lundi 2 août 2010

Fronton...

Longuement cherché, plutôt rare dans notre région, c’est à Bordeaux sur les Quinconces en mai, que j’ai enfin trouvé LE fronton qu’il me fallait ...Sous le pallier de repos de l’escalier est en effet aménagé un vestiaire, discrètement masqué par un simple rideau de lin et j’avais vu chez un cousin, dans une configuration presque identique, un fronton posé au dessus des portes du rangement aménagé sous un escalier, idée qui m’avait beaucoup plu...

fronton

Je l’ai repatiné couleur lin, car le gris n’allait pas pas plus avec le rideau qu’avec les boiseries (la photo ne donne pas à voir la couleur telle qu’elle était en réalité et on dirait qu’il n’y a aucune différence entre l’avant et l’après !!!) et voilà en situation ce que cela donne...

le vestiaire sous le pallier

Sur une idée de mon beau-père, je l’ai simplement fixé à l’aide de deux chevilles à bois  à l’arrière, moitié dans le fronton , moitié dans la poutre, fixation invisible et  réversible si mon fronton avait la bougeotte, sait-on jamais...

fronton entrée détails

Posté par cathfd à 09:04 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 21 juillet 2010

Dans mon jardin...

 

Aujourd’hui, je vous montre quelques petits coins de mon jardin que j’aime particulièrement.

La cabane à outils

Vous l’aviez aperçue à côté du rouge-gorge d’Arrosoir et Persil, à l’époque elle était bleue délavé.

rouge-gorge près cabane bleue-1 

Depuis un certain temps j’avais envie de rouge et alors la voilà maintenant dans son nouvel atour...

la cabane rouge

 

 

Rouge basque ou rouge nordique, d’une façon ou d’une autre,  elle me fait voyager. Elle fait écho au nichoir installé dans le lilas en face, rouge d’origine, lui ...

nichoir

Les hortensias

Ils sont la plus belle parure du jardin et s’ils ont terriblement souffert cet hiver (certains sont à moitié morts, d’autres comme ceux que vous apercevez au fond du jardin écroulés sous le poids des fleurs sur la première photo avec la cabane bleue, n’en ont pas une cette année) la plupart nous ont offert une floraison abondante et généreuse ...

hortensias 

 

 

hortensias du passage

Certains pieds avec des tiges rouges, produisent des fleurs d’une grande délicatesse, très pâles au début de la floraison, elles foncent un peu ensuite mais elles gardent toujours une élégance qui me fait penser à un teint diaphane que rehaussent des joues juste rosies d’émotion ou de plaisir, que n’ont pas les grosses touffes généreuses et échevelées des autres pieds...

hortensias détail

Les dames-jeannes

Dans un hors-série Rustica spécial décoration du jardin, j’avais remarqué une suggestion pour animer les jardins, y installer des dames-jeannes. Le premier vide-grenier qui a suivi ma lecture m’a offert la possibilité d’essayer en y trouvant une belle bouteille de 25 litres, en verre blanc. Et sur le suivant, j’en ai trouvé une plus petite mais plus ancienne, soufflée bouche, joliment ventrue...

les dames-jeannes

Mon beau-père m’a donné la troisième, verte,  qui vient compléter la série...Elles reflètent le ciel, le soleil et viennent éclairer le coin de la terrasse...

dames-jeanne détails

L’échelle en bambou

Une échelle en bambou, utilisée peu de temps comme porte-serviettes a trouvé très vite place au  jardin, contre un mur. Elle sert parfois de support à une décoration éphémère comme celle que j’ai faite au retour de chez une amie...

échelle bambou

coeur rose

Juste pour le plaisir d’une devinette,  sauriez-vous dire de quoi j’ai empli mon cœur en grillage ? (Réponse dans le prochain post)

La belle Hosta

Je suis plutôt piètre jardinière et mes plantations se révèlent souvent hasardeuses et vouées à l’échec, aussi c’est avec un grand plaisir que j’ai vu cette hosta prendre ses aises dans sa potée et je ne me lasse pas d’admirer son feuillage chaque fois que je passe devant ...

hosta

C’est une plante vendue pour son feuillage dont on dit que les fleurs sont insignifiantes, pourtant je trouve qu’elles mériteraient plus de considération, certes elles sont discrètes mais ne sont-elles pas aussi jolies que bien d’autres ?

hostas fleurs détails

L’érigéron

Une de mes plus belles réussites est sans conteste la plantation de quelques pieds d’érigéron. Je n’ai pas grand mérite, sa capacité à coloniser rapidement l’espace en fait sans aucun doute une plante inratable ! J’aime ce côté spontané et fouillis qui estompe les limites  et adoucit de ses centaines de fleurs passages, bordures et creux de pierre...

Erigeron pf

♥ ♥ ♥

MERCI !!!

pour l’accueil que vous avez fait à ma besace, je n’en reviens pas de votre enthousiasme... MERCI à toutes les nouvelles abonnées, je vous souhaite autant de plaisir à me lire que j’en ai à vous montrer et raconter ces mille petites choses qui ensoleillent ma vie au quotidien ...

Bientôt, je vous montre mes premières chines estivales, quelques ouvrages divers que je n’ai pas encore eu le temps de vous présenter et plein d’autres choses encore...

Ce sera sur un rythme un peu aléatoire, vacances obligent...

cabane détail 

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 11:03 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 23 juin 2010

Parure d'été au salon...

Lorsque j’ai vu sur le vide-grenier du village ces draps en chanvre, une idée avait aussitôt germé dans ma tête... J’aurais pu, je devrais dire , j’aurais dû ? prendre les QUATRE draps ... ou au moins trois . En effet, j’ai utilisé les deux que j’ai acheté pour habiller notre canapé et qu’il  faille vêtir aussi le fauteuil aurait dû être une évidence ... La vendeuse, qui habite le village voisin, m’a donc apporté un drap en lin monogrammé rouge quelques jours après...Mais finalement, je ne regrette pas , cela m’a permis  un joyeux mélange de textures et de monogrammes en utilisant torchon, nappe, vieux drap qui attendaient leur heure dans mon armoire...

aperçu canapé croute de cuir

Pour vous donner une petite idée de la transformation, voici un aperçu du salon, croute de cuir marron, 31 ans de bons et loyaux services, très fatigué, très avachi et attendant pourtant sans protester que nous voulions bien le mettre à la retraite... Mais ici comme ailleurs, l’heure de la retraite a reculé et ce n’était donc pas du luxe de lui offrir de quoi cacher sa misère, je lui devais bien cela....

petit salon

Puisque monogrammes rouges il y avait , j’ai rassemblé les pièces que je possédais déjà avec des monogrammes rouges  pour accompagner les draps simplement drapés sur le canapé et le fauteuil...

deux coussins pf

coussin torchon

 

Une nappe en gros coton rustique m’a servi à habiller le footstool ainsi que le coussin aux nouettes, un chanvre moelleux s’est  prêté de bonne grâce à la confection du coussin rectangulaire et de celui du fauteuil tandis qu’un torchon entier s’est posé sur le dernier coussin ... quelques applications de lin fleuri apportent une petite note de couleur en harmonie discrète avec les tableaux de fleurs de ma belle-mère au mur et avec les rideaux  en lin plus foncé...

Quelques détails des monogrammes et des attaches des draps sur canapé et fauteuil: une grosse épingle de chez "La croix et la manière" avec une pampille en zinc, ficelle de lin, pampille en verre ou sous troués...

coussins détails pf

Je me suis amusée à parsemer de-ci de-là quelques uns de mes rubans chiffrés ,  pour répondre au rouge des monogrammes ...

rubans chiffrés

J’en ai profité pour repeindre mon buste de petite fille,  trouvé chez ma grand-mère; je n’en connaissais pas l’origine et grâce à Nathalie, qui vient elle aussi de repeindre le sien, je sais désormais qu’il s’agit d’une sculpture de Jean-Baptiste Pigalle. Elle était d’un rose assez improbable, je l’ai peinte en champignon et cirée à la cire à blanchir de Libéron...

petite fille de J-B Pigalle

Maintenant que  les finitions sont faites, il ne me reste plus qu’à attaquer la peinture des murs et du plafond !!!

 

 

Petit bricolage pour mes filles, des bracelets en liberty de La Droguerie, j’ai juste changé la finition, il y avait un nœud cousu, je n’ai pas fait de nœud, j’ai simplement cousu le biais après l’avoir enfilé sur l’anneau...

bracelets liberty

 

Posté par cathfd à 00:16 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 18 juin 2010

Renaissance d'une table...

Il y a des années que je regarde dans les brocantes ou chez les antiquaires les tables violons. Vous savez, ces tables avec un pied tourné central et un joli plateau chantourné. Or  d’une façon générale , les tables sont chères et plus encore celles-là, me semble-t-il. Il y a quelques mois, de passage dans mon dépôt-vente préféré, j’avais découvert , une petite table violon qui faisait triste mine punie dans un coin...Un peu vermoulue, le plateau fortement brûlé et de nombreuses blessures apparentes, la pauvre ne trouvait visiblement pas preneur malgré un prix  attractif de ...38 euros !

Je l’ai embarquée dans ma voiture en lui promettant de la bichonner et de lui offrir une nouvelle vie...

La voici lors de son adoption...

table violon dans son jus

Après avoir reçu tous les soins que son état de décrépitude avancée  requérait ,

elle trône dorénavant fièrement dans le petit salon  dans sa nouvelle vêture...

table violon patinée 

et m’offre avec reconnaissance un bel espace où mettre en scène la rencontre pacifique d’une lampe bien contemporaine et d’ objets anciens chinés ou de famille...

sur la table violon

*Le bibi rose, que vous connaissez déjà, chiné cet été qu’accompagne désormais un bibi gris qui appartenait à la grand-mère de mon mari sur un petit porte-chapeau chiné dans le vide-grenier de mon village

* ma petite jardinière dans son nouvel habit qui accueille en ce moment les lunettes de mon grand-père, deux paires de lorgnons et un face à main

* et enfin un petit globe avec son socle, chiné sur le même vide-grenier,  qui protège les amours de mes bobines roses et grise et d’un papillon ...

détails patine table violon

Sur le vide grenier du village, j’avais aussi chiné deux draps anciens en chanvre avec un beau monogramme rouge et de cet achat a découlé une transformation totale de l’aspect du salon dévolu à la télévision...

Si vous voulez, je vous  raconte cela la prochaine fois...

Posté par cathfd à 00:00 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 16 juin 2010

Mini jardinière et petit album de poche...

J’ai chiné récemment  pour quatre euros une toute petite jardinière en métal ? régule ?(elle est assez lourde malgré sa petite taille) Je vous la montre avec un mini album de poche créé pour rassembler quelques photos envoyées par ma Grande à sa grand-mère...

minis jardinière et album photos

Souvenez-vous, lorsque j’avais fait une série de pochettes en cuir mauve, il y en avait une série pour ma belle-mère, Nanie, pour la fête des mères...

détails pochette Nanie

Petit complément de cadeau, j’ai repris le même liberty pour l’intérieur des couvertures  de l'album. C’est un simple accordéon avec à chaque extrémité une couverture rigide et un ruban pour le fermer... Il reste un peu de place pour quelques photos supplémentaires....

album photo Nanie détails

La petite jardinière est rayée, avec des traces foncées d’oxydation... En la retournant, je mes suis rendue compte que même le dessous est décoré...

  Jardinière avant patine

 

 

 

Je l’ai patinée, je ne suis pas entièrement satisfaite du résultat mais elle me plait bien quand même dans son nouvel habit que vous découvrirez...très vite, en compagnie d’une petite table   qui avait bien besoin d'une restauration...

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:01 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 9 juin 2010

Histoire de persiennes...

Mais non ,

ne soyez pas déçus à la lecture du titre du billet,

c’est bien dans ma chambre que je vais vous emmener !

Auparavant il faut que je vous montre une acquisition faite il ya plus de deux ans, de vieilles persiennes dont  je rêvais depuis longtemps...

 

vieilles_persiennes

Elles étaient extrêmement sales, grises certes mais d’un gris qui ne me convenait pas pour l’usage que je voulais en faire. Après décapage à l’acide, patients grattages de finition dans les rainures par monsieur Rose & Gris, séchage plus d’un an, elles ont enfin pris place ... dans ma chambre ! Le décapage nous avait offert la jolie surprise de les découvrir en chêne et nous leur avons simplement passé une couche de cire à blanchir qui a mis la veinure du bois en valeur et adouci leur contact.

porte_chambre_entr_ouverte

Les persiennes ont trouvé place en tête de lit sur un mur repeint couleur lin qui les met parfaitement en valeur...

chambre

 

d_tails_chambre

Un aperçu de plus près du bois ciré, coussins chinés et offerts, sachet de lavande offert, drap chiné, tableau de famille, housse de boite à mouchoirs home made, mes lectures du moment et leurs marque-pages offerts... (Non, non, je ne lis pas que des livres dont la couverture est bleue, mais le hasard lorsque j’ai pris la photo a bien fait les choses ! Du reste la housse de couette n’est pas toujours bleue non plus ...)

Voilà, je vous ai dévoilé un petit pan de cette pièce reposante et intime  où j’aime m'endormir et me réveiller...

Soyez gentil, fermez la porte en repartant...

c_ne_MA

Posté par cathfd à 06:15 - - Commentaires [96] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 4 juin 2010

Sur le palier ...

Lorsque je suis allée à Bordeaux cocooner la Demoiselle pendant ses examens, il restait encore quelques jours avant la fin de la grande foire à la brocante de printemps  des Quinconces qui dure trois semaines. Malgré un froid pas du tout bienvenu en ce début de mai, 6 ° et une pluie glaciale, j'ai arpenté les allées et exploré les nombreux stands avec gourmandise et fait quelques trouvailles intéressantes dont une, dont j’ai su dès que je l’ai vue, où elle prendrait place à la maison. Un fer à repasser, oui encore un, mais tellement différent des précédents...

fer UNIC émaillé bleu

Il était au sol au milieu de ferrailles,  je n’ai pas discuté son prix, 5 euros, çà me paraissait un juste prix... Et dès mon retour après un rapide nettoyage, il est allé rejoindre le petit meuble du palier... qui l’attendait, jugez vous-mêmes!

palier

Ce bleu si particulier, je l’ai toujours aimé puisque j’en avais peint la porte d’entrée de ma précédente maison et le hasard a voulu que les portes des chambres au premier étage de notre maison actuelle soit peintes de cette couleur précisément. J’ai donc rassemblé sur ce palier quelques objets en harmonie, des cadres, ce n’était pas difficile, j’en avais plusieurs  qui semblaient n’attendre que ce lieu,  et mon petit fer, de la marque Unic , aux initiales L J , ne pouvait rêver meilleur lieu de retraite....

mercerie ancienne

 

Sur ce petit meuble chiné il y a quelques années,  j’ai installé dans un petit plateau mes trésors de mercerie ancienne et en l'y rajoutant, j’ai réalisé que la plaque de pressions trouvée sur un autre stand était elle aussi dans la note... Je vous détaillerai un jour peut-être le contenu de ce petit plateau où se mêlent trésors de famille  et trésors chinés. Posée juste à côté, une boîte d’allumettes dans l’esprit JDL ... tandis qu’un sac cadeau et un cornet fait dans la couverture d’une partition sont accrochés au robinet du radiateur du palier ...Quand je vous disais que j’aime cette couleur !

boite d'allumettes et sac cadeau

Tant qu’on est sur le palier, la prochaine fois, j’entr’ouvre la porte de ma chambre...

carte de St Valentin

Lavis fantaisie sur une carte de St Valentin américaine très précieuse à mon cœur...

Posté par cathfd à 06:32 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 31 mai 2010

Du bois à la couleur, petites patines...

J’aurais pu intituler ce billet “Avant-Après”, il aurait juste fallu pour cela, faire les photos “Avant” et j’ai oublié, alors vous imaginerez du bois couleur bois  sans aucun intérêt ...

petites patines

♥  Tout d’abord c’est Elle qui m’ a inspiré en nous montrant un objet depuis longtemps oublié,  pourtant si utile quand on écrit à la plume  ou avec certains feutres dont les encres ne sèchent pas instantanément... Car bien sûr, aujourd’hui on n’a plus le temps ... d’attendre que l’encre sèche !  et bien que j’ai toujours à proximité de mon bureau de grandes feuilles de buvard utilisées pour l’encadrement, c’est tellement plus agréable d’utiliser un joli porte-buvard et de tamponner doucement l’encre avec ce mouvement de  balancier qui nous ramène instantanément quelques années en arrière...

porte-buvard dessus

 

Le hasard a voulu que la brocante suivante sur un stand, j’en trouve un...Je n’ai pas hésité en pensant à son joli relooking, et très vite il est passé sous mes pinceaux... gris ardoise, gris colombe, cire incolore...une caresse de papier de verre pour le charme du vécu, un papillon  aux ailes de papier ancien  posé dessus, un buvard tout neuf en  place, il est prêt à reprendre du service...Merci Elvézia pour cette jolie idée...

papillon sur porte-buvard

porte-buvard profil

  L’an dernier à la fin d’un vide-grenier sur lequel nous étions arrivés trop tard, monsieur Rose & Gris avait trouvé près d’une poubelle un petit pied de lampe en bois tourné dont le montage électrique était en piètre état, mais j’avais pensé qu’un jour...

pied de lampe en bois tourné

Lors de notre dernier séjour à Biarritz, nous avions trouvé dans une jolie boutique de déco, chez Daury, un abat-jour écran pour lequel j’ai eu un coup de foudre et dont j’ai pensé qu’il s’adapterait très bien à ce fameux pied de lampe...

petite lampe ecran piano

Un joli fil torsadé à l’ancienne et une place toute trouvée sur le secrétaire , voilà un point lumineux au charme désuet qui me raconte une histoire romantique où de jolis sentiments s’épanouiraient doucement à la faveur de dialogues passionnés entre le violoncelle et le piano....

  petite lampe éclairée en situation

 

 

Photo prise sans flash, ne dirait-on pas que la lampe à pétrole sur le piano est allumée...

  Enfin, le porte-chapeau... lui, vous l’avez vu au naturel dans mes chines au Pays Basque, ...Même traitement et le voilà prêt à accueillir une des merveilles chinées lors de mon séjour à Bordeaux...

porte-chapeau

Un bonnet de bébé emporté à petit prix car la brocanteuse n’avait pas eu l’envie ou le temps ou le savoir-faire de le mettre en valeur. Cela m’arrangeait bien, moi, et c’est avec amour et patience que j’ai lavé, repassé et recousu ce merveilleux travail de broderie et dentelle auquel devait  être certainement assorti une robe de baptême...

bonnet avant repassage

Je vous le montre après lavage, il était à peine plus repassé lorsque je l’ai acquis. J’ai du démonter la doublure pour le repasser correctement, carré après carré avec la pointe du fer... J’ai eu une pensée pour les repasseuses d’autrefois ...

bonnet de baptême 

Ruban  d’origine en soie, torsadé sur le dessus du bonnet, avec des coques triples  sur le côté, asymétrique  puisqu’on ne faisait pas le nœud sous le menton du bébé mais sur le côté...Un volant de tulle doux contre le visage doublé d’une dentelle, une doublure en soie écrue toute fine...J’ai habillé une boule de papier de soie d’un twill ancien  resserré sur la tête du porte-chapeau pour que le bonnet reste en forme...

bonnet de baptême vue de gauche

Qu'en penses-tu Danouschka ?

bonnet de baptême détails

Je ne pouvais pas ne pas penser à Elle en le chinant, elle la passionnée de linge ancien  et c’est son idée que j’ai reprise en installant ce bonnet fièrement campé sur son porte-chapeau sous mon globe pour une déco romantique et un tantinet nostalgique en compagnie d’un très vieux livre, d’une photo de famille datant de 1915 ( les deux frères ainés de Maman) et d’un vieux cadran chiné ici. Merci Peggy pour l'idée de cette mise en scène...

mise sous globe du bonnet

 

 

 

Raymond et Robert 1915

Posté par cathfd à 06:30 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 11 mai 2010

Mes chines au Pays basque...

Le deuxième weekend...

C’est à Anglet au Quintaou, le quatrième samedi du mois, mélange de vide-greniers et de brocante un peu comme à Ahetze, que nous avons chiné ainsi qu’à Biarritz même où une brocante mensuelle est désormais organisée le dernier dimanche du mois à la Négresse.

la chine du deuxième weekend 

Je vous présente mes trouvailles sur un drap ancien tout simple en chanvre, qui provient d’une dotation d’officier de marine, adouci par les lavages répétés il est d’une douceur extrême...

En arrière plan, un porte chapeau qui après patine accueillera un trésor chiné plus tard, je vous en reparlerai. Une serviette de toilette dont le monogramme un  peu différent des broderies classiques m’a tout de suite plu. Regardez bien les pleins des lettres,  ce n’est pas le point habituel et  j’aime bien le côté bicolore  discret...

monogramme bicolore CM

  Deux jolis tampons de brodeuse, ce sont les premiers que je trouve !

tampons de brodeuse

Après les embauchoirs de la semaine précédente, je reste dans le même registre avec  le pied gauche d’une très jolie forme à chaussure de femme ...

forme à chaussure

Trois bobines de ficelle de lin d’un stock de tapissier pour 2 euros !

même pas le prix d’une seule bobine de lin chez L....M.....

ficelle de lin

Trois fers à repasser anciens. C’était un collectionneur qui se séparait de ses doubles . J’ai été attiré par celui dont la semelle est arrondie y compris sur le talon et j’ai emporté les trois pour 10 euros...

trois fers à repasser 

 

Les poignées sont toutes différentes, les décors aussi...De gauche à droite, un fer des Galeries rémoises,un fer Herbulot, plus  difficile à trouver, et un fer Camion Frères avec leur emblème, l’ancre de marine , c’est celui qui a le talon arrondi...

fers à repasser détails

Enfin, un joli dessus de suspension joliment travaillé dont j’ai amoureusement brossé les franges, payé un euro. Je ne pense pas l’installer sur mon monte et baisse sur lequel il irait pourtant à la perfection, car ce serait devoir le laver régulièrement et risquer d’abîmer le tissu déjà très fin. j’ai donc une petite idée pour le mettre en valeur et en profiter de façon détournée. A suivre donc...

dessus de suspension  marronnier et broderie

 

Posté par cathfd à 07:18 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 7 mai 2010

Mes chines au Pays Basque...

Le premier dimanche...

Sur les Puces d’Ahetze,  le troisième dimanche du mois toute l’année ...un vide-grenier à l’origine, qui s’est étoffé et largement étendu avec de nombreux brocanteurs professionnels   et une gamme de prix très étendue jusqu’à devenir ce rendez-vous incontournable de la chine en Pays Basque, que nous ne manquerions sous aucun prétexte lorsque nous sommes dans le coin ...

piège à guèpes

Ce jour là , une fois n’ est pas coutume, nous sommes partis avec une idée en tête, trouver un ancien piège à guêpes. C’est ainsi que nous nous sommes rendus compte que c’est un objet très recherché et que les prix s’envolent... comme je voulais cet objet pour une utilisation bien précise  sans être sûre de pouvoir aller au bout de mon idée, je ne voulais pas mettre trop cher en tout cas pas les 40, 45 voire 60 euros demandés  pour cet objet autrefois tellement banal dans chaque maison... j’ai réussi à en négocier un à 18 euros, il était très sale mais j’ai pris le risque de le prendre, je vous le présente tel que je l’ai trouvé... 

feston

monogramme MT

Il est posé sur un drap en lin rustique de ces tissages peut-être faits à la ferme... autrefois, les familles plantaient un champ de lin destiné à la confection des trousseaux et en confiaient le tissage à des tisserands ambulants si elles ne le tissaient pas elles-mêmes... Sa couture centrale témoigne de son ancienneté, le feston assez irrégulier me ravit par sa maladresse naïve, mais un très beau monogramme fait par une main plus expérimentée en fait une jolie pièce , qui se verra transformée en nappe estivale ou en dessus de lit selon mon humeur...

embauchoirs

J’aime les embauchoirs et ce dimanche là, j’en ai trouvé deux sortes, les uns tout bois une pointure de femme et les autres bois et métal, moins anciens...

cintre, boite de conserve et plaque émaillée

Un cintre ancien avec un double crochet à 2 euros, une petite boite de conserve ronde “la perpétuelle” n°1 qui viendra rejoindre l’ovale chinée l’an dernier, une plaque émaillée à 1 euro...

globe et journal ancien

 

Un numéro du Petit Echo de la Mode de 1922 et un globe rond que j’ai négocié à 25 euros...

document ancien et pochoirs zinc

Posés sur un document de 1824, une série de pochoirs en zinc que j’ai eue pour 5 euros les quatorze !

Le document avec une en-tête au nom de Charles X comporte trois jolis tampons...

tampons Charles X

Et enfin une série de tout petits verres roses en 3 modèles différents qui feront de ravissants vases individuels à poser près de l’assiette pour une jolie table fleurie mais pas encombrée...

verres roses

 

Nous avons quittés le village comblés,  pour aller pique-niquer tout en  commentant joyeusement notre matinée de chine et en repassant  en revue les  trésors que nous venions de dénicher...

Je vous montre très vite, promis, ce que nous avons déniché le dimanche suivant !

Posté par cathfd à 06:04 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , , , ,