mercredi 9 mars 2011

Où l’on voit la saison de la chine démarrer en douceur ...

Comme le soleil hivernal de ce premier weekend de mars qui nous a permis de jardiner, de manger dehors et donné envie de mettre des fleurs partout dans la maison. Le printemps  s’annonce et jamais il ne m’a tant paru tarder, moi qui aime chaque saison et ne suis pas pressée de les voir défiler...

 DSC08616

Alors ce weekend passé dehors à toiletter le jardin pour accueillir au mieux le printemps qui s’annonce,  était le bienvenu et profitant de la taille du cornouiller, j’ai rassemblé les fines branches rouges  pour en faire une couronne sur la porte d’entrée , mariée  pour quelque jours à de longues traines de lierre ...

DSC08617

Pleines de gaieté , les  branches de cognassier du Japon sont, elles, rentrées dans la maison, l’arbuste étant placé dans un coin du jardin  dont on ne profite pas à cette saison...

DSC08619

J’aime cet arbuste dont, de tous temps j’ai acheté un bouquet au marché, c’est vraiment la fleur qui m’annonce que le printemps n’est plus très loin... et quelques branchettes se sont posées  ici dans une ventouse près d’un cadre, là dans  un coquetier  près d’une forme à chaussures pointure 24 chinée cet été à Port de Lanne, tandis qu’une poignée de muscaris cueillie sur  un talus du village, prend ses aises dans un verre ancien de famille...

cognassier du Japon et muscaris

Un très éphémère bouquet d’un arbuste trouvé au bord de la route dont les pétales tombent en douce pluie au moindre frémissement a pris place devant le miroir du salon en compagnie d’une petite gravure chinée cet été à  Bruxelles ...

 bouquet éphémère

 

Et quelques branchettes de cet arbuste accompagnent des fleurs de camélias  dans des ventouses anciennes posées sur des anneaux de rideaux trouvés ce dimanche ...

DSC08597

En arrière plan , une des trois cartes postales anciennes, 110 ans !  mon coup de cœur  du weekend, trouvées sur le premier vide-grenier de l’année, rassemblées sur un pan de mur, tenues par des petites pinces anciennes chinées elles aussi ce dimanche avec les anneaux de rideaux...

 CPA signées H.Ryland

Ces cartes dont le verso est entièrement réservé à l’adresse (c’est à partir de 1905 que les  cartes seront séparées en deux parties , une pour la correspondance et l’autre pour l’adresse, telles que nous les connaissons maintenant) ont été envoyées les 4, 5 et 6 juillet 1901 à une  dénommée Marie par une Madeleine du même nom de famille, sa mère, sa sœur, sa tante... ?  et ne portent pas d’autre message que la signature de l’expéditrice et la date... J’ai été complètement subjuguée par la délicatesse des portraits, les regards un peu mélancoliques de ces jeunes beautés...  Henry Ryland  1856-1924 (même si celle du centre n’est pas signée, il est indéniable qu’elle est de même facture) était un peintre anglais, connu comme aquarelliste, décorateur et illustrateur.  Je ne sais pas encore si je vais encadrer ces cartes, ou simplement les faire voyager dans la maison au gré de mes envies, les posant  ici ou là pour profiter de leur beauté...

Et enfin, pour clore cette toute petite chine, deux bobines de fil et des fuseaux en buis et noyer. Les bobines viennent grossir une de mes petites accumulations devenue collection que je vous montrerai un jour...

mercerie et camélias

Outre leur numéro de référence, les bobines portent le nom de leur couleur, laurier pour la rose et penséepour la violette, les deux étiquettes sont intactes, elles sont de la marque Wallaert frères à Lille...

C’était un vrai plaisir de reprendre le chemin de la chine ce weekend !

Posté par cathfd à 13:10 - - Commentaires [90] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 30 octobre 2009

Carnets d'automne: Une histoire de migrations, de couronnes et de prix...

 

grues-petit-groupePhoto prise sur internet

Avec l’automne reviennent les grands vols d’oiseaux migrateurs. J’aime particulièrement ceux des grues cendrées. Nous avons la chance dans les Pyrénées d’être sur le passage de ces magnifiques oiseaux. J’aime entendre leur cri caractéristique,un "krooh" perçant et nasillard, au  printemps c’est la promesse à venir du beau temps et du radoucissement des températures, en automne, c’est le signe que la belle saison est  terminée (même si l’été indien nous réserve le plus souvent une arrière-saison magnifique...) dans les deux cas, ces passages m’emplissent de joie. Ce rituel saisonnier a pour moi quelque chose de rassurant... De nombreuses légendes sont attachées à cet oiseau dont celle-ci:

la grue porte en Grèce le nom d’oiseau de Palamède, car selon la mythologie grecque, c'est en observant la disposition invariable de leurs vols que Palamède aurait eu l’idée des lettres V et  Y   ...

Si cet automne des vols ont été signalés en Gironde le 28 octobre, en revanche, dans ma salle à manger, ce sont les cucurbitacées  qui ont entrepris une migration de la commode à la cheminée, leur nombre s’accroissant, elles se sont installées plus à  leur aise pour une composition bien de saison avec la complicité d’une bruyère...

nature morte dans la cheminée

Certaines ont été mangées et d’autres sont venues élargir le cercle, buttercup, bien vert devant la bruyère, giraumon ou chapeau turc à gauche, bleue de Hongrie à droite, sucrine du Berry, devant le giraumon, petites coloquintes si jolies quoique non comestibles...

nature morte gros plan

cucurbitacées détails

Après mes cueillettes dans la montagne, et mes compositions de couronnes et cœurs, j’ai récidivé afin de profiter des belles couleurs des hortensias du jardin dans la maison, et avec l’aide précieuse d’Elfie, toujours au coeur de évènements, j’ai composé pour offrir  (et pour moi ...! ) d’autres couronnes et coeurs... En voici un petit aperçu:

couronne et coeur d'hortensisas 2 

 

 

hortensias et pampilles détails

Mia, du blog “De broc... en patine” propose de montrer la décoration de sa porte d’entrée aux couleurs de l’automne...En ce moment des bruyères accompagnent les lauriers jusqu’à ce que je les hiverne et qu’une décoration de Noël vienne prendre le relais...

ma porte d'entrée reflet

 

Enfin, il y a déjà quelques jours que Françoise du blog “Autour du puits” m’a décerné un prix...

prix kreativ blogger

Merci Françoise, je suis touchée ... Si vous ne connaissez pas son blog, je vous invite à aller lui rendre visite. Elle se définit comme “une épicurienne, passionnée de lecture, musique, jardinage, qui aime bien aussi cuisiner... ” .J’ajouterai qu’elle fait des photos magnifiques... J’aime beaucoup  l’esprit de son blog !

Je suis sensée vous révéler 7 choses...Difficile de me plier à cet exercice, je n’aime pas parler de moi et je l’ai déjà fait le 10 mars de cette année, je ne vois pas que vous raconter de plus...

Enfin je dois choisir 7 blogs, voilà un exercice bien compliqué tant cet univers  recèle de trésors, de compétences et de beauté qui en font toute la richesse...

Les cuisines de Garance ” cuisine entre ciel et terre, simple cooking & living” pour l’exceptionnelle qualité  des textes et des photos qui témoigne d’un art de vivre où tout n’est que beauté et simplicité, vérité des produits et des émotions

Domino’s fotos “les mots qu’on dit avec les yeux, photos et citations en partage” pour ses citations magnifiques justement entre autres de Christian Bobin dont elle est une inconditionnelle  et ses réflexions sur la vie

Des fils et une fille,  pour l’originalité de ce blog où Valérie présente ses ouvrages de couture, broderie, cartonnage...avec le texte d’une chanson toujours en adéquation avec son sujet

Au pays des merveilles de Christelle. Elle, c’est avec des images de graphistes contemporains qu’elle accompagne ses messages d’une grande douceur, pleins de poésie et d’élégance... je suis fan !

Chiffonnière d’étoiles  pour l’extraordinaire talent de chineuse de Marlène qui a un œil aiguisé pour repérer les belles choses et un talent fou pour leur redonner une seconde vie

Rêve de fil  de Sidonie pour la beauté, le raffinement et la douceur  de ses ouvrages brodés, aux grilles souvent réinventées par elle dans les couleurs qu’elle affectionne

Enfin, Grisante harmonie  pour le talent incroyable d’Isabelle à dénicher des sites d’artistes qu’elle nous offre en partage dans un blog d’une  belle esthétique et d’une grande douceur. Même si elle se fait plus rare en ce moment, son blog regorge de nombreux liens à découvrir dont certains sont époustouflants

Posté par cathfd à 06:55 - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 22 octobre 2009

Carnets d'automne: promenade en montagne et cueillettes végétales...

L’envie de cueillir de la bruyère a été le prétexte samedi dernier à une balade vers la montagne toute proche. Il faisait beau après une gelée matinale, nous avions pu déjeuner dehors au soleil et j’imaginais déjà le paysage au devant duquel nous allions, avec cette qualité de lumière  si particulière qui n’appartient qu’à l’automne...

 

paysage_de_montagne_2

 

 

paysage_de_montagne_en_automne

 

Pour parcourir une dizaine de kilomètres, nous avons mis du temps, nous arrêtant pour prendre des photos, cueillir du buis qui pousse en abondance  dès le piémont, exploité autrefois pour les perles des chapelets, caresser un baudet du  Poitou et son compagnon, un petit âne pyrénéen, (j’ai eu beau l’appeler,  lui dire des mots doux,  il a refusé obstinément d’être sur la photo en restant tête baissée derrière le grillage, vous savez comment c’est un âne, têtu ...) choyés ces deux là, avec une toison soyeuse témoin de brossages réguliers

baudet du poitou

admirer les dernières fleurs, les courageuses qui s’obstinent à prolonger l’été et celles qui annoncent que l’automne est bien là, cueillir  et savourer les dernières myrtilles ...

 

fleurs_et_myrtilles_de_montagne

 

Plusieurs arrêts pour ramasser du lichen, longtemps convoité sans en trouver, le premier ramassé le fut dans des buissons d’épineux qui défendirent chèrement leur jolie parure... Nous prenions de l’altitude, mais toujours pas de bruyère, des cristaux de givre sur les bas-côtés qui n’avaient pas fondu en dépit du soleil...

gelée blanche

Nous entrions dans une zone pastorale où les troupeaux viennent en estive , témoin la présence d’abreuvoirs captant çà et là l’eau  vive et ruisselante en abondance dans nos montagnes ...

abreuvoir dans un tronc

Nous avons enfin trouvé des bruyères mais elles étaient presque toutes fanées, seules les extrémités des branches étaient encore colorées. J’ai repéré du houx avec de nombreuses boules déjà bien rouges,  mais je doute qu’à la fin de l’année la route soit accessible...Avant d’arriver au col permettant le passage vers une autre vallée, celle où j’ai grandi, nous avons traversé une hêtraie, les couleurs étaient magnifiques, mais il était déjà tard et la lumière insuffisante pour vous montrer l’or de la forêt ...

 

h_traie_en_automne

 

Arrivés au sommet vers 18 heures, le col de Spandelles à 1378m, le froid est devenu d’un coup plus piquant, il faisait 4°... De l’autre côté,là bas au loin devant nous, le Pic du Midi de Bigorre, émergeant au dessus des nuages...

 

pic_du_midi_de_bigorre

 

Nous sommes rentrés, heureux de cette balade vivifiante qui a convoqué dans nos esprits et nos coeurs des souvenirs chéris, car le jour de nos fiançailles, nous étions montés par l'autre versant passer un moment en famille dans ce paysage magnifique,  et autour de nous il y avait des êtres aimés aujourd'hui disparus ...

J’ai rassemblé mon butin et préparé ces couronnes qui commencent à fleurir sur les blogs et annoncent si joliment que la fin de l’année est proche et qu’il fait bon rentrer dans la maison...

cueillette d'automne fleurs feuilles et graines

Une structure de branchages tressés a servi de base à une couronne de buis sur laquelle un papillon en raku blanc est venu se poser. Je ne sais pas du tout comment vieillit le buis , restera-t-il bien vert en séchant ? cette couronne sera celle  de la porte d’entrée jusqu’au début de l’Avent...

couronne de buis et papillon raku

Les graines vaporeuses et légères venues garnir un simple fil d’alu souple de 2 mm de diamètre se sont posées à l’abri du vent au dessus de la cheminée de la salle à manger...

couronne de graines

La bruyère est venue s’enrouler sur la même base pour une couronne plus festive avec sa bougie miniature et sa pampille ...

couronne de bruyère

 

Il me restait juste assez de fleurs pour un petit cœur, histoire de vous remercier pour vos visites et commentaires si nombreux! Je suis hélas depuis quelque temps déjà comme l'a dit si joliment Marlène, la Chiffonnière d'étoiles, comme le lapin d'Alice, à la poursuite du temps qui me file si vite entre les doigts que je n'ai pas pu vous répondre...

coeur de bruyère

♥ Merci ! ♥

Et le lichen ? ...vous verrez plus tard  !

Posté par cathfd à 09:10 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,