jeudi 16 décembre 2010

Les 80 ans de Nanie...

Au début de l’année, vous souvenez-vous,  nous avions fêté les 80 ans d’Henri, mon beau-père,  et début décembre c’était au tour de Nanie, ma belle-mère de passer ce cap.  Et j’avais envie de lui organiser à elle aussi une belle surprise. Je voulais que l’ambiance soit différente et qu’elle soit vraiment la reine de la fête, elle, la discrète.  J’ai donc décidé de lui rendre hommage à travers son métier de modiste. Avec la complicité de mon beau-père, j’ai récupéré chapeaux faits de ses mains, formes de travail et matériaux divers, j’ai chiné aussi un peu de mercerie...

bibis sur la console

Au centre un bibi rose chiné, elle avait fait les deux autres pour sa maman...J’avais prévenu les invités, mais au cas où tout le monde n’aurait pas sous la main un chapeau, j’en avais rassemblé un certain nombre dans un carton, à disposition...

chapeaux à prêter

Sur la mallette de soldat du Papi, quelques fournitures de mode...

fournitures 

fournitures de mode détails

Du crin et du raphia en ruban pour capelines des cônes de feutre et en bas à gauche en arrière-plan , une forme à chapeau en bois et devant un ruban en soie moirée aux tons changeants chiné pour l’occasion...

grande forme à capeline

Une grande forme à capeline sur laquelle j’ai juste posé un gros-grain...

fournitures sous globe

Dans le vieil évier au-dessus, quelques fournitures mises sous globe...

fournitures sous globe détails

Une vingtaine de bobines en bois de fils multicolores, en réalité du fil à gants, chinées cet automne, quelques épingles à chapeaux, des rouleaux de gros-grain en camaïeu de rose et gris et de la voilette ancienne à plumetis violette drapée sur une peinture dont le sujet s’accordait bien à l’ambiance... tandis qu’à côté, j’avais rassemblé dans ma boite à chapeaux, quelques couvre-chefs variés, du chapeau breton d’enfant au béret basque e passant par un merveilleux béret en velours violet que ma belle-mère m’a fait il y a  des années...

chapeaux divers (2)

Le bibi noir tout en  plumes, fleurs et voilette, chiné spécialement, a passé la soirée sur la tête de la demoiselle de Bordeaux !

Comme pour mon beau-père, j’avais préparé une pochette dans laquelle chacun a pu lui glisser un petit mot  en toute intimité...

pochette à billets doux

pochette à billets doux détails

Je me suis inspirée d’un petit écho de la mode de 1923, certes bien antérieur à l’époque où Nanie créait des chapeaux mais dont les délicats dessins correspondaient  à l’esprit de ce que je voulais faire...

petit écho de la mode 1923

Nous étions 23 à l’attendre, tous chapeautés pour l’accueillir et lui faire la surprise ... de retrouvailles familiales, des neveux bien-aimés perdus de vue depuis de longues années, ses petites filles qui lui avaient souhaité par téléphone quelques jours avant un bon anniversaire et qu'elle ne s'attendait pas du tout à trouver là, venues entre deux trains et deux avions, la famille , les amis... L'émotion était au rendez-vous !

Pour elle, nous avions prévu une  grande coupe d’orchidées blanches et un carré géant en soie de la célèbre maison à la calèche. Pour faire durer un peu le suspense, j’avais suremballé la boite orange reconnaissable entre toutes et glissé sur la ficelle un plumetis express à son initiale...

cadeaux

J’ai toujours aimé fabriquer des faux-gâteaux supports à bougies en accord avec le thème de la fête, et j’ai donc réalisé  un canotier en carton plume, décoré d’un ruban récupéré sur une poche cadeau et d’un bouquet de fleurs trouvé dans l’un de ses cartons...

canotier

Côté salle à manger, Brigitte m'avait prêté sa belle marotte avec une coiffe, un porte chapeau en bois tourné , j’avais descendu mon bonnet de bébé ancien pour lequel j’ai chiné récemment un globe rond  sous lequel il coule des jours paisibles hors poussière en compagnie d’un fer à tuyauter reçu en cadeau...

DSC_0436

Sur la photo vous voyez deux des trois desserts : panna-cotta au caramel, crumble aux fruits rouges et il y avait aussi un fondant chocolat-marrons...

Avant, j’avais proposé deux petites soupes, un velouté de poireaux pomme de terre à l’amande et un velouté d’endives, crème de noix et roquefort, suivi  de foie gras maison, ensuite des galettes de sarrasin roulées aux rillettes de saumon, puis saint-jacques sur poêlée de champignons des bois et enfin le poulet coco qui avait ravi mes convives du 8 octobre. En route vers le sucré,  Brie farci aux fruits secs (noix, noisettes, raisins de Corinthe et abricots) ...

Pour accompagner le café, un morceau de  guimauve à l’ancienne enrobée de chocolat faite par un artisan l’avant-veille, une douceur régressive qui n’avait pas grand chose à voir avec ses homonymes industrielles...

J’avais préparé aussi un petit souvenir de la fête pour mes invités mais... j’ai oublié de leur donner ! Je leur fait passer  bien sûr,  mais j’étais un peu déçue d’être aussi étourdie ... un pilulier ancien dont j’ai revisité l’étiquette, avec à l’intérieur l’évènement , la date et le lieu...

boite souvenir

♥ ♥ ♥

détails fleurs et tampon chapeau

Il est temps pour moi de m’occuper de la fête suivante: J-9 avant NOEL !

Merci pour tous vos messages,  c’est TOUJOURS un petit bonheur de vous lire, même si en ce moment il m’est plus difficile de vous répondre individuellement

Posté par cathfd à 13:34 - - Commentaires [93] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 19 avril 2010

A la demoiselle de Bordeaux...

DSC09297

Il n’est jamais trop tard pour être ce que tu as envie d’être ,

il n’y a pas de limite de temps, commence quand tu veux . . .

Tu peux changer ou rester la même, il n’y a pas de règle pour cela ,

on peut en tirer le meilleur ou le pire . . .

J’espère que tu en tireras le meilleur ,

j’espère que tu verras des choses qui te surprendront ,

j’espère que tu rencontreras des gens qui ont un point de vue différent . . .

J’espère que tu vivras une vie dont tu seras fière

et si tu découvres que ce n’est pas le cas ,

j’espère que tu auras la force de tout recommencer . . . “

(Dans “l’Etrange Histoire de Benjamin Button”, film de David Fincher adapté d’une nouvelle de F. Scott Fitzgerald )

             Joyeux Anniversaire  !

 

                Vingt et un tendres baisers 

Posté par cathfd à 06:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 mars 2010

Quatre-vingt ans...

Samedi soir, nous avons fêté les quatre-vingt ans de mon beau-père...Une soirée surprise, au moins quant au nombre  des personnes présentes à la maison ce soir-là. Il croyait venir pour un simple diner en famille, mes filles repartant toutes les deux le lendemain en début d’après-midi, j’avais expliqué que c’était la seule option possible, un repas d’anniversaire le samedi soir... en réalité il me fallait bien la journée pour préparer l’accueil et la restauration de... vingt personnes !

Les préparatifs

♥ Dans un premier temps j’avais préparé une sorte d’enveloppe prête à accueillir le petit mot que chacun voudrait bien lui écrire à cette occasion... Rendez-vous avait été donné aux invités une demi-heure avant celui donné à mes beaux-parents dans ce but

cartes de voeux et enveloppe personnalisée Une simple carte d’anniversaire du commerce coupée et posée sur un papier de fort grammage avec un pliage  donnant à l’enveloppe une certaine épaisseur pour accueillir l’ensemble des cartes toutes personnalisées avec un motif de papier assorti aux tons de la carte et leur lien en ficelle de lin pratique pour les tirer hors de l’enveloppe, deux attaches parisiennes dans les tons et formes des motifs de la carte, quelques tampons et faux timbres et un sou troué de 1930 (dont tout minot qu’il fut à l’époque mon beau-père me dira se souvenir les avoir vus en circulation ces fameux sous troués...)Quelques photos ont été prises des invités en train d’écrire leur petit mot. Je trouve que ce moyen permettait à chacun  d’écrire plus librement qu’avec une carte collective que tout le monde peut lire...

♥ Avez-vous remarqué combien malgré toute votre bonne volonté il est difficile de garder votre verre toute une soirée ? Moi j’ai beau le poser à tel endroit et me dire que je le reconnaitrais, en général, quand je viens le rechercher, il y en a deux ou trois autres qui sont venus s’agglutiner  là , et quel est le mien ? donc cela se finit par la prise d’un nouveau verre... ce qui implique une provision de verres supérieure au nombre d’hôtes ou une vaisselle impromptue pour la maitresse de maison en cours de soirée...

marque-verresJ’ai trouvé chez C..a des marque-verres, les uns avec des perles et les autres avec de petits glands en coton perlé. Le seul problème est qu’il n’y avait que ces deux modèles.... Qu’à cela ne tienne, j’ai fabriqué une douzaine d’autres petits bracelets avec des cotons à broder de couleurs différentes...Il suffit de fil de fer fin (mais pas trop!), d’un ciseau costaud ou d’une pince coupante, d’une pince pour former les boucles et de cotons à  broder.... quelques photos en cours de réalisation pour vous montrer comment faire , c’est très simple !

♥ Une liste minutieuse de tout ce qu’il me fallait et des courses  faites quelques jours auparavant avec ma cadette, un planning pour ne rien oublier, deux , trois choses cuisinées la veille, et le jour J je me suis mise en cuisine sous l’œil attentif d’Elfie qui pour être sûre que je n’oublie aucun ingrédient avait mis carrément la patte sur ma recette...

Elfie supervise la pâte à tarte

 

 

 

♥ Le dessus de la commode de salle à manger est apprêté pour recevoir  des plats au cours de la soirée, serviette  de toilette chinée cet été, rappelez-vous, et petites cuillères rassemblées dans un pot à confiture ancien orné d’un joli cœur émaillé de Myriam...

commode de la salle à manger apprêtée pour la soirée

La soirée

♥ Un peu inquiète à cause de la tempête annoncée et du vent violent qui s’est mis à souffler, emportant lanterne, arrosoirs et broc en zinc jusqu’au milieu de la cour, faisant battre les volets mal fixés, j’ai accueilli mes invités dans une atmosphère étonnante où l’on se serait cru en plein été, car le thermomètre affichait 26° à 20h ! et à l’intérieur, il faisait plus frais que dehors... Mes beaux-parents sont arrivés et le héros de la fête était tout ému de trouver parents et amis venus l’entourer et lui témoigner leur affection...

saléCôté salé:

Duo de soupes: capuccino de marrons, céleri et petits lardons* et velouté de potimarron, coppa de parme et graines de courges grillées

Pizza de ma belle-mère ( rien à voir avec une pizza classique, une pâte à la bière richement garnie d’une fondue de légumes  )

Toast au foie gras maison au beurre de coing et courge aux épices **

Coquilles St-Jacques sur fondue d’endives et  vieux balsamique

Poêlée de cèpes aux herbes et toast au beurre salé

Effilochée de confit de canard sous une purée de patates douces à l’huile d’olive de Crête et tuile au gruyère

Giroles de tête de moine et pâte de coing maison, pain de campagne et pain au pavot

gateau

Pour mettre les 80 bougies, j’avais bricolé une structure en carton-plume en forme de pyramide, juste posée sur le gâteau recouvert de sucre glace ce qui a évité le nuage de sucre au moment de les souffler ...

sucréCôté sucré:

Le Russe  de ma belle-mère

Panna-cotta au  caramel au beurre salé***

Crème au  chocolat, un soupçon de marmelade d’oranges

Salade d’oranges soulignée d’huile à la menthe et d’un soupçon de condiment au gingembre et miel

Tartelettes amandines à la framboise

*recette de Natalia  **recette de Garance  *** librement inspirée d’une recette de Natalia

Le cadeau

Nous avions choisi de faire à mon beau-père un cadeau collectif qui lui montrerait qu’à 80 ans , on peut encore être dans le coup, qui lui permettrait d’être en contact avec ses petites filles, de recevoir des photos et de s’informer sur le monde... un ordinateur portable. Et si j’avais pris une marge d’une demi-heure pour l’arrivée des invités c’est aussi pour avoir le temps de faire une photo de groupe qu’une de mes filles s’est chargée de lui mettre aussitôt en fond d’écran , ainsi qu’un montage vidéo de photos au fil du temps des deux filles avec leur grand-père. C’est ainsi qu’après avoir ouvert un premier paquet où j’avais simplement mis l’alimentation de l’ordinateur, histoire de le faire languir un peu, il a ouvert le vrai cadeau que nous avons allumé et il a découvert çà ...

photo d'accueil

La soirée s’est achevée dans la joie et les grands-parents sont restés encore une fois dormir afin de profiter de la présence de leurs petites filles pour un brunch dominical avant leur départ à elles, l’une dans le sud-est , l’autre à Bordeaux...

Les photos de la soirée sont d’ores et déjà dans l’ordinateur et je sais qu’ils vont les regarder avec émotion et bonheur ... Quand il a fait un petit discours de remerciement, mon beau-père a eu un joli lapsus, il a dit qu’il était heureux de fêter ses 90 ans avec nous , j’espère que dans dix ans nous serons de nouveau réunis autour de lui à cette occasion !

orchidée blanche

Posté par cathfd à 06:31 - - Commentaires [78] - Permalien [#]
Tags : , , ,