mardi 10 juillet 2012

Invitation à une douce oisiveté...

Les beaux jours étant enfin là, il fallait que je me dépêche de mettre en service ce petit lit chiné chez les compagnons l’automne dernier qui attendait encore que je me décide quant à son sort...Le laisser se rouiller ? J’en ai un à l’intérieur de la maison. Le repeindre en blanc (sa couleur d‘origine)? Non, je l’ai repeint en gris, comme les boiseries de la maison et le pied du guéridon bistrot qui est à côté a subi le même sort...

DSC01728

Ensuite je me suis attaquée à  sa garniture afin de le rendre douillet et accueillant...

 coussinagecoussinage 2

Du chanvre, du lin, du jute... Un grand napperon rond chiné m’a inspiré pour un grand coussin rond bien moelleux, le napperon teint et retaillé doublé d’un reste de chemise ancienne teinte dans une autre nuance, un passepoil rayé, un entourage en lin anglais de chez Cabbages & Roses rapporté de Londres par ma grande... J’ai adopté la méthode proposée dans le dernier Marie-Claire Idées  pour ce type de coussin, il est ainsi déhoussable facilement et  me permettra le repassage facile et efficace du centre brodé: la bande froncée est coulissée derrière tout simplement par dessus le coussin intérieur.

Un grand coussin rectangulaire dans un immense et solide torchon de chanvre trouvé dans le vide-maison dont je vous ai parlé il y a quelque temps, sur la rayure atypique duquel j’ai cousu, sur une face, un ruban d’Aurélia qui n'en laisse apparaître que la crénelure, un effet décoratif  sympa, je trouve...

Deux coussins carrés, dos en chanvre et face avant en lin anglais et un petit coussin rectangulaire dont la face avant a été  taillée dans un sac à café “chiné” chez mon torréfacteur  sont venus compléter ce coussinage. Je me suis amusée à lui faire un passepoil en lin anglais, trouvant le contraste entre les deux matières intéressant et son dos est réalisé avec deux chutes de chanvre différents  et fermé par deux boutons de nacre joliment incurvés chinés  et une grosse ficelle de lin nouée...Un ruban et une pièce de lin imprimé d’Aurélia se sont posés sur le jute ainsi qu’un cœur en zinc noué de satin violet...

Le tout est posé sur un matelas de mousse houssé d’un vieux drap en chanvre brodé à mes initiales  dont j’ai refait la couture centrale en la renforçant (couture rabattue) et en la déplaçant pour la garder au milieu du matelas et surtout pour garder en vue les initiales qui étaient tout au bord du drap...

DSC01943

A défaut d’arbre et d’ombrage bienfaisant, c’est un parasol qui apporte un peu  de protection à cet espace où il fait bon s’installer le matin quand la grange étend encore sur lui son ombre  fraiche et le soir quand l’ardeur du soleil s’adoucit...J’ai planté juste derrière trois pieds de lavande dont le parfum en fin de journée sera un petit bonheur pour qui viendra s’installer là...

 DSC01945

♥ ♥ ♥

Ce matin-là, j’avais cueilli quelques têtes d’hortensias, car en 48 heures de chaleur intense elles avaient commencé à griller comme en  plein mois d’août, pour les rentrer dans la fraicheur de la maison où elles m’offriraient encore quelque jours,  leur délicatesse et leur douceur...

DSC01925 

Une brassée de rose à mauve clair  rassemblés dans le Médicis au pied de l’escalier et deux fragiles têtes de cette variété que j’aime tant, les pétales très clairs ourlés de rose plus foncé et  tiges et nervures rouges, ont été rejoint par trois branches de lavandin dans un vase ampoule en verre...

bouquets d'hortensias ♥ ♥ ♥

Sur ma lancée, j’ai fabriqué un grand coussin dans le sac à café, doublé de tissu rayé et deux autres carrés rayés doublés toile de Jouy coordonnée, ils rendent plus accueillant le banc dans le jardin derrière la cuisine...(un des coussins carrés est installé devant le mur de la maison sur un banc de  pierre)

DSC01947

DSC01948

Ensuite, j’ai cousu...

DSC01926

Je vous raconterai cela une autre fois !!!

édit de 9h35: 

Hélas , le beau temps qui était bien là quand j'ai pris ces photos s'est envolé depuis,et le petit lit est resté vide depuis de nombreux jours, car les coussins passent la nuit à l'abri de l'humidité, le matelas sous housse dans la grange, les coussins du lit sur mon canapé, les autres dans la grange aussi... je ne me hasarderais pas à les laisser en permanence dehors ! Le Béarn est une région très très verte, très très arrosée !!!

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 12:48 - - Commentaires [101] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 22 juin 2012

Curiosité...

D’étranges visiteurs sont arrivés au fond de notre jardin...

clathre grillagé 1

 Un œuf ? mais de quelle espèce ?

Après “l’éclosion”, regardez, c’est surprenant...

 les clathres

Il s’agit d’un champignon CLATHRUS RUBER: le clathre rouge ou clathre grillagé, surnommé encore cœur de sorcière ou lanterne du diable ! Lorsque l’œuf éclot, une lanterne grillagée aux mailles  polygonales irrégulières se déploie, ses lanières sont spongieuses, molles, fragiles et couvertes d’une substance visqueuse verdâtre bourrée de spores qui dégage une odeur pestilentielle attirant les mouches  qui vont assurer la diffusion des spores... On trouve cet étonnant champignon dans le sud de la France, en Corse  et sur le littoral atlantique plus particulièrement du printemps à l’automne... Bien que sa toxicité ne soit pas démontrée,  vous ne serez pas étonnés d’apprendre que ce champignon est délaissé par les cueilleurs !!! Si dans l’absolu , c’est une petite merveille de la nature, je puis vous assurer que de près, cet espèce d’extra-terrestre est parfaitement déplaisant en raison de l’aspect de ses lanières et de son odeur catastrophique...Il ne manquerait plus que le jardin en soit envahi, je les ai éliminés sans pitié !!!

♥ ♥ ♥

Tant qu’à être envahie , je préfère ces envahisseurs-là...

 

Fraises des bois

Un coin du jardin derrière la grange est colonisé depuis l’an dernier par des fraisiers des bois qui se sont installés si bien que tous les deux ou trois jours selon le temps,  j’en ramasse une coupe pleine...

DSC01668

♥ ♥ ♥

Je vous donne rendez-vous lundi pour vous montrer quelques chines...

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 09:12 - - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 juin 2012

Zinc, atout charme du jardin...

Cela avait commencé par un arrosoir, une bassine, puis un broc, et cela commençait à ressembler à une mini collection... Sur les brocantes ou vide-greniers, difficile de passer à côté de ces pièces intemporelles surtout lorsque leur prix est raisonnable voire riquiqui  et surtout que leur forme... comment dire ? lorsque c'est exactement celle qu’on n’a pas ! car vous êtes d’accord ce n’est pas drôle d’accumuler des modèles identiques, mais beaucoup plus  de mettre la main sur des formes originales voire un peu rares...

C’est ainsi qu’à Bonnieux j’ai eu le coup de foudre pour un nouvel arrosoir...

les arrosoirspf

Tout à droite, regardez, n’est-il pas intéressant avec sa forme si particulière et cet arrondi qui permet d’y glisser la main et de le porter facilement lorsqu’il est plein... Il a vécu et porte sur lui les traces d’un passé  besogneux et rude, soumis aux aléas du climat qui ne l’a pas épargné, poignée un peu enfoncée, traces de rouille, étanchéité défunte... il a  donc bien gagné le droit de se reposer dorénavant  dans mon jardin tandis que travailleront ses collègues...

♥ ♥

les brocs

Contre le mur de la grange, ce sont les brocs que j’ai rassemblés devant une grille chinée et repeinte en rouge, histoire avec cette mise en scène d’attirer l’œil et de détourner l’attention d’une partie du mur  rebouchée, quelle hérésie, avec des moellons ! Le pichet central est le dernier chiné à Soumoulou (il y a plusieurs mois, je dois bien l’avouer!) J’aime beaucoup cette forme différente...

♥ ♥ ♥

l'abreuvoir sur le banc

Sur un coin du banc, a pris place un abreuvoir   atypique et original, sans doute à pigeons, trouvé à Villeneuve les Avignon. Très ancien et rare, m’a dit le brocanteur, ce que je veux bien croire car je n’en ai vu passer aucun d’identique ni sur les brocantes, ni sur les blogs et mes recherches sur google sont restées vaines...

l'abreuvoir détails 

On trouve couramment l’abreuvoir avec une gouttière circulaire mais je n’avais jamais vu ce type avec six trous et un pétale de zinc sous chacun des trous...Et vous, en aviez-vous déjà vu ?

Edit du 20 juin: Philippe de Gris-bleu avait chiné en 2008 un abreuvoir différent des classiques abreuvoirs circulaires, avec un trou et un "pétale" de zinc vous pouvez le voir ici et grâce à Yvette j'ai appris  que le mien est un abreuvoir à poussins. Lorsqu'elle était enfant, ses parents élevaient des poussins et tous les abreuvoirs étaient du même type que celui que j'ai chiné, suspendus au ras du sol pour rester accessibles aux poussins mais ne pas se souiller au contact de la terre....Merci Yvette!

♥ ♥ ♥ ♥

la frise de zinc

Enfin, pour 1 euro, oui vous avez bien lu, cet adorable morceau de frise de zinc chinée à Pau. Une chute qui avait dû être conservée à l’abri, car elle est comme neuve... Pour l’instant simplement posée au sol devant l’échelle de bambou et les bouteilles anciennes pour que les intempéries la patinent un peu, avant de  la rentrer  dans la maison un peu plus tard... Dans la bouteille la plus étroite, une bouteille  de cognac, sont rassemblées les tiges métalliques de coquelicots en céramique trouvés chez Jardins animés qui viennent créer la surprise et mettre un peu de couleur devant le vieux mur en attendant que fleurissent les hortensias...

Et bien que ce ne soit pas du zinc, je vous montre deux autres objets métalliques à l’intérieur de la maison cette fois, suivez-moi...

DSC01763

Une balance Roberval émaillée turquoise chinée sur l’île d’Oléron en mars, à laquelle il manque l’aiguille et je ne m’en suis aperçu que plus tard, dont les plateaux ne sont pas d’origine et donc, pas à la bonne taille !!! Il reste encore à nettoyer le mécanisme, les plateaux, quant à eux, après un bain d’acide citrique ont retrouvé un éclat oublié depuis longtemps. Devant à gauche, une adorable petite boite de coton à repriser “A la croix” en tôle lithographiée, chinée à Bonnieux et dont l’intérieur est bleuté aussi, ce n’est pas le reflet de la balance ! Du coup, j’ai rassemblé des objets aimés aux couleurs en harmonie: une coupelle artisanale à la forme et aux couleurs superbes, reçue en cadeau, une poterie découverte chez des amis et achetée l’année suivante  à Florence (tu te souviens, Michèle?), poterie dont je suis toujours amoureuse dix ans après et une serviette à thé brodée de bleuets par Maman. La nappe et les serviettes furent sa dernière broderie, elle attendait alors ma naissance...

harmonie de bleus

J’ai plein de trésors de chine à vous montrer, et j’espère ne pas vous faire attendre trop longtemps (n’est-ce pas Sophie !) Il faut dire que l’appel du jardin  (quand il ne pleut pas) et mille occupations dans la maison me rendent un peu moins disponible sur l’ordinateur ... Pourtant vous me manquez, alors à bientôt!

♥ ♥ ♥

 

Posté par cathfd à 00:15 - - Commentaires [82] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 21 juillet 2010

Dans mon jardin...

 

Aujourd’hui, je vous montre quelques petits coins de mon jardin que j’aime particulièrement.

La cabane à outils

Vous l’aviez aperçue à côté du rouge-gorge d’Arrosoir et Persil, à l’époque elle était bleue délavé.

rouge-gorge près cabane bleue-1 

Depuis un certain temps j’avais envie de rouge et alors la voilà maintenant dans son nouvel atour...

la cabane rouge

 

 

Rouge basque ou rouge nordique, d’une façon ou d’une autre,  elle me fait voyager. Elle fait écho au nichoir installé dans le lilas en face, rouge d’origine, lui ...

nichoir

Les hortensias

Ils sont la plus belle parure du jardin et s’ils ont terriblement souffert cet hiver (certains sont à moitié morts, d’autres comme ceux que vous apercevez au fond du jardin écroulés sous le poids des fleurs sur la première photo avec la cabane bleue, n’en ont pas une cette année) la plupart nous ont offert une floraison abondante et généreuse ...

hortensias 

 

 

hortensias du passage

Certains pieds avec des tiges rouges, produisent des fleurs d’une grande délicatesse, très pâles au début de la floraison, elles foncent un peu ensuite mais elles gardent toujours une élégance qui me fait penser à un teint diaphane que rehaussent des joues juste rosies d’émotion ou de plaisir, que n’ont pas les grosses touffes généreuses et échevelées des autres pieds...

hortensias détail

Les dames-jeannes

Dans un hors-série Rustica spécial décoration du jardin, j’avais remarqué une suggestion pour animer les jardins, y installer des dames-jeannes. Le premier vide-grenier qui a suivi ma lecture m’a offert la possibilité d’essayer en y trouvant une belle bouteille de 25 litres, en verre blanc. Et sur le suivant, j’en ai trouvé une plus petite mais plus ancienne, soufflée bouche, joliment ventrue...

les dames-jeannes

Mon beau-père m’a donné la troisième, verte,  qui vient compléter la série...Elles reflètent le ciel, le soleil et viennent éclairer le coin de la terrasse...

dames-jeanne détails

L’échelle en bambou

Une échelle en bambou, utilisée peu de temps comme porte-serviettes a trouvé très vite place au  jardin, contre un mur. Elle sert parfois de support à une décoration éphémère comme celle que j’ai faite au retour de chez une amie...

échelle bambou

coeur rose

Juste pour le plaisir d’une devinette,  sauriez-vous dire de quoi j’ai empli mon cœur en grillage ? (Réponse dans le prochain post)

La belle Hosta

Je suis plutôt piètre jardinière et mes plantations se révèlent souvent hasardeuses et vouées à l’échec, aussi c’est avec un grand plaisir que j’ai vu cette hosta prendre ses aises dans sa potée et je ne me lasse pas d’admirer son feuillage chaque fois que je passe devant ...

hosta

C’est une plante vendue pour son feuillage dont on dit que les fleurs sont insignifiantes, pourtant je trouve qu’elles mériteraient plus de considération, certes elles sont discrètes mais ne sont-elles pas aussi jolies que bien d’autres ?

hostas fleurs détails

L’érigéron

Une de mes plus belles réussites est sans conteste la plantation de quelques pieds d’érigéron. Je n’ai pas grand mérite, sa capacité à coloniser rapidement l’espace en fait sans aucun doute une plante inratable ! J’aime ce côté spontané et fouillis qui estompe les limites  et adoucit de ses centaines de fleurs passages, bordures et creux de pierre...

Erigeron pf

♥ ♥ ♥

MERCI !!!

pour l’accueil que vous avez fait à ma besace, je n’en reviens pas de votre enthousiasme... MERCI à toutes les nouvelles abonnées, je vous souhaite autant de plaisir à me lire que j’en ai à vous montrer et raconter ces mille petites choses qui ensoleillent ma vie au quotidien ...

Bientôt, je vous montre mes premières chines estivales, quelques ouvrages divers que je n’ai pas encore eu le temps de vous présenter et plein d’autres choses encore...

Ce sera sur un rythme un peu aléatoire, vacances obligent...

cabane détail 

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 11:03 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 25 mai 2010

Un vrai grand beau weekend, enfin...!

Tout nettoyer, tondre, désherber, laver au jet haute pression et pouvoir enfin se poser pour profiter des roses du jardin...

roses mai 2010

S’enchanter de la floraison de la volubile clématite, dont les nombreux boutons s’ouvrent comme une offrande à ce soleil qui jouait jusqu’alors à la star capricieuse...

clématite mai 2010

Se régaler des douces tonalités  des alliums, des millions bells, de la tonicité du genêt, de la générosité des pensées qui repartent vaillamment malgré l’hiver bien rude qu’elles ont subi, admirer l’incroyable vivacité de l’érigéron  qui envahirait volontiers le jardin...

fleurs du jardin 

 

Faire la curieuse et tenter d’écouter ce que la rose Pierre de Ronsard chuchote à l’oreille du rouge-gorge...

dialogue avec la rose 

Préparer la table dehors et  savourer un verre de vin bien frais pendant que le repas se  termine... Se dire qu’il fait presque trop chaud, mais que  c’est si bon d’être dehors et d’entendre les oiseaux chanter alors qu’ il faisait si froid, il y a à peine quelques jours...

DSC05163 

Terminer de nombreux  petits travaux de bricolage, de patines, installer les dernières chines et... oublier  d’allumer l’ordinateur, tant c’est bon d’aller et venir, dehors, dedans, dehors...

Appolinaire

Posté par cathfd à 06:52 - - Commentaires [76] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 19 avril 2010

Les hôtes de mon jardin et un peu au-delà

Ce weekend, nous avons surpris les allées et venues d’un couple de bouvreuils affairés à construire leur nid dans notre haie... Cela faisait des années que je n'avais plus vu ce petit passereau magnifique ...

bouvreuil 1 pf

Cette première photo est prise depuis l’intérieur de la maison, à travers la fenêtre, de peur de l’effaroucher. Le mâle au plastron éclatant attend la femelle en train sans doute d’agencer leurs trouvailles dans la sapinette et dès qu’elle en sort, ils partent tous deux à tire d’ailes chercher de nouveaux matériaux et le même manège se reproduit chaque fois. Lui sort très vite de la haie et vient l’attendre dans l'olivier. Je n’ai jamais réussi à prendre la femelle, d’une vivacité stupéfiante , mais en restant parfaitement immobile à quelques mètres de l’olivier où le bouvreuil l’attend , j’ai réussi à prendre d’autres photos...

GIF BOUVREUIL3

Et quelques instants après, j’ai remarqué le manège d’un autre oiseau beaucoup moins sauvage, que je n’avais jamais vu de si près... Un rouge-queue titys ou rouge-queue noir ...

rouge-queue titys

Curieux celui-là, pas le moins du monde effarouché... tandis qu'entre deux ballets effrénés une hirondelle de cheminée perchée sur un fil électrique lançait son “zi-wit” dans le ciel au dessus du jardin ...

hirondelle de cheminée

Et il y a quelques jours,  grâce à M.Rose & Gris, j’ai pu prendre en photo un grand oiseau familier de nos campagnes que j’adore apercevoir au bord du ruisseau qui borde notre route, le héron cendré... mais autant les voitures peuvent circuler sans le déranger le moins du monde, autant dès qu’on s’arrête, il prend son envol... j’ai réussi à le prendre au zoom mais même loin quand il a vu que je restais là , il est allé encore plus loin...

héron cendré

Des petites choses toutes  simples qui embellissent mes journées lorsque je les observe,

j'ai eu envie de les  partager avec vous...

Posté par cathfd à 07:07 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 16 décembre 2009

Rassemblement d'anges...

Quelques anges sont toute l’année présents à la maison comme ces trois-là...

3 anges Le premier, trouvé dans une boutique d’Aix en Provence, il y a de nombreuses années, est toujours resté dans l’entrée de la maison tant j’aime sa douceur, son côté naïf un peu folk... Il accueille dorénavant nos visiteurs les bras ouverts avec son message d’amour  face à la porte d’entrée ...

Pour Noël, j’en ai convoqué plein d’autres et les ai invités à étendre leurs ailes protectrices sur la maisonnée...

mes anges de Noël

Et le dernier inspiré par Elvézia , sur le poteau de départ de la rampe d’escalier

ange en tissu plissé

Ce n’est que lorsque  la décoration extérieure de l’entrée de la maison est terminée que l’esprit de Noël s’installe vraiment  ...

l'entrée de la maison 

Une “forêt” de bouleaux blanchis et de cornouillers, quelques rondins de bouleaux, des bougies et une fine guirlande qui clignote tout autour de la porte, quelques potées de cyclamens blancs et bicolores, des bougies dans l’esprit nordique dans leur petit pot ...

le perron détails

Une couronne de Noël en cornouiller sur laquelle quelques étoiles et cœurs en bouleau sont venus se poser...

couronne de Noël 2009

Il vous faudra attendre la semaine prochaine pour que je vous dévoile la décoration intérieure, car je veux que mes filles aient le plaisir de la découverte à leur arrivée...

Posté par cathfd à 18:25 - - Commentaires [83] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 30 septembre 2009

Carnets d'Automne: le bois....

Les belles flambées d’hiver se préparent chez moi fin septembre début octobre avec la livraison du bois...

livraison du bois

Commence alors un patient travail de rangement, une partie du bois dans la grange, une partie derrière... Un travail fatigant mais que j’aime infiniment, le faisant la plupart du temps seule, par choix.  Un travail physique indissociable d’une espèce de jeu d’observation consistant à choisir si possible du premier coup la bûche qui va venir compléter la rangée sans compromettre l’équilibre de l’édifice... Comme dans un puzzle, il suffit  de retourner une pièce pour que ce qui paraissait impossible devienne une évidence et quelquefois, ne pas hésiter à revenir en arrière pour remplacer un morceau par un autre et ainsi stabiliser la rangée entière et les suivantes...

bois détails pf

Quand tout est aligné, la satisfaction du travail bien fait, la promesse des flambées à venir, de cette convivialité et de ce bonheur simple procurés par le feu de cheminée suffisent à me faire oublier les courbatures...

Comme le toit de la grange ne déborde pas, en attendant de construire l’abri dont je rêve, il faut protéger le bois des intempéries et plutôt que poser une tôle sur le dessus comme il est d’usage dans nos campagnes, j’ai choisi une bâche imprimée de feuilles de vigne vierge... Elfie a adoré escalader le bois et la brouette, sentant mille odeurs inconnues et passionnantes, jouant dans la sciure et les rondins et observant comme toujours tous mes faits et gestes ...

Elfie et le bois

Posté par cathfd à 10:51 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 31 août 2009

Recette pour un weekend bien rempli...

Dans un premier temps, le samedi matin, mettre le réveil assez tôt... pour pouvoir mieux profiter ensuite et perdre du temps sans compter selon l’envie et les circonstances. Ouvrir les volets et admirer le ballet des hirondelles...

hirondelles

Lorsque tous les fils électriques seront enterrés, sur quelle portée les hirondelles pourront-elles jouer la partition de leur ballet incessant ? On dirait qu’elles obéissent à un chef d’orchestre invisible, s’envolant toutes en même temps pour de nouveau se poser après avoir esquissé leur danse effrénée...

la partition des hirondelles

Partir au marché, et remplir son panier des fruits et légumes encore gorgés de soleil comme ces tomates, andines cornues, roses de berne, noires de Crimée, green zebra, cœur de bœuf... Un peu de bon balsamique, de la fleur de sel, de l’huile d’olive et du basilic ciselé, c’est du bonheur en bouche...

tomates du marché

  Aller prendre un petit noir chez notre torréfacteur, prendre des nouvelles de la ville, de l’économie locale, se rendre compte que c’est la braderie d’été dans toute la ville et flâner de rue en rue... Rencontrer une amie et papoter...Tomber sur des chaises bradées dans une boutique de déco aimée , neuves certes mais qui me plaisent bien,  et les emporter...De retour à la maison, dans l’après midi, y installer un coussin , la lavande tout juste cueillie pour finir de la sécher et prévoir de s’y installer pour feuilleter encore et encore ce livre merveilleux, cadeau  reçu cet été d’une amie très chère...

Lavande et chaise grise

Cueillir les derniers hortensias qui n'ont pas été grillé par le soleil intense de cet été et en faire un gros bouquet dans l'entrée de la maison, récupérer quelques inflorescences colorées au milieu de têtes à moitié séchées pour garnir une petite tasse en argent...

hortensias fin août

  Jardiner, prendre le temps de  câliner Elfie et le soir venu, s’installer en famille devant une de nos séries télé préférées...

prisonbreak

Dimanche matin, après un petit déjeuner tardif, prévoir une tarte aux mirabelles, ramenées la veille du marché... une pâte mi brisée mi sablée à la poudre de noisette, les mirabelles bien  serrées dessus, un peu de sucre, quelques amandes effilées...

tarte aux mirabelles 

  Pendant qu’un poulet fermier cuit lentement au four, s’échapper au fond du village, le long d’un pré pour cueillir des mûres sauvages... En ramasser deux kilos en une demi-heure à deux...

mûres sauvages

Dans la foulée, après le repas, préparer de la gelée, savourer l’ odeur suave des mûres qui cuisent et qui envahit la maison, mettre dans des pots  chapeautés de lin, petits pour distiller le sombre nectar tout au long de l’hiver...

la gelée de mûres

  Puis jardiner, nettoyer les framboisiers en espérant qu’ainsi ils nous offriront une nouvelle fructification, enlever les fleurs fanées des lauriers roses et les feuilles jaunies par les grosses chaleurs , soigner Pierre de Ronsard et Frère Cadfaël  (un rosier anglais, rose avec un parfum merveilleux)...

jardinage

Enfin faire un plouf bien mérité dans une eau à ... 18 ° ! Revigorant ...!

18 degrés

Posté par cathfd à 07:28 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 5 août 2009

De nouveaux pensionnaires...

ont élu domicile dans mon jardin:

J’avais déjà un rouge-gorge perché sur une branche, qui veille les hortensias près du vieux mur...

le premier rouge-gorge

Je croyais ce petit oiseau fidèle compagnon du jardinier farouchement solitaire, mais de façon tout à fait exceptionnelle un deuxième individu s’est installé côté cuisine à côté d’un ligustrum sur tige  et il plastronne fièrement au dessus d’une ardoise idéale pour les petits mots et autres pensées...

rouge-gorge près cabane bleue

Tandis qu’aussi incroyable que cela puisse paraître, un troisième petit effronté refuse obstinément de quitter le rebord de la cheminée de ma chambre au prétexte qu’il s’était bien plu sur un rebord de cheminée semblable devant un miroir à côté d’une clématite sauvage... Il ne manquerait plus qu’il me demande d’installer un miroir...!

rouge-gorge sur la cheminée

Enfin, grâce à mon amie Marie-Christine,  une gracieuse libellule  habituellement si insaisissable et fantasque s’est curieusement arrêtée en vol au dessus d’un hortensia rose vif... pour mon plus grand plaisir. Qui sait, peut-être de vraies libellules leurrées de loin par sa silhouette viendront-elles musarder dans mon jardin...

libellule 2

 

Ai-je besoin de vous dire que j'adore ces créations d’Arrosoir et Persil qui apportent une touche de poésie délicieuse aux jardins ou aux terrasses...? Vous l'aviez déjà compris...

pensée sur ardoise

georges le rouge-gorge

 

 

 

Posté par cathfd à 06:44 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,