lundi 22 novembre 2010

Les merveilles de Brigitte (2)...

Avant de vous montrer la suite de nos balades en pays basque, je reprends  la série des merveilles de Brigitte. Aujourd’hui, je vais vous montrer une série d’objets vraiment très anciens, plusieurs siècles pour certains...

pièce de monnaie

 

Des pièces de monnaie datant de Louis XVI : ci-dessus, d’après les recherches que j’ai faites (mais attention , je ne suis pas spécialiste de numismatique !) un demi sol en cuivre dont l’inscription complète devait être “FRANCIA ET NAVARRA REX”...

pièces Louis XVIEt ici, un écu de 1786 avec sur une face le buste de Louis XVI et de l’autre un écu de France ovale couronné entre deux branches d’olivier et l’inscription SIT NOMEN DOMINI BENEDICTUM “que le nom du seigneur soit béni”

vierge en bois XVIIe

 

Une Vierge en bois du XVIIe siècle bien à l’abri sous son globe... (clic  sur la photo pour la voir en plus grand)

vieux étains

Une partie de la collection d’étains rassemblés par un ancêtre et divers objets en métal...

aiguière étain 1691

 

Un pichet datant de 1691 avec de beaux poinçons et les initiales de son propriétaire posé sur un plat  et accompagnée de plusieurs cuillères...Les pichets servaient à mesurer le vin,  à l’époque il n’y avait pas de système de mesure unifié (le système métrique ne sera  créé qu’en 1792) et la forme des pichets variait suivant la région. On trouvait trois types de forme principaux dont celle-ci dite à balustre.

L’étain est un alliage : étain, plomb, cuivre, antimoine, bismuth. Selon les proportions  de ses composants on obtient de l’étain fin, commun ou  claire étoffe. Le poinçon était un moyen d’attester de la qualité ainsi que du paiement de l’impôt. Le poinçon ci-dessous montre qu’il s’agit d’un étain commun (le C couronné) dont la composition est de 80 à 90 % d'étain, 10 à 20 % de plomb, bismuth.

poinçon Aignay

et ci-dessous un pot à bouillon de 1591 frappé “Chastillon”...

pot à bouillon

Et les plus observateurs auront remarqué juste devant ce pot à bouillon sur la première photo d’ensemble, une boule ronde dont je n’ai pas reparlé: c’est un boulet de canon !

boulet de canon 

 

Une jolie série de mouchettes à chandelles...

mouchettes

et une balance romaine de belle taille datée  de 1683 aux armes de Moulins...

balance romaine

De l’antiquité au XVIIe siècle, très exactement en 1669 où Gilles Personne de Roberval révolutionna les systèmes de pesage avec la balance qui porte son  nom, on utilisa la balance romaine, et on continua sans doute, celle-ci en est la preuve, à en fabriquer pendant quelque temps encore...

balance romaine contrepoids

Et pour terminer sur une matière plus légère, raffinée et fragile, un service à liqueur en cristal de Baccarat Napoléon III...

service liqueur

Créée en 1764 , la verrerie Baccarat ne devint cristallerie qu’en 1816 et ce n’est qu’à partir de 1860 et ce jusqu’en 1936,  qu’elle  apposera sa marque par le biais d’une étiquette collée sous ses pièces. A partir de 1936, les pièces seront directement signées à l’acide ou au sablage...

étiquette baccarat

La prochaine fois , je vous emmène dans un univers que j’affectionne particulièrement celui du textile...

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 06:34 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 9 août 2010

Chines estivales, acte II : Métal, bois, etc ...

chines estivales métal bois etc

Une très jolie patère  pour laquelle j’ai déjà trouvé une place à la maison, en bois tournée et fer avec une petite plaque de fixation ouvragée...

patère 

Deux cadrans de montre dont un avec son mécanisme et ses aiguilles finement travaillées...

cadrans anciens

 

De tout petits tampons chiffres en bois...

tampons chiffres

Un lot de boutons que j’ai eu en négociant pour 10 euros les huit, ce qui me parait un prix raisonnable quand on sait les prix étonnants que peuvent atteindre les boutons anciens chez les brocanteurs spécialisés et si l’on compare avec le prix des beaux boutons neufs actuels...Le couple sur celui du centre est incroyablement détaillé sur un très joli fond de forêt, je suis incapable de dater ce genre de boutons, celui de gauche me parait art déco, quant à l’autre, je ne sais pas plus...

boutons 

Enfin quelque chose que j’ai découvert avec ravissement, qui va venir compléter ma collection de .... Mais de quoi donc ? Si vous trouvez , vous saurez à quoi servait cet objet.... C‘est  la première fois que j’en voyais ...L’intérieur est en métal, en trois parties qui s’articulent légèrement  et l’extérieur, en cuir... Il est très usagé et porte les marques de ses années de  bons et loyaux services...

métal et cuir   

Posté par cathfd à 07:44 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 11 mai 2010

Mes chines au Pays basque...

Le deuxième weekend...

C’est à Anglet au Quintaou, le quatrième samedi du mois, mélange de vide-greniers et de brocante un peu comme à Ahetze, que nous avons chiné ainsi qu’à Biarritz même où une brocante mensuelle est désormais organisée le dernier dimanche du mois à la Négresse.

la chine du deuxième weekend 

Je vous présente mes trouvailles sur un drap ancien tout simple en chanvre, qui provient d’une dotation d’officier de marine, adouci par les lavages répétés il est d’une douceur extrême...

En arrière plan, un porte chapeau qui après patine accueillera un trésor chiné plus tard, je vous en reparlerai. Une serviette de toilette dont le monogramme un  peu différent des broderies classiques m’a tout de suite plu. Regardez bien les pleins des lettres,  ce n’est pas le point habituel et  j’aime bien le côté bicolore  discret...

monogramme bicolore CM

  Deux jolis tampons de brodeuse, ce sont les premiers que je trouve !

tampons de brodeuse

Après les embauchoirs de la semaine précédente, je reste dans le même registre avec  le pied gauche d’une très jolie forme à chaussure de femme ...

forme à chaussure

Trois bobines de ficelle de lin d’un stock de tapissier pour 2 euros !

même pas le prix d’une seule bobine de lin chez L....M.....

ficelle de lin

Trois fers à repasser anciens. C’était un collectionneur qui se séparait de ses doubles . J’ai été attiré par celui dont la semelle est arrondie y compris sur le talon et j’ai emporté les trois pour 10 euros...

trois fers à repasser 

 

Les poignées sont toutes différentes, les décors aussi...De gauche à droite, un fer des Galeries rémoises,un fer Herbulot, plus  difficile à trouver, et un fer Camion Frères avec leur emblème, l’ancre de marine , c’est celui qui a le talon arrondi...

fers à repasser détails

Enfin, un joli dessus de suspension joliment travaillé dont j’ai amoureusement brossé les franges, payé un euro. Je ne pense pas l’installer sur mon monte et baisse sur lequel il irait pourtant à la perfection, car ce serait devoir le laver régulièrement et risquer d’abîmer le tissu déjà très fin. j’ai donc une petite idée pour le mettre en valeur et en profiter de façon détournée. A suivre donc...

dessus de suspension  marronnier et broderie

 

Posté par cathfd à 07:18 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 28 janvier 2010

Les chines des derniers mois de l'année écoulée (fin)...

Bien que je ne sois pas entièrement satisfaite de mes photos, la lumière étant ce qu’elle est en ce mois de janvier plutôt morose, je n’attends pas plus longtemps pour vous montrer des objets chinés, longtemps cherchés en vain, que je désespérais de trouver, mis en scène dans mon entrée.

Et, bien que je cultive un certain décalage entre les moments vécus, la réalisation de certains ouvrages et leur mise en scène ou récit sur ce blog, il arrive parfois que trop de temps passe et que l ‘envie ne soit plus là. Aussi  cette chronique des dernières chines de l’année écoulée trouve ici son ultime chapitre et si d’aventure, j’avais oublié quelque trésor, il apparaitra hors de toute chronologie à un moment ou un autre au fil de mes récits et photos...

Sauriez-vous , au seul vu de la photo déterminer quels sont ces objet si longtemps cherchés ?

DSC04219

Il s’agit des deux porte-chapeaux : l’un, vingt-huit centimètres de hauteur, classique en bois clair tourné, m’a permis de présenter le bibi  rose chiné cet été après passage entre les mains expertes de ma belle-mère pour changer la voilette en piteux état, et l’autre,  surprise de chine inespérée,  un porte-chapeau de vitrine de modiste, 1m48 beaucoup plus rare selon ma brocanteuse et l’experte Chiffonnière d’Etoiles. Pour que vous vous rendiez compte de sa taille , il fallait qu’ils figurent tous les deux sur la même photo, nécessitant un recul qui du coup rendait moins évident la mise en avant de ces deux objets-là, d’autant qu’ils sont accompagnés de choses anciennes qui auraient pu être les sujets du message...

porte chapeaux et table de l'entrée

Au pied de la petite table en fer peint, une paire de sabots “montés” de femme, ainsi appelés car le sabot en bois se prolonge par une partie en cuir, datant du début du XXème siècle, une de mes premières chines. Sur la table, une merveille brodée en un fil sur un fil offert par une amie, représentant un couple de bergers avec leurs bêtes devant une ferme typiquement américaine. Juste à côté, une chaise ancienne refaite à blanc qui attend son habillage définitif, elle appartenait aux grands-parents de mon  mari que vous pouvez voir sur la photo dans le cadre ovale avec leur premier enfant, ma belle-mère en 1930 !

En même temps que les porte-chapeaux, j’ai chiné deux fers sur cette belle brocante semestrielle. Deux fers, fort différents l’un de l’autre...

fers anciens

Le plus grand, dit fer kabyle (je n’ai trouvé aucune explication à ce nom pas plus que la brocanteuse qui en ignore l’origine) avec un long manche, décoré de fleurs a une semelle bombée et bien lustrée, ce qui témoigne de l’ usage intensif qui en a été fait... Le second est un fer qui servait pour la confection des fleurs artificielles en soie, pour donner un galbe aux pétales que l’on travaillait un par un  sur un petit coussin. avant de les monter autour du pistil et des étamines assemblés à la main... Il en existait de toutes tailles  et de forme ovale aussi. Celui-ci n’était pas le plus petit.

Ce fer m’a touchée car lorsque j’étais enfant, j’ai vu une dame les utiliser. Elle travaillait à domicile pour confectionner des fleurs ensuite revendues aux grands couturiers. Et elle avait confectionné devant mes yeux émerveillés , une rose que je garde précieusement malgré les outrages du temps...(Nicole, Jean-Pierre, je parle là de la sœur de Tala) J’ai eu beaucoup d’émotion à trouver ce petit fer ...

Pour clore cette petite chronique, parce que janvier qui va s’achever est le mois des vœux, voici comment j’ai présenté les cartes de vœux reçues . Las ! avec la vogue des textos et des mails,  le nombre de cartes échangées à cette occasion se réduit comme peau de chagrin d’année en année, et  devenues trop rares à mon goût, je les ai rassemblées dans une petite cage  face à l’entrée, sur le pilier de l’escalier...

DSC04169

Ainsi installés, les vœux reçus vont travailler en synergie pour se réaliser et bien que peu nombreux sur papier, le cru 2010 va être excellent !  Mais si, j’y crois !!!

♥ 

 

Posté par cathfd à 06:26 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 9 septembre 2009

Chine estivale: acte I, bois et fer...

Durant l’été, nous avons chiné, M.Rose & Gris et moi avec plaisir ici et là et je viens vous montrer les petits trésors accumulés, chinés à Ahetze , à Anglet ou encore à Port de Lanne, la plus grosse manifestation du sud-ouest qui a lieu autour du 15 août tous les ans, mais aussi à Aix en Provence ou Bonnieux en début d’été...

chine estivale bois et fer

J’ai toujours envie de formes à chaussures dont je diffère l’achat parce qu’on en trouve facilement mais quand j’ai vu cette paire d’embauchoirs à bottines,  je n’ai pas hésité une seconde...ce doit être une pointure 38...

embauchoirs à bottine pf

 

J’ai toujours aimé les vieux outils, et j’étais ravie de trouver ce mètre et ce ravissant pied à coulisse en bois et laiton tout petit... les jouets d’enfant anciens , voilà un thème bien sympathique mais dont les prix me laissent rêveuse, sans doute proportionnels à l’engouement des chineurs, j’ai cependant acheté avec plaisir et sans me ruiner cette toupie à ficelle(sans la ficelle !)

mètre, pied à coulisse et toupie pf

Au même stand que celui des embauchoirs, j’ai trouvé cette boite en fer, en haut à droite sur la première photo... elle devait être richement ornée, car il reste des traces de dorure qui ne se voient pas sur la photo, et on devine un motif de fruits dans le médaillon central. je me demande à quoi elle pouvait bien servir, même la poignée est travaillée...

détails de la boite en fer pf

Un drôle de petit poudrier, à mon avis une petite boîte de savon dentifrice, vous pouvez le voir à l’intérieur du couvercle , qui a été habillée d’étain ? on voit très nettement l’ajout et la jonction sur la bande de tour de la boîte ... avec son tamis cerclé de petites roses, je l’ai trouvé ravissant...

poudrier

Une petite montre de gousset joliment travaillée au dos avec des aiguilles fines et élégantes, sans doute une montre de femme que j’ai payée 3€ et qui vient assouvir mon envie d’une montre ancienne ! Quelques stands plus loin, la même montre était vendue 60€ sous prétexte que la partie centrale du motif était dorée, elle ne marchait pas plus que la mienne...

montre de gousset

Enfin, un fer à friser et un fouet à œufs, le même que celui qu’utilisait Maman ...par pur plaisir nostalgique...

fer à friser et fouet à oeufs 

 

Voilà, l’acte II dans quelques jours avec gravures et cartes postales...

brocante sépia

Posté par cathfd à 07:08 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 5 août 2009

De nouveaux pensionnaires...

ont élu domicile dans mon jardin:

J’avais déjà un rouge-gorge perché sur une branche, qui veille les hortensias près du vieux mur...

le premier rouge-gorge

Je croyais ce petit oiseau fidèle compagnon du jardinier farouchement solitaire, mais de façon tout à fait exceptionnelle un deuxième individu s’est installé côté cuisine à côté d’un ligustrum sur tige  et il plastronne fièrement au dessus d’une ardoise idéale pour les petits mots et autres pensées...

rouge-gorge près cabane bleue

Tandis qu’aussi incroyable que cela puisse paraître, un troisième petit effronté refuse obstinément de quitter le rebord de la cheminée de ma chambre au prétexte qu’il s’était bien plu sur un rebord de cheminée semblable devant un miroir à côté d’une clématite sauvage... Il ne manquerait plus qu’il me demande d’installer un miroir...!

rouge-gorge sur la cheminée

Enfin, grâce à mon amie Marie-Christine,  une gracieuse libellule  habituellement si insaisissable et fantasque s’est curieusement arrêtée en vol au dessus d’un hortensia rose vif... pour mon plus grand plaisir. Qui sait, peut-être de vraies libellules leurrées de loin par sa silhouette viendront-elles musarder dans mon jardin...

libellule 2

 

Ai-je besoin de vous dire que j'adore ces créations d’Arrosoir et Persil qui apportent une touche de poésie délicieuse aux jardins ou aux terrasses...? Vous l'aviez déjà compris...

pensée sur ardoise

georges le rouge-gorge

 

 

 

Posté par cathfd à 06:44 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 3 août 2009

Mise en scène sur un radiateur...

La vigne vierge se faisant carrément envahissante, il a fallu la tailler pour la contenir à une distance raisonnable du toit et j’ai récupéré quelques unes de ses branches souples et gracieuses, prétexte aussitôt trouvé pour égayer le dessus d’un radiateur, objet indispensable et  utile s’il en est, mais pas franchement terrible sur un plan purement décoratif...

petite mise en scène sur radiateur

Ce qui me permet de vous montrer quelques objets chinés...

boite de bonbons barnier

lampe acétylène

Une boîte de bonbons Barnier du début XXème siècle (il est fait référence à une loi de 1908 au dos ) dont les couleurs vives se sont merveilleusement conservées, une lampe à acétylène et le tome deux d’une vieille édition du Code de Commerce annoté de 1904...

chine sur radiateur détails

Posté par cathfd à 07:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 2 mai 2009

Le virus des vide-greniers...

C’est sous une pluie glaciale que nous sommes partis dimanche dernier pour faire  non pas un,  mais...TROIS vide-greniers !

chine du 26 avril

Nous avons été récompensés par de jolies trouvailles: un grand arrosoir qui ira rejoindre ses petits frères dehors, une petite cage avec un distributeur de graines qui me semble ancien en verre rose, une étonnante boite en fer, ancêtre de nos bocaux de stérilisation, avec sa verrine interne et son joint en caoutchouc( moribond, le joint !), une petite bouteille ancienne qui s’est révélée être une bouteille de sirop antiphlogistique ( anti-inflammatoire), trois vieilles bobines en bois, un torchon en chanvre avec un beau monogramme, une taie d’oreiller de bébé,  deux boutons de nacre grise et une vielle clé de tirage...

chine du 26 avril détails

Cela valait la peine d’affronter le froid et la pluie, d’autant que ce n’est pas tout ! Je vous montre la suite très vite...

Arrosoirs

(photo des arrosoirs prise le lundi pendant une éclaircie...)

Bon week-end !

♥  ♥  ♥

Posté par cathfd à 07:34 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 29 avril 2009

Quand ma cour se prend pour une cour de ferme...

La semaine dernière, la chine a commencé dès vendredi, lorsqu' accompagnée de ma belle-mère, je suis allée à l’une des deux ventes annuelles des Petites Sœurs des Pauvres. Peu de linge ancien cette fois-ci, juste quelques dentelles et au moment où nous allions repartir un peu dépitées, nous sommes tombées nez à nez avec ces grands pots à lait de laiterie...

Grands pots à lait 

Nous sommes reparties avec les deux sous le bras, un pour moi, un pour ma Grande, offerts par ma belle-mère ! Ils ont pris place devant la maison entourés d’objets plus ou moins rustiques comme eux et chargés de souvenirs...

J’ai rencontré l’ancienne propriétaire de ma chaufferette de poche, elle la tenait de sa propre grand-mère lui semblait-il  se rappeler, et apprenant le plaisir que j’avais à chiner des objets anciens, cette vieille dame , qui habite sur place je suppose, est allée chercher le porte-monnaie de son grand-père et m’en a fait cadeau....

pot à lait détail

* * *

Posté par cathfd à 07:04 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,