mercredi 19 janvier 2011

Un dimanche après-midi au plateau du Benou...

Cela faisait dix ans , peut-être plus, que nous n’étions pas partis un dimanche vers le plateau du Benou, dans la vallée d’Ossau...

Une visite chez elle, dans le village juste en dessous, m’avait donné l’irrépressible envie de monter , là-haut sur le plateau... Lorsque les filles étaient petites,  nous y allions souvent le dimanche après-midi, curieusement nous n’y avons jamais pique-niqué à l’instar des nombreux citadins qui viennent en nombre y chercher air pur, grands espaces et paysages somptueux...

Il y avait ce jour là un écobuage dûment surveillé par les pompiers, beaucoup de monde mais  absorbé et dilué par l’espace immense, quelques troupeaux disséminés, quelques promeneurs croisés avec qui on échange un bonjour, courtoisie propre à la montagne qui  m’amuse chaque fois et puis ce fut un grand plaisir de remettre nos pas sur le chemin des bergeries ...

écobuage

 

 

 

 

DSC08311

DSC08312

DSC08321

DSC08330

Il y a des arbres magnifiques sur le plateau, dont plusieurs forêts de mélèzes, j’aime  leurs amusants petits cônes qui s’accrochent encore aux branches dénudées alors que les épines sont depuis longtemps tombées...

forêt de mélèzes forêt de mélèzes 2

Un tilleul séculaire à la frondaison imposante  ...

DSC08342

Le plateau situé à environ 900 mètres d'altitude est un haut lieu du pastoralisme et de nombreuses bergeries parsèment  le site, si les unes sont entretenues voire restaurées, il ne reste parfois  que les murs des autres...

toits et murs de bergeries

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:01 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 30 mars 2010

Escapade printanière...

Mr.Rose & Gris m’ayant fait la surprise de rentrer en tout début d’après-midi, vendredi,  nous sommes partis vers la montagne toute proche voir un peu à quoi ressemble le printemps; là où vous m'aviez déjà suivie cet automne...

troupeau à la pature

Des troupeaux paisibles dans les champs d’un vert intense...

le gave pf De l’eau en abondance dans le gave et les feuillages timides qui colorent à peine les branches au dessus de l’eau...

travaux des champs printemps 2010 pf

Les travaux des champs qui commencent, ici la fumure des sols avec l’aide d’un cheval...

brebis

Plus loin, des brebis laineuses à souhait, des basco-béarnaises bien adaptées à la vie dans les zones difficiles de montagne avec leurs cornes enroulées comme  celles des manech, autre race  régionale dont l’origine se perd dans la nuit des temps...

fleurs sauvages printemps 2010 pf

Des bas-côtés envahis par les timides et discrètes violettes, de temps en temps une touffe éclatante de coucous au jaune conquérant, quelques pulmonaires déjà aux couleurs changeantes, des chatons partout dans les arbres, de délicates petites fleurs plus en altitude dont les coloris vont du blanc au rose en passant par le mauve pâle...

le retour à la bergerie pf

Un berger moderne qui va chercher son troupeau en voiture et qui le précède pour le retour à la bergerie...! Ce sont les brebis vues tout à l’heure, croisées lorsque nous redescendions. Elles savent que quand arrive la voiture rouge, c’est l’heure de rentrer et elles suivent paisiblement leur berger ou plutôt son symbole éclatant. Si trop de distance se crée, elles se mettent à courir pour le rattraper!

Nous avons rencontré un peu de neige sur les bas côtés, la végétation est à peine réveillée en raison de l’altitude et de l’encaissement des lieux, et du coup en rentrant le jardin m’a paru éclater de couleurs...

fin mars 2010 au jardin pf

Du rose, du bleu, du jaune, du blanc avec les narcisses tout juste éclos et toute une déclinaison de verts, du bleuté du sedum à celui teinté de roux et doré des jeunes feuilles de rosier, du vert intense et vernissé des feuilles de  laurier tin au vert acidulé du lilas et des hortensias.  Les iris sortent un peu épuisés de cet hiver où ils ont perdu leur repères et fleuri depuis novembre !

Au cours de notre promenade, nous avons vu les traces de Xinthia avec des bandes de forêts dévastées, les sapins vrillés et cassés, les majestueux hêtres vaincus, déracinés ... la forêt pansera ses plaies, j’ai envie de dire que ce n’est pas (trop ) grave...

Transition toute trouvée pour vous parler de l’initiative d’Armelle, “Par un beau matin d’hiver” qui a créé un blog destiné à accueillir les créations des bloggeuses à vendre au profit d’une petite ville sinistrée des Charentes-Maritimes. Allez voir ce blog, vous avez encore le temps de préparer un ouvrage, repérez ce que vous souhaiteriez acquérir,il y a déjà une vingtaine d’ouvrages très divers, vous trouverez toutes les explications ! Rejoignez-nous!

Vent des cœurs

D‘ici quelques jours vous y trouverez un ouvrage sorti de mes petites mains...

Posté par cathfd à 06:57 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 22 octobre 2009

Carnets d'automne: promenade en montagne et cueillettes végétales...

L’envie de cueillir de la bruyère a été le prétexte samedi dernier à une balade vers la montagne toute proche. Il faisait beau après une gelée matinale, nous avions pu déjeuner dehors au soleil et j’imaginais déjà le paysage au devant duquel nous allions, avec cette qualité de lumière  si particulière qui n’appartient qu’à l’automne...

 

paysage_de_montagne_2

 

 

paysage_de_montagne_en_automne

 

Pour parcourir une dizaine de kilomètres, nous avons mis du temps, nous arrêtant pour prendre des photos, cueillir du buis qui pousse en abondance  dès le piémont, exploité autrefois pour les perles des chapelets, caresser un baudet du  Poitou et son compagnon, un petit âne pyrénéen, (j’ai eu beau l’appeler,  lui dire des mots doux,  il a refusé obstinément d’être sur la photo en restant tête baissée derrière le grillage, vous savez comment c’est un âne, têtu ...) choyés ces deux là, avec une toison soyeuse témoin de brossages réguliers

baudet du poitou

admirer les dernières fleurs, les courageuses qui s’obstinent à prolonger l’été et celles qui annoncent que l’automne est bien là, cueillir  et savourer les dernières myrtilles ...

 

fleurs_et_myrtilles_de_montagne

 

Plusieurs arrêts pour ramasser du lichen, longtemps convoité sans en trouver, le premier ramassé le fut dans des buissons d’épineux qui défendirent chèrement leur jolie parure... Nous prenions de l’altitude, mais toujours pas de bruyère, des cristaux de givre sur les bas-côtés qui n’avaient pas fondu en dépit du soleil...

gelée blanche

Nous entrions dans une zone pastorale où les troupeaux viennent en estive , témoin la présence d’abreuvoirs captant çà et là l’eau  vive et ruisselante en abondance dans nos montagnes ...

abreuvoir dans un tronc

Nous avons enfin trouvé des bruyères mais elles étaient presque toutes fanées, seules les extrémités des branches étaient encore colorées. J’ai repéré du houx avec de nombreuses boules déjà bien rouges,  mais je doute qu’à la fin de l’année la route soit accessible...Avant d’arriver au col permettant le passage vers une autre vallée, celle où j’ai grandi, nous avons traversé une hêtraie, les couleurs étaient magnifiques, mais il était déjà tard et la lumière insuffisante pour vous montrer l’or de la forêt ...

 

h_traie_en_automne

 

Arrivés au sommet vers 18 heures, le col de Spandelles à 1378m, le froid est devenu d’un coup plus piquant, il faisait 4°... De l’autre côté,là bas au loin devant nous, le Pic du Midi de Bigorre, émergeant au dessus des nuages...

 

pic_du_midi_de_bigorre

 

Nous sommes rentrés, heureux de cette balade vivifiante qui a convoqué dans nos esprits et nos coeurs des souvenirs chéris, car le jour de nos fiançailles, nous étions montés par l'autre versant passer un moment en famille dans ce paysage magnifique,  et autour de nous il y avait des êtres aimés aujourd'hui disparus ...

J’ai rassemblé mon butin et préparé ces couronnes qui commencent à fleurir sur les blogs et annoncent si joliment que la fin de l’année est proche et qu’il fait bon rentrer dans la maison...

cueillette d'automne fleurs feuilles et graines

Une structure de branchages tressés a servi de base à une couronne de buis sur laquelle un papillon en raku blanc est venu se poser. Je ne sais pas du tout comment vieillit le buis , restera-t-il bien vert en séchant ? cette couronne sera celle  de la porte d’entrée jusqu’au début de l’Avent...

couronne de buis et papillon raku

Les graines vaporeuses et légères venues garnir un simple fil d’alu souple de 2 mm de diamètre se sont posées à l’abri du vent au dessus de la cheminée de la salle à manger...

couronne de graines

La bruyère est venue s’enrouler sur la même base pour une couronne plus festive avec sa bougie miniature et sa pampille ...

couronne de bruyère

 

Il me restait juste assez de fleurs pour un petit cœur, histoire de vous remercier pour vos visites et commentaires si nombreux! Je suis hélas depuis quelque temps déjà comme l'a dit si joliment Marlène, la Chiffonnière d'étoiles, comme le lapin d'Alice, à la poursuite du temps qui me file si vite entre les doigts que je n'ai pas pu vous répondre...

coeur de bruyère

♥ Merci ! ♥

Et le lichen ? ...vous verrez plus tard  !

Posté par cathfd à 09:10 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,