mardi 1 décembre 2009

Le temps de l'Avent...

Décembre est là et avec lui le temps des préparatifs de Noël est arrivé... Même si j’y pense depuis quelque temps déjà, je n’aime pas me précipiter et c’est tout doucement que la maison revêtira ses habits de fête...

En attendant d’en dévoiler un peu plus, voici quelques petits bricolages:  des boîtes d’allumettes décorées avec de la cannelure ou du papier de fort grammage, un transfert sur lin, une ficelle de lin, un sou troué, une médaille ou une marguerite en verre ...

Des photos prises un jour gris, une envie de lumière, quelques bougies et la magie opère...

boites d'allumettes décorées

DSC03381

Un amaryllis blanc est venu depuis quelques temps déjà en avant-coureur éclairer de sa pureté  un petit coin de la maison, car bientôt jacinthes et amaryllis que j'associe toujours à cette ambiance de fête viendront se disséminer un peu partout...

amaryllis

amarylis détails

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 23:00 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 26 novembre 2009

Petits anges...

La grand-mère du petit Jules, mon amie, marraine de ma cadette, m’avait confié deux objets fort anciens  pour que j’essaie de les mettre en valeur avant de les offrir à sa fille.

angelots en ivoire

Cette croix de berceau et cet angelot se trouvaient sur le berceau de son arrière-arrière-grand-père dans les années 1870. La tête se mettait à l’avant du berceau ou bercelonnette, elle est en ivoire massif, la croix quant à elle, se plaçait au bout de la flèche qui supportait le voilage de berceau. Elle est creuse et  seuls l’anneau, la bélière et la tête d’ange avec les ailes sont en ivoire massif, le corps de la croix est peut-être en celluloïd, inventé aux Etats-Unis en 1870 comme substitut à l’ivoire  pour la fabrication des boules de billard.

 

angelots encadrés

Je les ai simplement posés sur un fond en lin, fixés avec une ficelle de lin et encadrés avec une baguette vieillie que je savais au goût de mon amie et de sa fille.

J’ai pris infiniment de plaisir à manipuler ces jolis et rares (je n’en ai jamais vu dans les brocantes, juste sur internet chez un antiquaire) objets. 
Maintenant le commerce de l’ivoire est interdit et heureusement, car l’ ivoire a été taillé et  sculpté depuis la préhistoire, et c’est seulement en 1989 que le commerce international en a été interdit; dans certaines régions d’Afrique et d’Asie, seuls restent en vie les éléphants sans défenses, aussi leur patrimoine génétique est en train de se modifier et les défenses tout simplement en train de disparaître !   Tout en déplorant l’inconséquence humaine qui a conduit à une quasi disparition des animaux porteurs d’ivoire, on peut néanmoins admirer le savoir faire des artisans ivoiriers. C’est un véritable travail d’artiste...

merci

Pour vos messages si chaleureux qui ont accompagné mon retour après cette longue pause,

merci d’avoir continué à visiter mon blog assidument pendant ce temps là,

merci à celles qui sont passées pour un coucou ou une pensée amicale,

merci à celles qui m’ont écrit,

merci à celles qui ont marqué la sainte Catherine...

Sans le faire de façon systématique,  je répondrai néanmoins à chacun(e) le plus régulièrement possible par un petit mot ou une visite afin d’essayer de garder le plus de temps possible pour les préparatifs de cette période de fêtes qui arrive... vite, trop vite, tout en continuant à vous faire partager mon petit monde...

Posté par cathfd à 06:50 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 novembre 2009

Un dimanche près de l'océan...

La météo annonçait la pluie et pourtant la plus grande partie de la journée nous a offert un temps magnifique avec ces couleurs,  ces lumières contrastées dont seule l’automne a le secret...

DSC03429 

A Guéthary, sur la jetée des Alcyons, site classé et protégé où toute pêche sous-marine et cueillette de coquillages sont interdites jusqu’à 500 mètres du bord, les couches géologiques sont parfaitement visibles et dessinent un paysage hors norme magnifique lorsque la marée est très basse avec de gros coefficients (ce qui n’était pas le cas hier) ...

les strates des Alcyons à Guétary pf

Au large, le relief sous-marin de hauts fonds favorise  la naissance  d’une vague fameuse à environ un kilomètre du bord de la plage: Avalanche... c’est un spot réservé aux surfeurs de haut niveau lorsque  les creux avoisinent les six mètres comme annoncé pour aujourd’hui. Hier, c’était calme mais il n’en était pas moins  étonnant de voir cette vague surgir  de nulle part isolée au milieu  d’un océan plat ...

le spot de surf au large de Guéthary

Nous avons mangé à Biarritz en terrasse au dessus du Port-Vieux, petite crique protégée où notre cadette a appris à nager. Ce sont les vagues de plus en plus bruyantes qui ont montré les premiers signes du changement de temps...

plage du Port-Vieux

Depuis la passerelle du rocher de la Vierge, la célèbre villa Belza, emblématique de Biarritz, se dressait dans une lumière étonnante, presque inquiétante, comme si les cieux s’obscurcissaient  en prévision de  quelque colère naturelle des éléments...

villa Belza

Sur la base de la passerelle, de temps en temps les vagues  claquaient si fort qu’elles montaient jusqu’au pont jeté par dessus la roche, pont semblant alors presque fragile, à la merci d’une vague plus violente que les autres qui le submergera...

la passerelle du rocher de la Vierge

Fascinés par le spectacle de ces vagues se brisant inlassablement sur les rochers, nous sommes restés un grand moment à l’observer...

vague sur les rochers 1

vague sur les rochers 2

La force des éléments me ramène toujours à la conscience aiguë de la petitesse humaine et de la fragilité de la vie...

Juste savourer chaque moment heureux comme si ce devait être le dernier et accueillir le suivant avec tout l’émerveillement nécessaire...

Posté par cathfd à 12:55 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 2 novembre 2009

Triko-lantah story...

Il y a quelque temps miss Face 2 rat a lancé un défi sur le tricot. Devant tant de compétences exposées sur les blogs en matière de tricot, elle s’est dit  que toutes celles qui tricotent peu ou pas ou mal se sentiraient moins seules si elles tricotaient en même temps un ouvrage au choix et montraient de façon régulière, c’est à dire au début de chaque mois leur progression , ou pas ...

Je ris encore toute seule de l’expression incrédule , voire horrifiée de M. Rose & Gris lorsque j’ai annoncée, “Christelle a lancé un jeu , j’y participe, je vais tricoter !”  J’ai entendu alors un “tu ne vas pas le faire!” du ton assuré   et définitif de celui qui sait...

Comme me l’a dit la dame de la boutique où j’ai acheté ma laine, lorsque je lui ai raconté l’anecdote, il avait dit exactement ce qu’il fallait pour qu’évidemment je lui démontre qu’il avait tort... cela fait entre 28 et 30 ans que j'e n’ai pas tricoté, non que je ne sache pas , mais je n’aime pas cela, trop long, trop répétitif... etc

J’ai néanmoins décidé de tricoter ce fameux châle que toute la blogosphère tricoteuse a fait en moult exemplaires et dans toutes les couleurs possibles, un Trendy châle  tout au point mousse, impossible de se prendre la tête, facile...

Monter les mailles, positionner le fil sur les doigts, c’est revenu comme si j’avais fait cela toute ma vie, se rappeler comment on fait les augmentations, moins évident, après conciliabules téléphoniques et recherches internet, j’ai adopté  ce qui me plaisait le plus à l’œil, un jeté tricoté en maille torse le rang suivant... et je me suis jetée à l’eau enfin au tricot...

trikolantah Alpaga et plumette coloris mûre

Melle Sophie la créatrice du Trendy châle organise un tirage au sort pour fêter l'anniversaire de son blog et offre un Trendy dans la couleur de son choix, alors comme il semble bien qu'on devient très vite addict de cette petite chose là, je joue en espérant que la chance me sourira et que je ne serai pas obligée de recommencer à tricoter une fois celui-ci terminé...

trendy_ch_le___gagner_chez_Melle_Sophie

Pour ce projet et tous les autres qui attendent, je vous abandonne, histoire de retrouver un peu de TEMPS, ce temps si précieux qui m’échappe un peu trop à mon goût, histoire de me ressourcer en dehors de l’ordinateur qui envahit un peu trop ma vie et me laisse l’impression de ne plus rien maitriser, pour continuer  à partager  avec plaisir avec vous mes coups de cœur et mes enthousiasmes, les petits bonheurs du quotidien, j’ai besoin de m’éloigner pour mieux revenir...

Merci de votre fidélité, de vos messages, à bientôt !

Posté par cathfd à 14:07 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 30 octobre 2009

Carnets d'automne: Une histoire de migrations, de couronnes et de prix...

 

grues-petit-groupePhoto prise sur internet

Avec l’automne reviennent les grands vols d’oiseaux migrateurs. J’aime particulièrement ceux des grues cendrées. Nous avons la chance dans les Pyrénées d’être sur le passage de ces magnifiques oiseaux. J’aime entendre leur cri caractéristique,un "krooh" perçant et nasillard, au  printemps c’est la promesse à venir du beau temps et du radoucissement des températures, en automne, c’est le signe que la belle saison est  terminée (même si l’été indien nous réserve le plus souvent une arrière-saison magnifique...) dans les deux cas, ces passages m’emplissent de joie. Ce rituel saisonnier a pour moi quelque chose de rassurant... De nombreuses légendes sont attachées à cet oiseau dont celle-ci:

la grue porte en Grèce le nom d’oiseau de Palamède, car selon la mythologie grecque, c'est en observant la disposition invariable de leurs vols que Palamède aurait eu l’idée des lettres V et  Y   ...

Si cet automne des vols ont été signalés en Gironde le 28 octobre, en revanche, dans ma salle à manger, ce sont les cucurbitacées  qui ont entrepris une migration de la commode à la cheminée, leur nombre s’accroissant, elles se sont installées plus à  leur aise pour une composition bien de saison avec la complicité d’une bruyère...

nature morte dans la cheminée

Certaines ont été mangées et d’autres sont venues élargir le cercle, buttercup, bien vert devant la bruyère, giraumon ou chapeau turc à gauche, bleue de Hongrie à droite, sucrine du Berry, devant le giraumon, petites coloquintes si jolies quoique non comestibles...

nature morte gros plan

cucurbitacées détails

Après mes cueillettes dans la montagne, et mes compositions de couronnes et cœurs, j’ai récidivé afin de profiter des belles couleurs des hortensias du jardin dans la maison, et avec l’aide précieuse d’Elfie, toujours au coeur de évènements, j’ai composé pour offrir  (et pour moi ...! ) d’autres couronnes et coeurs... En voici un petit aperçu:

couronne et coeur d'hortensisas 2 

 

 

hortensias et pampilles détails

Mia, du blog “De broc... en patine” propose de montrer la décoration de sa porte d’entrée aux couleurs de l’automne...En ce moment des bruyères accompagnent les lauriers jusqu’à ce que je les hiverne et qu’une décoration de Noël vienne prendre le relais...

ma porte d'entrée reflet

 

Enfin, il y a déjà quelques jours que Françoise du blog “Autour du puits” m’a décerné un prix...

prix kreativ blogger

Merci Françoise, je suis touchée ... Si vous ne connaissez pas son blog, je vous invite à aller lui rendre visite. Elle se définit comme “une épicurienne, passionnée de lecture, musique, jardinage, qui aime bien aussi cuisiner... ” .J’ajouterai qu’elle fait des photos magnifiques... J’aime beaucoup  l’esprit de son blog !

Je suis sensée vous révéler 7 choses...Difficile de me plier à cet exercice, je n’aime pas parler de moi et je l’ai déjà fait le 10 mars de cette année, je ne vois pas que vous raconter de plus...

Enfin je dois choisir 7 blogs, voilà un exercice bien compliqué tant cet univers  recèle de trésors, de compétences et de beauté qui en font toute la richesse...

Les cuisines de Garance ” cuisine entre ciel et terre, simple cooking & living” pour l’exceptionnelle qualité  des textes et des photos qui témoigne d’un art de vivre où tout n’est que beauté et simplicité, vérité des produits et des émotions

Domino’s fotos “les mots qu’on dit avec les yeux, photos et citations en partage” pour ses citations magnifiques justement entre autres de Christian Bobin dont elle est une inconditionnelle  et ses réflexions sur la vie

Des fils et une fille,  pour l’originalité de ce blog où Valérie présente ses ouvrages de couture, broderie, cartonnage...avec le texte d’une chanson toujours en adéquation avec son sujet

Au pays des merveilles de Christelle. Elle, c’est avec des images de graphistes contemporains qu’elle accompagne ses messages d’une grande douceur, pleins de poésie et d’élégance... je suis fan !

Chiffonnière d’étoiles  pour l’extraordinaire talent de chineuse de Marlène qui a un œil aiguisé pour repérer les belles choses et un talent fou pour leur redonner une seconde vie

Rêve de fil  de Sidonie pour la beauté, le raffinement et la douceur  de ses ouvrages brodés, aux grilles souvent réinventées par elle dans les couleurs qu’elle affectionne

Enfin, Grisante harmonie  pour le talent incroyable d’Isabelle à dénicher des sites d’artistes qu’elle nous offre en partage dans un blog d’une  belle esthétique et d’une grande douceur. Même si elle se fait plus rare en ce moment, son blog regorge de nombreux liens à découvrir dont certains sont époustouflants

Posté par cathfd à 06:55 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 27 octobre 2009

Cadeau de naissance pour un petit Jules...

La meilleure amie de ma Grande, son amie d’enfance, la fille de la marraine de ma Cadette a mis au monde un petit garçon prénommé Jules. Je lui ai préparé une panière à ma façon...

la panière de Jules

Toujours la même base que et , une panière de chez Casa, assez foncée au départ, patinée avec la cire effet blanchi de Libéron et habillée de lin. Le thème décoratif de la chambre de ce petit bonhomme étant un nounours, j’ai choisi un ours nommé “l’irrésistible” de Joëlle Wolff pour le dessus de la panière. J’avais commandé à Myriam de Rouge petit-cœur, un cœur en céramique orné d’un “J”( car j'avais eu l'insigne privilège de connaitre l'initiale du prénom du Bébé...), attaché avec une fine cordelière de lin, il permet de soulever le couvercle. Habillage de lin et application de cotonnade dans des tons très doux de bleu et beige, poches intérieures, élastique recouvert, ruban  passé dans un entre-deux de lin et application d’un nounours matelassé à l’intérieur du couvercle (modèle trouvé dans  le livre “Patchwork et appliqué brodé “de Delphine Mongrand), charnières faites avec de la tresse de lin d’encadrement , montage caché par des boutons de nacre...

la panière de Jules détails pf

Dans la panière j’ai mis deux petits sachets remplis de lavande pour parfumer  les tiroirs du bébé, merveilleuse lavande au pouvoir apaisant...

senteur lavande pour Jules 

Et un pochon blanc avec des chaussons...

Mais pas n’importe quels chaussons, pas des chaussons tout simples, non!

Des bottines d’ange  tricotés par Mademoizel' Lo .

Je les avais admiré chez Belette et je n’ai pas résisté à la tentation de glisser ces quelques grammes de poésie pure dans ma panière...

les bottines d'ange

bottine d'ange profil

“Toi  l’enfant  de  nos  rêves,

tu  as  nagé  longtemps

dans  un  abri  bien  sombre

où  l’eau  perlait  de  roses.

Entendais-tu  au  loin

le  refrain  des  sirènes?

As-tu  croisé  parfois

des  étranges  navires

et  des  vaisseaux  de  reines?

Un  jour, l’eau  s’est  enfuie,

tu  as  quitté  la  mer

les  vagues  de  ta  mère

sans  le  moindre  radeau...

...Tant  d’enfants  sur  la  terre

ont  vécu  cet  instant

depuis  des  millénaires.

Mais  pour  nous,  tu  es  un,

tout seul dans un regard,

seul  parmi  des  milliards.”

Ann  Rocard , 

extrait  de “ Naissance , poème  pour  un  enfant  d’aujourd’hui”

l_irr_sistible_de_Jo_lle_Wolff

Posté par cathfd à 06:45 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 22 octobre 2009

Carnets d'automne: promenade en montagne et cueillettes végétales...

L’envie de cueillir de la bruyère a été le prétexte samedi dernier à une balade vers la montagne toute proche. Il faisait beau après une gelée matinale, nous avions pu déjeuner dehors au soleil et j’imaginais déjà le paysage au devant duquel nous allions, avec cette qualité de lumière  si particulière qui n’appartient qu’à l’automne...

 

paysage_de_montagne_2

 

 

paysage_de_montagne_en_automne

 

Pour parcourir une dizaine de kilomètres, nous avons mis du temps, nous arrêtant pour prendre des photos, cueillir du buis qui pousse en abondance  dès le piémont, exploité autrefois pour les perles des chapelets, caresser un baudet du  Poitou et son compagnon, un petit âne pyrénéen, (j’ai eu beau l’appeler,  lui dire des mots doux,  il a refusé obstinément d’être sur la photo en restant tête baissée derrière le grillage, vous savez comment c’est un âne, têtu ...) choyés ces deux là, avec une toison soyeuse témoin de brossages réguliers

baudet du poitou

admirer les dernières fleurs, les courageuses qui s’obstinent à prolonger l’été et celles qui annoncent que l’automne est bien là, cueillir  et savourer les dernières myrtilles ...

 

fleurs_et_myrtilles_de_montagne

 

Plusieurs arrêts pour ramasser du lichen, longtemps convoité sans en trouver, le premier ramassé le fut dans des buissons d’épineux qui défendirent chèrement leur jolie parure... Nous prenions de l’altitude, mais toujours pas de bruyère, des cristaux de givre sur les bas-côtés qui n’avaient pas fondu en dépit du soleil...

gelée blanche

Nous entrions dans une zone pastorale où les troupeaux viennent en estive , témoin la présence d’abreuvoirs captant çà et là l’eau  vive et ruisselante en abondance dans nos montagnes ...

abreuvoir dans un tronc

Nous avons enfin trouvé des bruyères mais elles étaient presque toutes fanées, seules les extrémités des branches étaient encore colorées. J’ai repéré du houx avec de nombreuses boules déjà bien rouges,  mais je doute qu’à la fin de l’année la route soit accessible...Avant d’arriver au col permettant le passage vers une autre vallée, celle où j’ai grandi, nous avons traversé une hêtraie, les couleurs étaient magnifiques, mais il était déjà tard et la lumière insuffisante pour vous montrer l’or de la forêt ...

 

h_traie_en_automne

 

Arrivés au sommet vers 18 heures, le col de Spandelles à 1378m, le froid est devenu d’un coup plus piquant, il faisait 4°... De l’autre côté,là bas au loin devant nous, le Pic du Midi de Bigorre, émergeant au dessus des nuages...

 

pic_du_midi_de_bigorre

 

Nous sommes rentrés, heureux de cette balade vivifiante qui a convoqué dans nos esprits et nos coeurs des souvenirs chéris, car le jour de nos fiançailles, nous étions montés par l'autre versant passer un moment en famille dans ce paysage magnifique,  et autour de nous il y avait des êtres aimés aujourd'hui disparus ...

J’ai rassemblé mon butin et préparé ces couronnes qui commencent à fleurir sur les blogs et annoncent si joliment que la fin de l’année est proche et qu’il fait bon rentrer dans la maison...

cueillette d'automne fleurs feuilles et graines

Une structure de branchages tressés a servi de base à une couronne de buis sur laquelle un papillon en raku blanc est venu se poser. Je ne sais pas du tout comment vieillit le buis , restera-t-il bien vert en séchant ? cette couronne sera celle  de la porte d’entrée jusqu’au début de l’Avent...

couronne de buis et papillon raku

Les graines vaporeuses et légères venues garnir un simple fil d’alu souple de 2 mm de diamètre se sont posées à l’abri du vent au dessus de la cheminée de la salle à manger...

couronne de graines

La bruyère est venue s’enrouler sur la même base pour une couronne plus festive avec sa bougie miniature et sa pampille ...

couronne de bruyère

 

Il me restait juste assez de fleurs pour un petit cœur, histoire de vous remercier pour vos visites et commentaires si nombreux! Je suis hélas depuis quelque temps déjà comme l'a dit si joliment Marlène, la Chiffonnière d'étoiles, comme le lapin d'Alice, à la poursuite du temps qui me file si vite entre les doigts que je n'ai pas pu vous répondre...

coeur de bruyère

♥ Merci ! ♥

Et le lichen ? ...vous verrez plus tard  !

Posté par cathfd à 09:10 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 19 octobre 2009

Le plaid de la Princesse Elfie...

Dès son arrivée à la maison, Elfie a adopté le fauteuil de notre chambre pour ses petites  siestes et ses nuits. J’ai donc décidé de confectionner un petit plaid rien que pour elle tout en pensant à lui...

fauteuil de notre chambre

Un morceau de vieux drap, du lin uni et fleuri, un joli monogramme, du molleton pour le rendre bien moelleux, une piqûre pour matelasser la bordure...

plaid d'Elfie

Un ouvrage immédiatement adopté sitôt installé sur le fauteuil de la princesse, car depuis qu’elle est là, c’est SON fauteuil, je n’y dépose plus les vêtements le soir, car tout étant prétexte à jouer, mieux vaut éviter et donc elle  en a dorénavant l’usage exclusif ... quand je vous dis que c’est une princesse !

Elfie sur son plaid

D’ailleurs elle aime bien s’appuyer sur un coussin qui se trouvait là avant son arrivée et celui de son plaid, j’en profite pour vous le montrer. J’avais trouvé l’idée il y a quelques années dans une boutique de déco à Aix en Provence. La face avant est réalisée dans une serviette de table entière, un simple système de plis réguliers lui donnent du relief et met en valeur le monogramme, tout en la ramenant à une taille raisonnable ...pour un coussin. C’est très simple à réaliser, il faut juste être très méticuleuse pour que les plis soient bien parallèles...

coussin monogramme CF

Elle est pas belle , la vie ?

le confort d'un plaid rien que pour soi !

Posté par cathfd à 07:04 - - Commentaires [76] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 16 octobre 2009

Carnets d'automne: les marrons d'Inde,les noix et Mattin Partarrieu...

Je ramasse les marrons d’Inde qui tombent en ce moment avec un plaisir enfantin ... ces drôles de fruits non comestibles s’apparentent pour moi  aux galets ramassés sur la plage, j’aime en toucher les rondeurs lisses et brillantes... j’aime la coque tantôt  piquante  tantôt lisse à l’extérieur, et  moelleuse et tendre à l’intérieur, un petit nid douillet où le fruit a lentement muri bien protégé de toute agression, une vraie matrice...

marrons d'inde

En allant commander mon bois chez un agriculteur du village, j’ai  d’abord admiré ce noyer majestueux, solidement campé sur d’énormes racines affleurant la surface,   puis ramassé quelques noix...

le noyer pf

jusque là rien de bien extraordinaire, sauf que de l’autre côté du chemin il y a un autre noyer, et là surprise, il donne les plus grosses noix  que j’ai jamais vues...

noix gros plan

noix sur plat Partarrieu

Je vous les présente sur un plat en céramique signé du peintre basque Mattin Laurent Partarrieu. Un peintre découvert il y a plus de quinze ans  au Pays Basque, dont j’aime beaucoup les tableaux ... en général de très grands formats que nous avons plaisir à aller voir tous les ans à St Jean  de Luz dans la galerie Hordago qui l’expose en exclusivité.

hommage à la goulue  soirée au piano bar  au mois d'août à St Jean de Luz  au balcon rue d'Alesia

A propos de Mattin Partarrieu, Robert Doisneau disait de lui qu'il :"montrait la comédie du quotidien avec un regard amusé et tolérant..." et  j’ajouterais volontiers, plein de tendresse ...

Nous  avons trouvé une année ce plat, pièce unique d’une toute petite série de céramique, nous avons aimé les couleurs monochromes (si bien accordées à la saison et à ces carnets d’automne) et la galerie de visages si typiques de Partarrieu qui en orne le bord...

Partarrieu détails

Pour vous remercier de vos  visites et  commentaires toujours plus nombreux et attentifs, ce cœur garni d’une liane de baies rouge vif, cueillie dans une haie et que, malgré mes recherches, je n’ai pas réussi à identifier... J’avais pensé à du bois-joli, la baie en elle même y ressemble mais il ne se présente pas sous forme de liane, ce n’est pas non plus de la douce-amère qui, elle, est une liane...

liane de baies rouges

♥ ♥ ♥

Edit de 15h40: je savais bien en faisant appel à votre sagacité que je trouverai le nom de ma liane, c'est Domi qui me l'a suggéré et elle a raison, c'est du tamier commun ou "herbe aux femmes battues" ou encore "racine de feu" ou "raisin du diable" ou "vigne noire"... Dans le sud de la France, son nom occitan est reponchon qui se prononce "repountchoun". La baie juteuse est toxique, d'où ses surnoms populaires...

Merci Domi !

Posté par cathfd à 06:32 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 12 octobre 2009

Couture et décoration pour la demoiselle de Bordeaux, suite...

M. Rose & Gris s’absentant pour son travail, je suis partie cette semaine avec Elfie à Bordeaux emportant avec moi diverses petites choses pour la demoiselle...

Un vide-poches pour déposer ses clés dans l’entrée sur le petit meuble à chaussures, un simple carré ouatiné, piqué sur une base de quinze centimètres au centre afin de faciliter la pliure au fer à repasser, deux œillets dans chaque coin, une cordelière de lin...

vide-poches 

 

Une housse pour la planche à repasser afin de la protéger de la poussière  et essayer de transformer en plaisir le moment où il faut aller la chercher et celui de la ranger... (pour transformer le repassage lui-même en plaisir, ce n’est pas gagné...)

housse planche à repasser

Deux petits panneaux décoratifs sur bois pour meubler un grand pan de mur blanc côté cuisine, juste avant le mur rouge au dessus du plan de travail...

côté cuisine

 

Enfin, devant l’impossibilité de faire passer par la porte d’entrée de l’appartement, le sommier acheté chez le Suédois, nous avions dû nous résoudre à prendre un sommier en kit et donc à acheter une boiserie de lit pour l’accueillir. La plus basique qui ne nous plaisait pas, mais ce n’était pas grave, j’avais une idée pour la transformer... La voici avant...

tête de lit

après...

tête de lit habillée de lin

Un épais ouatinage enfilé sur la tête de lit suivi d’une housse en gros lin, un ourlet quatre coutures, difficile de faire plus simple... moi, je préfère et vous ?

tête de lit et lampe

Quelques jours auparavant, j’avais trouvé une petite lampe que son abat-jour rose pâle et ses papillons découpés désignaient comme la lampe de chevet idéale...puisqu’une envolée de  papillons s’est posée dans cet appartement , de la pendule aux murs en passant par les assiettes...

DSC02842

Et j’avais emporté  quelques hortensias du jardin qui l’accueilleront  pendant quelques jours à ses retours de cours...

  bouquet d'hortensias

Posté par cathfd à 06:45 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : , ,