’elle m’a donné. Pas évident de s’en servir, sauf en appliqué sur un œuf, il y avait juste ce qu’il fallait et c’est ainsi que j’ai commencé une série d’œufs textiles après avoir rassemblé mouchoirs, dentelles, broderies et autres mini trésors par ailleurs peu utilisables mais qu’évidemment je n’avais pu m’empêcher de chiner quand même…

IMG_2471

J’ai utilisé pour les présenter des petits supports en bois tourné beige repeints en noir chinés cet été, destinés à l’origine à présenter des petits  oiseaux empaillés (sous les socles sont écrits les noms des oiseaux qui y étaient présentés: rouge-gorge, verdier, pinson …) ainsi que des bobines de fil  en bois également peintes en noir et pour certains, des petits pots à semis biodégradables avec une étiquette et une application de fleur réalisée à partir de fleurs, d’étamines et pistils anciens chinés…

Certains seront présentés sous globe façon cabinet de curiosité, d’autres pas …

Rose & Gris 9-006

En arrière-plan, une pile de onze serviettes chinées le weekend dernier pour 8 euros en coton damassé joliment monogrammées et passées après l’indispensable lessive à 90° dans un bain de teinture pour leur donner une douce couleur printanière…

Rose & Gris 9-008

Il est encore temps, si vous en avez envie, de préparer des œufs décorés comme les miens, je vous ai préparé un pas à pas.

Les photos ne sont pas toujours dans un ordre logique mais j’ai choisi celles qui illustrent le mieux mon propos.

Rassembler d’abord les fournitures dont vous avez besoin:

*des œufs en polystyrène. J’ai utilisé des œufs de 5, 7, 9 et 12 cm

*des broderies sur batiste, ou sur tulle,de la dentelle assez large (attention plus le tissu est épais, moins c’est facile) ainsi que de la percale fine ou du lin fin aussi pour les fonds et les dos, du galon pour la finition

*un cutter, des petits ciseaux, un plioir ( pour s’aider à positionner le tissu ou lisser l’œuf une fois le tissu posé si le polystyrène a une irrégularité qui se voit, c’est une matière assez malléable), de la colle vinylique d’encadrement(elle ne tache pas et devient transparente au séchage)

IMG_6549

Pour commencer, en tenant fermement votre œuf dans une main tracer une ligne sur tout le tour de l’œuf avec votre cutter, il faut entailler au moins sur 1cm de profondeur et rejoindre bien sûr votre point de départ. Si vous n’êtes pas sûre de vous, tracez un trait au crayon au préalable que vous suivrez le plus précisément possible. Pas de panique si vous déviez un peu, reprenez votre ligne sans vous inquiéter. Même si vous enleviez un ou deux mm de largeur de matière cela ne se verra absolument pas.

IMG_6627

Encoller une moitié d’œuf avec une couche très fine et régulière de colle. Il ne faut pas qu’il y ait des épaisseurs de colle car elle traverserait le tissu et sur le lin notamment cela se voit.

IMG_6628

Positionnez votre broderie ou votre dentelle toujours dans le biais. Ici j’ai utilisé la broderie d’angle d’un mouchoir, donc le haut de la broderie est plein biais. C’est très difficile d’épouser l’arrondi de l’œuf si on est dans le droit fil. J’ai utilisé un ruban de soie brodé ancien pour recouvrir un œuf et j’ai eu beaucoup de mal à limiter les plis (sur la mosaïque deuxième rangée, le 3ème en partant de la gauche, on voit qu’il y a des petits plis. C’est un choix, je voulais absolument utiliser ce ruban, j’en accepte donc les irrégularités) A vous de voir. Alors que le biais permet d’emboire l’excédent de tissu dans l’arrondi et de le lisser pour qu’aucun pli n’apparaisse…

Travaillez vite pour positionner votre tissu, le temps de prise de la colle étalée finement est assez court et il vaut mieux ne pas avoir à en remettre.

IMG_6634 

Avec le dos de la lame du cutter, enfoncer le tissu délicatement dans la fente. Faites-le en haut et en bas, et au milieu des côtés puis reprenez doucement tout le tour de l’œuf. IL faut parfois ressortir un peu du tissu que vous aviez déjà rentré, tirez-bien pour éliminer les plis et patiemment rentrer un peu de tissu sur tout le tour.

IMG_6562 

Une fois que vous avez bloqué votre tissu tout autour, avec un petit ciseau coupez l’excédent le plus au ras possible de l’œuf.

IMG_6579

IMG_6585

Et toujours avec le dos du cutter (avec la lame si le tissu est vraiment trop récalcitrant mais attention de ne pas couper ce que vous vouliez rentrer au risque que le tissu ne tienne plus) rentrez enfin ce qui reste.

IMG_6639

Voilà ce que cela donne une fois la première face terminée. Le polystyrène peut s’être un peu abimé, ce n’est pas grave, cela ne se verra pas. Vous êtes prêts à passer au dos de l’œuf. Vous pouvez mettre aussi une broderie ou pas. Sur les photos j’ai utilisé un tissu soyeux fleuri, mais aussi du lin couleur naturel, le contraste avec les broderies blanches est superbe, mais tout cela est question de goût. Alors faites comme vous en avez envie !

NB: Si votre broderie est très ajourée ou que vous utilisez une dentelle sur tulle, le polystyrène se verra au travers. J’ai donc posé une première couche de tissu fin AVANT de poser la broderie ou la dentelle. C’est très joli avec du lin en fond, cela met beaucoup en valeur les broderies, voir la mosaïque, il y en a à chaque niveau… Vous trouverez des astuces et affinerez votre technique en réalisant vos œufs et au fur et à mesure, ils deviendront plus beaux et réussis.

Lorsque les deux faces sont habillées, il ne vous reste plus qu’à poser un galon ou un ruban pour cacher l’endroit où les tissus rentrent dans le  support.J’ai testé avec un fin ruban mais cela épouse trop le support et laisse deviner en creux la fente. L’idéal est un galon un peu épais, une soutache comme celles qu’on utilise pour la finition des abat-jours… j’ai choisi un galon d’ameublement  ancien avec suffisamment d’épaisseur et de relief qui met en valeur les broderies ou dentelles par sa couleur plutôt neutre et le graphisme de ses  petits picots.

IMG_6599

Vous coupez la longueur dont vous avez besoin pour faire juste le tour de l’œuf, vous encollez finement le galon et le posez en partant de la base de l’œuf. Pour que le galon ne bouge pas le temps que la colle prenne,vous pouvez bloquer le galon en enfonçant une épingle dans le support. Inutile de l’enlever ensuite , elle ne se verra pas, vous faites la même chose lorsque vous arrivez au bout du galon que vous coupez bord à bord. Si comme moi vous voulez le poser sur un support, vous le collez au pistolet à colle ou bien si votre support doit comme les miens s’enfoncer dans l’œuf, faite un pré trou pour ne pas l’ abimer. Dans ce cas , laissez un espace libre entre les extrémités du galon.

IMG_6620 

Voilà, vous n’avez plus qu’à admirer votre œuvre !

IMG_6643

Rose & Gris 9-009 

J’espère que ce tuto vous aura plu et donné envie, passez de belles fêtes de Pâques en famille, ne mangez pas trop de chocolat…

Enjoy your life!

Rose & Gris 9-007

Posté par cathfd à 19:50 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 8 février 2014

Une journée paisible...

Elle lit tranquillement à l’ombre d’un grand arbre en fleurs au discret parfum. Une chaise se trouvait là,  une invitation à s’asseoir et profiter de la vue. Une brise légère soulève son écharpe de soie. Elle est loin d’ici, plongée dans un livre d’Henri de Régnier qu’elle aime beaucoup  sur cette ville fascinante où elle va régulièrement se ressourcer, Venise. Y faire des photos aussi car elle aime autant faire des photos que lire, du reste son appareil photo n’est jamais loin... Elle a fait quelques prises ce matin  quand la lumière était belle, dans un jardin ou une chapelle, non loin d’ici, pendant que ses hommes commençaient leur partie. Tout à l’heure, elle ira voir  où ils en sont...Elle a encore le temps de lire et de savourer ce moment paisible. Ce soir au dîner, elle les écoutera en souriant raconter leur parcours et refaire le monde. A un moment, un de ses fils lui dira: ”Et toi Maman,  ta journée ?” Elle répondra: “Excellente, j’ai fait des photos et voyagé immobile jusqu’à Venise...Il faisait beau, c’était délicieux”...

IMG_5366

IMG_5356

IMG_5371

IMG_5391

IMG_5363  les golfeurs détails

IMG_5384

IMG_5386

Pour toi, Françoise, avec toute mon amitié...

♥ 

Inspiration: le très beau blog d’Epistyle. Merci Isabelle pour nos échanges et votre gentillesse...Vous pouvez trouver son livre ici ou la contacter pour toute commande ! Je vous rappelle que moi, je ne vends rien...

♥  ♥ 

Posté par cathfd à 13:18 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 30 mars 2013

Pâques...

Pendant des années j’ai fait un arbre de Pâques avec des branches de bouleaux aux délicates feuilles froissées  vert acidulé et des œufs de toutes sortes, c’était la tradition à la maison bien avant que les magazines en montrent mais avec mes greffiers, joueurs comme savent l’être des chats, voilà la tradition brutalement mise à mal car je préfère ne pas sortir mes œufs que de les voir éclater pour cause de coup de patte un peu brutal ! Il faut dire que certains ont près de 30 ans et j’ai envie de pouvoir les transmettre à mes filles...J’ai pourtant toujours eu un chat à la maison, mais toute la différence est que désormais ils sont trois voire quatre comme en ce moment et c’est bien connu,  en groupe on est beaucoup plus dissipé !!!

Une image vue sur Pinterest m’a donné une solution...

DSC04188

Un gros bocal “Jardin d’Ulysse “(trouvé chez Bergamote à Pau), un peu de mousse du jardin, quelques muscaris blancs dans un petit verre camouflé sous la mousse, une cloche  Rêves d’argile, un nid et quelques coquilles d’œufs de caille, deux plumes, une petite étiquette ancienne écrite à la plume pour la date et un de mes œufs préférés peint à la main d’un pied de violette suspendu à une branche de noisetier tortueux sur laquelle est posé un bulbe de muscari...

DSC04191

DSC04195

Pour parfaire la déco, posés sur le grand plateau habillé d’une nappe à thé pliée, un agneau Rêve d’argile, un autre nid avec des œufs sous cloche, un bougeoir habillé de mousse dans laquelle se sont nichées quelques fleurons de jacinthes du jardin...

DSC04192

Sur les serviettes en cadeau d’invités seront posés des œufs en fil de fer. Cela faisait longtemps que j’avais envie de me mettre à cette technique très admirative des  réalisations de Vox Populi, de celles de Trois fois rien et de Rêve de lune, j’ai imaginé un mélange de fil de fer, papiers anciens (partitions datant vraisemblablement de 1850 imprimées sur vergé, rassemblées en recueil relié, chiné pour 2 euros en très mauvais état si bien que je peux couper sans scrupules dedans !) dentelles anciennes et fleurs de cire récupérées sur une couronne de mariée 1930 chinée(elle aussi abimée), petite étiquette ancienne écrite à la plume pour le plaisir...

 Pâques 2013

En attendant de prendre place sur la table, ils ont rejoint dans une corbeille en tissu fleuri les œufs en chocolat qui seront posés à côté de l’assiette sur un petit pot à semis légèrement blanchi avec une étiquette prélevée sur le même recueil de partitions ...

DSC04227 

Des fleurs un peu partout pour faire rentrer le printemps dans la maison et apporter un esprit festif et joyeux...

 DSC04202

DSC04205  DSC04206

Tandis qu’au jardin, les pensées si malmenées par l’hiver trop pluvieux reprennent un peu de vigueur et les premiers bulbes et boutons floraux racontent encore timidement que le printemps est bien là...

printemps 2013 

Joyeuses Pâques  !

Profitez en famille ou entre amis de ces moments chaleureux et précieux,

des petites bulles de bonheur...

L’idée de l’œuf suspendu dans un bocal vient de ce blog...

Posté par cathfd à 00:05 - - Commentaires [104] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 24 février 2013

La petite-fille de Valentine...

Vous souvenez-vous, lorsque je vous avais présenté Valentine, Anatole et Adélaïde j’avais rêvé tout haut de trouver un jour un mannequin enfant. Or, il y a quelque temps, ma voisine vient me voir et me montre une photo prise avec son portable dans un magasin de linge du village voisin qui liquidait avant fermeture définitive, en me disant “j'ai vu çà, j’ai pensé que tu serais intéressée”... "çà", c'était des mannequins ...Je suis allée les voir, je suis repartie, j'ai hésité, je suis revenue et j’en ai finalement emporté un à la maison, en taille enfant évidemment. Oh ce n’était pas de ces  mannequins anciens aux formes fabuleuses qui font tant rêver, mais des mannequins de l’usine voisine ( celle de la marque Petit Boy qui avait fermé ses portes quelques années auparavant) que le propriétaire du magasin en liquidation avait alors rachetés...

mannequin enfantUn corps en polystyrène recouvert d’une housse de jersey écru, un support en inox, un pied et un embout de cou en bois verni blond... bof, bof mais au vu des prix pratiqués pour les vrais mannequins anciens taille enfant tellement rares qu’ils en deviennent mythiques et qu’ils dépassent de beaucoup la barrière psychologique  de prix que je mets à certaines choses, comme dirait  Marlène, je me suis dit que l’investissement de 15€ que je venais de faire ne pouvait que m’apporter du plaisir ...après transformation évidemment !

le Petit Echo de la Mode

Vous l'avez compris, je me suis amusée avec un collage d’articles d’un Petit Echo de la Mode de 1928... J’ai utilisé des morceaux de papier suffisamment grands pour être lus en partie au moins, publicités, infos pratiques, lectures ou articles de fond , regardez le nom de la chronique d’éducation sur la photo centrale tout en bas de la mosaïque, “Le jardin des âmes”, n’est-ce pas joli et poétique ? un vernis mat à tableaux sur le collage, la tige support métallique remplacée par une tringle en bois au bon diamètre, le pied poncé et le tout peint en off-black puis ciré , je vous présente

Léopoldine ...

DSC03852

 DSC03828 

Elle a trouvé place sur le palier de repos aux côtés d’Adélaïde et selon mon humeur sera vêtue ...ou non de cette ravissante petite blouse entièrement cousue et plissée main chinée il y a déjà longtemps...Je l’aime aussi beaucoup dans le simple appareil de son habit du Petit Echo de la Mode et sa jolie silhouette cache dorénavant bien son origine industrielle du XXe siècle, ne trouvez-vous pas ? blouse plissée

Pour avoir un avant-goût de printemps, en attendant que fleurissent ceux qui parsèment le jardin, j’ai installé dans le légumier de mon arrière-grand-mère, des bulbes de muscaris au doux coloris bleu...j’adore ces délicates petites clochettes...

 DSC03832

Posté par cathfd à 00:01 - - Commentaires [98] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 10 juillet 2012

Invitation à une douce oisiveté...

Les beaux jours étant enfin là, il fallait que je me dépêche de mettre en service ce petit lit chiné chez les compagnons l’automne dernier qui attendait encore que je me décide quant à son sort...Le laisser se rouiller ? J’en ai un à l’intérieur de la maison. Le repeindre en blanc (sa couleur d‘origine)? Non, je l’ai repeint en gris, comme les boiseries de la maison et le pied du guéridon bistrot qui est à côté a subi le même sort...

DSC01728

Ensuite je me suis attaquée à  sa garniture afin de le rendre douillet et accueillant...

 coussinagecoussinage 2

Du chanvre, du lin, du jute... Un grand napperon rond chiné m’a inspiré pour un grand coussin rond bien moelleux, le napperon teint et retaillé doublé d’un reste de chemise ancienne teinte dans une autre nuance, un passepoil rayé, un entourage en lin anglais de chez Cabbages & Roses rapporté de Londres par ma grande... J’ai adopté la méthode proposée dans le dernier Marie-Claire Idées  pour ce type de coussin, il est ainsi déhoussable facilement et  me permettra le repassage facile et efficace du centre brodé: la bande froncée est coulissée derrière tout simplement par dessus le coussin intérieur.

Un grand coussin rectangulaire dans un immense et solide torchon de chanvre trouvé dans le vide-maison dont je vous ai parlé il y a quelque temps, sur la rayure atypique duquel j’ai cousu, sur une face, un ruban d’Aurélia qui n'en laisse apparaître que la crénelure, un effet décoratif  sympa, je trouve...

Deux coussins carrés, dos en chanvre et face avant en lin anglais et un petit coussin rectangulaire dont la face avant a été  taillée dans un sac à café “chiné” chez mon torréfacteur  sont venus compléter ce coussinage. Je me suis amusée à lui faire un passepoil en lin anglais, trouvant le contraste entre les deux matières intéressant et son dos est réalisé avec deux chutes de chanvre différents  et fermé par deux boutons de nacre joliment incurvés chinés  et une grosse ficelle de lin nouée...Un ruban et une pièce de lin imprimé d’Aurélia se sont posés sur le jute ainsi qu’un cœur en zinc noué de satin violet...

Le tout est posé sur un matelas de mousse houssé d’un vieux drap en chanvre brodé à mes initiales  dont j’ai refait la couture centrale en la renforçant (couture rabattue) et en la déplaçant pour la garder au milieu du matelas et surtout pour garder en vue les initiales qui étaient tout au bord du drap...

DSC01943

A défaut d’arbre et d’ombrage bienfaisant, c’est un parasol qui apporte un peu  de protection à cet espace où il fait bon s’installer le matin quand la grange étend encore sur lui son ombre  fraiche et le soir quand l’ardeur du soleil s’adoucit...J’ai planté juste derrière trois pieds de lavande dont le parfum en fin de journée sera un petit bonheur pour qui viendra s’installer là...

 DSC01945

♥ ♥ ♥

Ce matin-là, j’avais cueilli quelques têtes d’hortensias, car en 48 heures de chaleur intense elles avaient commencé à griller comme en  plein mois d’août, pour les rentrer dans la fraicheur de la maison où elles m’offriraient encore quelque jours,  leur délicatesse et leur douceur...

DSC01925 

Une brassée de rose à mauve clair  rassemblés dans le Médicis au pied de l’escalier et deux fragiles têtes de cette variété que j’aime tant, les pétales très clairs ourlés de rose plus foncé et  tiges et nervures rouges, ont été rejoint par trois branches de lavandin dans un vase ampoule en verre...

bouquets d'hortensias ♥ ♥ ♥

Sur ma lancée, j’ai fabriqué un grand coussin dans le sac à café, doublé de tissu rayé et deux autres carrés rayés doublés toile de Jouy coordonnée, ils rendent plus accueillant le banc dans le jardin derrière la cuisine...(un des coussins carrés est installé devant le mur de la maison sur un banc de  pierre)

DSC01947

DSC01948

Ensuite, j’ai cousu...

DSC01926

Je vous raconterai cela une autre fois !!!

édit de 9h35: 

Hélas , le beau temps qui était bien là quand j'ai pris ces photos s'est envolé depuis,et le petit lit est resté vide depuis de nombreux jours, car les coussins passent la nuit à l'abri de l'humidité, le matelas sous housse dans la grange, les coussins du lit sur mon canapé, les autres dans la grange aussi... je ne me hasarderais pas à les laisser en permanence dehors ! Le Béarn est une région très très verte, très très arrosée !!!

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 12:48 - - Commentaires [101] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 juillet 2012

Pochettes aux demoiselles (suite)...

Ce n’est pas sur une mais sur trois cartes de Gaëlle Boissonnard que j’avais craqué ce printemps et moi qui n’aime pas faire deux fois la même chose, je me suis lancé le défi de réaliser trois pochettes différentes sur un même schéma...

 Pour vous présenter la seconde, j’ai associé du rose et du gris !!!

DSC01793

Six serviettes  de table chinées il y a trois ans, teintes  ces jours-ci avec le rose fuchsia n°29 (une cuillère à soupe ? j’ai oublié le dosage exact.. Tu devrais noter ! me dit chaque fois monsieur Rose & Gris et il a raison ...) Un joli monogramme inscrit dans un losange, une incrustation  dans un angle, une double rangée de jours sur tout le tour et un lin granité très agréable à l’œil et au toucher...A côté un faitout en tôle émaillée grise en parfait état hormis le couvercle où quelques éclats sont les  témoins de ses bons et loyaux services passés...

serviettes rose soutenu 

La pochette est en lin rose, la demoiselle est transférée sur un carré de tissu à pâquerettes sur fond gris de la Droguerie, lui-même posé sur une bande échantillon de tissu brodé violine donné par ma sœur. Et comme j’ai bordé cette bande d’un galon fleuri, pas de passepoil pour cette pochette-là pour ne pas la surcharger... le même petit imprimé pâquerettes a été utilisé pour doubler la bandoulière et la pochette...Une discrète touche de bleue sur la carte reprise par un bout de biais entre deux autres rubans sur le côté...Cette fois-ci le froufrou est dans le même lin rose que la pochette...

pochette rose détails pf

Pour la troisième , il se trouve que j’avais d’abord eu un coup de foudre pour un biais à la Droguerie et que cette carte là s’associait parfaitement avec ce biais, pour une pochette dans les couleurs estivales, ensoleillée par l’orange et rafraichie par le bleu turquoise, une couleur que j’aime depuis toujours porter l’été...

DSC01803

Sur fond de lin naturel, la demoiselle qui danse avec les étoiles et la lune dans sa robe de nuage est posée sur un coton satiné turquoise, que l’on retrouve en doublure de la pochette et de sa bandoulière. Ce carré est posé sur une superbe dentelle ancienne sur tulle blanche, qui fait écho à la robe de la demoiselle,  dentelle bordée d’un simple croquet blanc.Tu la reconnais, Monica ? Le biais qui m’avait inspiré m’a servi à faire le froufrou et à border la poche intérieure...

Chèche emprunté à la demoiselle de Poitiers pour la similitude parfaite de ses couleurs avec les miennes !

pochette lin naturel 

Sur la première photo vous pouvez voir une toute petite tasse  et sa sous-tasse. Je vais vous raconter son histoire, je ne l’ai pas chinée, pourtant elle est ancienne et elle a fait un très long voyage...

DSC01806

Mon grand-père maternel, professeur de philo-latin-grec était aussi principal de collège et il avait reçu toute une année un ou deux étudiants chinois qui avaient vécu au pensionnat du collège. Ce sont eux qui avait apporté en cadeau cette tasse, enfin j’imagine  un service complet mais elle est la seule rescapée, c’est maman qui à l’époque était enfant, dans les années 20-30, qui m’a raconté l’histoire et transmis la fameuse tasse, elle y tenait beaucoup...Il faut dire que dans ces années-là côtoyer des étudiants chinois devait paraitre sacrément exotique, les échanges  estudiantins ne connaissaient pas la même vogue et la même facilité que maintenant... Ce n'était pas des collégiens, comment mon grand-père avait-il été amené à les recevoir ? comment le contact avait-il été noué ? Je ne le sais pas, je peux juste imaginer...

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:02 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 18 juin 2012

Une carte, une pochette...

Je suis fan des demoiselles de Gaëlle Boissonnard, vous le savez et une copinaute aussi qui m’envoie régulièrement une de ces cartes préférant souvent ainsi la conversation épistolaire au commentaire du blog. Et vendredi, j'en ai reçu une, qu'elle a choisie tout spécialement parce qu’elle trouvait qu’elle “collait” bien à mon blog, à mes couleurs et à mes goûts...

Elle était loin d’imaginer à quel point...

DSC01779

Posée sur un immense torchon d’office récemment chiné et aussitôt passé à la poudre magique (mélange de lie de vin n°51 et de violet intense n°30 avec un peu plus de violet)  et un bouquet d’hortensias tout juste cueilli chez mes beaux-parents, la demoiselle  est en parfaite harmonie avec les serviettes de table que je viens de teindre... Vous vous souvenez de cette chine fabuleuse à domicile, j’avais pris 18 serviettes de table (pour 3 euros) sans trop en attendre des miracles vu leur “tristitude” et  j’avais réussi à en récupérer 12 en parfait état... Je les ai teint en dégradé ...

DSC01777 

(mélange égal de lie de vin et de violet intense, la différence avec le torchon est importante mais la matière n’est pas du tout la même, ceci explique aussi cela !)...

monogrammes détails couleurs

Et cette fameuse carte, une des nouveautés printanières de la dessinatrice, j’avais eu un coup de foudre pour elle il y a quelque temps déjà et j’avais immédiatement imaginé une pochette où elle viendrait se poser...

DSC01786

J’avais envie de froufrous, de quelque chose de très féminin et je n’avais pas eu beaucoup à réfléchir pour trouver des associations qui me ravissent: un lin gris, une bande de dentelle grise reçue en cadeau, un satin uni pour la bandoulière et le passepoil,   un joli fleuri pour doubler la pochette, une poche intérieure bordée d’un très joli ruban froncé pour le portable (même lin gris que l’extérieur, la couleur des photos du bas n'est pas exacte!), un petit fond amovible de double épaisseur de jeffitex habillé du même tissu que la doublure de la bandoulière, un petit volant  de liberty assorti à la robe de la demoiselle, un peu de ouatine pour la tenue...

pochette Gaelle Boisssonard 1

Tu vois Danielle, tu ne pouvais pas mieux choisir et cette carte est l’une de mes préférées parmi ma collection !

 DSC01780-001

♥ ♥ ♥

Petit message personnel:

Lucile, je pense fort à toi aujourd'hui...

♥ ♥ ♥ 

Posté par cathfd à 00:02 - - Commentaires [90] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 2 mars 2012

Valentine’s hoop...

Un charmant petit tableau à suspendre pour inscrire un mot doux, installer une photo... que sais-je encore, offert pour la Saint-Valentin, mais à utiliser sans modération à tout moment !

Via Pinterest, j’ai découvert les “happy hoops” de Pillipilli et si j’ai bien compris (my english is not perfect !), ce modèle avec pinces permettant de suspendre quelque chose est sa contribution au livre “Zakka style”. Ce que je vous montre en est mon interprétation ...

Vous ne savez pas ce qu’est le Zakka, je vous rassure je ne le savais pas non plus jusqu’à ce que Domi l’explique avec précision ... chez Angel Mélie, vous trouverez aussi une rubrique Zakka bien fournie... J’avoue que j’aime beaucoup l’esprit  Zakka ... 

DSC03829 

Un cercle à broder (hoop) un peu de lin, quelques chutes de tissu imprimés, liberty et autres, de la ficelle de lin épaisse et des pinces cœurs recouvertes de liberty, un molleton mince , un peu de tissu noir à pois pour le dos, un bouton à message, un ruban pour suspendre,  un zeste de patience (et aussi de colle sur les cercles )pour installer le tout  et voilà "my Valentine's hoop" est prêt...

happy hoop 

Pour la photo je l’ai suspendu sur un des deux porte-chapeaux chinés il y a quelques mois, métalliques(en nickel pour les pieds ?), finement travaillés,  ce qui est plutôt rare... Ma belle-mère, modiste n’en avait jamais vu, à l’atelier, elle utilisait des porte-chapeaux en métal, mais lisses ...

DSC03835

gros plan sur leurs têtes...

porte-chapeaux détails

Pour découvrir une interview (en anglais) de Katrien, la créatrice des holly hoops :

www.heartmadeblog.com/blog/interview-katrien-van-deuren-from-pilli-pilli

et pour découvrir ses créations ravissantes, son blog:  http://abitofpillipilli.blogspot.com/

♥ ♥ ♥

DSC04095

Mésange bleue et Fauvette à tête noire (la femelle a une calotte rousse !)

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:01 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 24 février 2012

Ma V.I.P. ( Very Intelligent Pocket )...

DSC03843

Via Abracadacraft (une mine d'idées, plein de blogs à découvrir, des portraits de blogueuses aussi, si vous ne connaissez pas encore , allez-y séance tenante !!!) et Isa M., j’avais trouvé un très bon tuto pour un “organiseur” de sac permettant de rassembler peu ou prou tout ce qui est indispensable dans un sac à main et  de changer de sac en un tournemain sans rien oublier...Dans la vitrine d'un magasin de maroquinerie hier, j'ai noté avec amusement qu'une marque existante proposait ce type de "pochette" sous le nom de VIP: Very Intelligent Pocket et comme le nom d'organiseur ne me plaisait pas trop, voilà donc ma pochette rebaptisée V.I.P....

Le tuto d’origine vient de ce blog.

Cadeau idéal m’a-t-il semblé pour ma Grande dont c’était l’anniversaire. J’avais chiné en octobre 2010 quelques pièces de cuir d’agneau dont ce vert souple à souhait et très sensuel à manipuler...A l’extérieur , trois poches d’un côté et deux de l’autre doublées du même tissu que l’intérieur de la pochette centrale...

organiseur de sac détails poches extérieures

A l’intérieur, une poche avec fermeture éclair, deux poches encadrant un porte-cartes et une attache porte clef ou autre bidule...Doublure en toile enduite Artiga, collection hiver 2011-2012, j’ai joué sur les différentes rayures et bordure de biais liberty Tatum...

DSC03855

Et puis j’ai complété, pour utiliser au maximum les chutes de cuir car j’avais placé les pièces principales de la grande pochette organiseur au milieu de la peau plus régulière dans son grain et son épaisseur. Outre un étui à mouchoirs en toile enduite que vous avez vu sur la première photo , j’ai fait une pochette doublée de liberty à fermeture éclair, une petite bourse avec un bouton recouvert de cuir (sportif la couverture du bouton en cuir,  mais le résultat en vaut la peine!!!) et un étui molletonné pour son téléphone ...maroquinerie AL détails

M’étant trompée dans les dimensions de l’étui à portable, je l’ai récupéré pour le mien et  je peux vous dire  que c’est un plaisir de manipuler ce cuir souple et doux au quotidien... J’ai eu beaucoup de plaisir aussi à coudre ces ouvrages, en tremblant un peu de rater une couture car le cuir ne permet ni bâti ni erreur... Pour une fois , j’ai cousu ...lentement !

♥ ♥ ♥

anémones

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:01 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : ,