lundi 6 février 2012

Petits cadres sous globe...

DSC03459

La collection de tampons vue ici, rappelez-vous, avait laissé place à la crèche le temps des fêtes. Cette fois-ci, j’ai installé sous mon grand globe chéri, une collection de petits cadres anciens dont deux m’ont été offerts pour Noël, ceux avec les nœuds, dont les verres sont légèrement bombés. Sur un fond de gravure romantique en grisaille que j’aime beaucoup, ce sont des portraits de famille que j’ai mis à l’honneur...D’un peu plus près...

DSC03460

Posés sur un vieux code de commerce  du XIXe faisant office de socle au globe qui en est dépourvu, un mouchoir ancien sous les cadres, quelques petits cadrans, rappel du  temps qui passe, une minuscule guirlande à leds et à piles comme une petite veilleuse, et quatre portraits...

portraits de famille

En haut à gauche dans un petit cadre de famille dont il manque le verre, Elisa, mon arrière grand-mère maternelle, à 13 ans en  1877. (Sa maman était ouvrière en dentelles et peut-être mon goût pour les dentelles est-il inscrit dans mes gênes grâce à elle !) A droite, ma grand-mère maternelle, Jeanne âgée de 18 ans en 1906. En bas à gauche le frère aîné de Maman, Raymond né en 1911 et mort à 4 ans. Enfin en bas à droite dans un petit cadre chiné il y a quelques mois, Simonne, ma Maman à l’âge de 6 ou 7 ans, en 1921 ou 22...Elle avait perdu sa maman depuis quelques années déjà, Jeanne étant morte en 1919 comme plus de 20 millions de gens dans le monde frappés par la plus désastreuse des pandémies de grippe, connue sous le nom de grippe espagnole en 1918-1919...

Je considère comme un trésor familial de posséder ces quelques photos anciennes, il y en a d’autres sur lesquelles faute de les avoir notés du vivant de Maman, je suis incapable de mettre des noms. Enfant, je regardais beaucoup ces photos et elle me racontait l’histoire familiale, puis par la suite, cette transmission s’est interrompue et je n’y ai plus pensé alors que tout était encore vivace dans ma mémoire et surtout qu'elle était encore là pour m'aider si nécessaire. C’est plus tard, bien des années plus tard, quand j’ai voulu vraiment m’y pencher, que je me suis rendue compte que ma mémoire n’était pas si fiable que je le croyais et que des détails, des dates, des lieux, des noms étaient à jamais perdus...

 

couronne au rouge gorge 2 Couronne des rois 2012

Posté par cathfd à 09:51 - - Commentaires [87] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 11 mai 2011

De la chine, des fleurs et des merveilles pour bébé...

 mise en scène dans la cheminée de la SAM

La récolte 2010 de lavande  a longtemps tenu la vedette dans la cheminée de la salle à manger, y passant même la période des fêtes de fin d’année, et une soudaine envie de changement s’est vue comblée avec cette valise ancienne chinée il y a peu et ce petit manteau de baptême, chiné sur le marché de Lourmarin lors d’une escapade en Provence...J’ai donc descendu la valise à chapeau pour compléter la scène, cueilli quelques iris et installé un bouquet odorant de muguet du jardin de mes beaux-parents dans un crémier art déco de famille...(installation faite un peu avant Pâques, le muguet évidemment est fané depuis longtemps !)

valise et muguet détails

La valise a reçu juste un peu de cirage pour raviver le lustre de sa couleur noire, un peu de cirage marron sur les angles et de quoi fixer la rouille sur les ferrures... L’intérieur est dans son jus, une toile beige auréolée et salie... dès que je lui aurais fait une beauté je vous la montrerai...

 iris et muguet

Sur la chaise d’enfant de ma belle-mère, bleue à l’origine et repeinte en gris, est sagement installée sa poupée. Le manteau de baptême est un peu grand mais avec quelques plis dans le dos et sur les épaules, il fait illusion et habille joliment la demoiselle...

poupée de Nanie 

Ce ravissant petit manteau avec cape attenante est en ottoman de coton, entièrement doublé de fine batiste  et bordé d’une dentelle au lacet savamment appliquée en profonds triangles remontant  sur le bas du vêtement...

poupée de Nanie détails

Cette charmante pièce m’a donné envie d'enfin  vous montrer une autre plus imposante chinée en octobre, mais qui attendait mon bon vouloir pour réparer l’accident dont elle avait été l’objet et qui m’avait permis de l’acquérir à un prix cadeau: 9 euros ! Un très beau manteau de baptême mais avec un accroc sur le bord du  vêtement juste devant ...

accroc manteau de baptême

J’ai donc patiemment décousu l’empiècement plissé pour dégager les parementures , décousu parementures et ourlet et remonté le bas de l’ourlet, heureusement très large,  refait le coin en onglet... Voici donc ce manteau aujourd'hui, ayant retrouvé sa splendeur, seul l’envers de l’ourlet trahit l’accident dont cette belle pièce a été victime...

DSC09025

Un très fin piqué de coton (l’ottoman de celui du dessus présente une côte plus épaisse) entièrement brodé à la soutache avec des entrelacs compliqués à souhait pour un effet riche et élégant... Je n’avais pas imaginé qu’en décousant l’ourlet, la partie inférieure de la soutache se découdrait aussi ! Je l’ai donc recousue, en pestant car c’est difficile à piquer mais en admirant  intérieurement l’habileté de la brodeuse d’antan qui avait réalisé cet ouvrage....Sur la photo, on ne se rend pas compte de l’ampleur du  bas du manteau, mais de nombreux plis au dos donnent une largeur importante et bien sûr il est brodé sur tout le tour ! De plus près, admirez ce travail patient et magnifique, la soutache,  ici un fin lacet de coton,  mais qui pouvait être en laine ou en soie, est entièrement posée  à la main, les minuscules points sont visibles à l’intérieur du manteau seulement...

manteau de baptème détails

♥  Dans le broc en zinc, les iris ont laissé place à des pivoines achetées sur le marché...

  puis à des arums du jardin enlacés de lierre ...

pivoines et arums pf

Posté par cathfd à 13:44 - - Commentaires [81] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 27 avril 2011

Ambiance pascale...

Pâques 2011

♥ Le souvenir du lilas, qui il y a peu enchantait un coin de  commode m’a inspirée pour cette décoration de Pâques... Les petites fleurs des murailles dans la même douce tonalité ont pris place dans une mangeoire à poules chinée il y a peu, d’anciens moules à chocolats apportent avec l’agneau de Mo, la touche  pascale ... Pour le plaisir, une bougie sur laquelle un papillon aux ailes assorties a été épinglé est venu compléter l’ensemble posé sur un sac à grain en chanvre trouvé chez  Broccharme et décousu pour le transformer en chemin de table ou de ... desserte

 deco de Pâques détailsdeco de Pâques détails 2

♥ C’est de la teinte de mon lilas encore  dont j’avais envie pour teindre la douzaine de serviettes en lin damassé chinée lors d’un de mes derniers vide-greniers... Les voilà exactement comme je les avais rêvées avec quelques œufs  recouverts de papiers anciens et d’images colorisées qui sont venus animer chaque assiette et un bouquet de roses épanouies d’une teinte étonnante, au charme suranné...

serviettes lin damassé lilas

Cette nuance est très difficile à rendre avec fidélité en photo, selon la lumière elle apparait trop claire ou même grisée, la mosaïque ci-dessous est assez proche de la réalité...

 serviettes lin damassé et lilas 

♥ Et en ce jour de Pâques 2011, nous fêtions  les 22 ans de la demoiselle de Bordeaux...

le prélat de Nanie

Les bougies sont posées sur un  gâteau réalisé par sa grand-mère  et le cadeau que je lui avais concocté avait dû m’influencer pour choisir la dominante couleur de cette journée !

Une besace  cousue dans une vieille chemise de nuit chinée chez Emmaüs: un gros coton rustique passé au chaudron avec de la poudre de perlin pimpin( quelques pincées de dylon "aubergine" ) un plastron joliment brodé et plissé, un coton anglais fleuri de pois de senteurs pour la doublure, la complicité de Marie-Christine pour la broderie de l’initiale appliquée sur la bandoulière, voilà un sac estival léger prêt à accompagner la Demoiselle...

besace Lucile 

C’est toujours un plaisir de personnaliser un ouvrage avec un ruban tissé aux initiales de la personne à qui vous l’offrez et vous savez combien c’est difficile de trouver SES initiales, j’ai eu beaucoup de chance puisque  j’ai trouvé plusieurs des initiales de la famille chez Carine, “le grenier de Petite chine et Cie” et Nicole “Et bien plus encore”. Elles en ont un grand stock, allez voir si vous en cherchez , peut-être y trouverez-vous votre bonheur...

Besace Lucile :accessoires

Quelques accessoires indispensables, étui à mouchoirs, trousse (petit cœur brodé par Marie-Christine) avec petite poche intérieure et étui à lunettes avaient pris place dans la besace...

 L brodé et etui à lunettes  

♥ ♥ ♥

Vous avez aimé m'accompagner vers les hauteurs pyrénéennes et vous m'avez dit votre plaisir, merci à vous pour tous ces commentaires qui me vont droit au coeur !

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 06:06 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 11 avril 2011

Méli-mélo de chine et déco...

Vous vous souvenez , je ne vous avais pas montré les couverts chinés sur la premier vide-grenier du weekend dernier, les voici en compagnie d’une brassée de lilas, cette fleur qui enchante les intérieurs avec son parfum suave et délicat, un rien désuet et sa couleur douce...

couverts et lilas 

Ils n’ont nécessité qu’un nettoyage succinct tant ils ont été sans doute protégés jusqu’à leur arrivée sur le marché où ils étaient en vrac dans une bassine avec d’autres couverts dépareillés...Je les ai posés sur ce chemin de table chiné il y a un an que j’aime  beaucoup, un peu chahuté et modernisé par une pose en diagonale...

couverts détails

Douze fourchettes et douze cuillères à soupe , vraisemblablement fin XIXème ou début XXème d’après leur décor, du métal argenté, peut-être du métal blanc, ou maillechort, argenté avec une faible couche d’après un des poinçons, 50g pour l’ensemble des couverts, mais je n’ai réussi à trouver que peu d’informations, car les poinçons ne correspondent pas à ceux traditionnels de l’argenterie... tels qu’ils sont , ils me plaisent bien, ces couverts...

 bouquets de lilasPetit vase  Rêves d’argile

Et voici la petite bottine en situation sous son globe dans notre chambre...

 bottine et forme à chaussure enfant

 

Elle a rejoint une toute petite forme à chaussure isolée pointure 22 cadeau de broc pour l’achat d’une paire en 24 vue ici, un quatuor de boites de piluliers anciens et un très vieux document roulé...

C’est l’occasion de vous montrer le dessus de la cheminée  où les objets se sont accumulés au hasard de la brocante ou de mes envies et j’aime le résultat très doux où la couleur des uns répond à celle des autres...

 

cheminée chambre

Au centre un encadrement  de trois photos de mariage, trois générations de femmes, ma lignée maternelle...

triptyque mariage

Un travail de lavis avec une encre de ce bleu que j’aime et qui se retrouve parsemé en touches délicates un peu partout dans la maison... ou encore ...

Et le cadre posé sur un chevalet juste après le globe lui fait écho , une gravure XIXème que j’adore, un encadrement dit à forte pente très sobre, seuls un tout petit filet de papier découpé et la baguette reprennent  la couleur de la robe de la jeune fille...

   forte pente

 Guirlande Dentelles oxydées 

tandis que les fleurs du chapeau de la demoiselle reprennent, elles, les couleurs d’une gravure située à l’autre bout de la cheminée ainsi que d’une autre série de piluliers  ronds chinés en grande quantité dans leur carton d’origine avec l’étiquette du cartonnier, que j’ai scannée et attachée à chaque trio de boites...

DSC08835

Enfin sur le linteau de la cheminée, vous pouvez voir un ornement en bronze chiné d’époque art déco, que j’ai passé à la cire à blanchir pour en casser un peu le côté clinquant et  le fondre dans l’environnement...Si un jour je me ravisais , il serait facile de lui redonner son lustre d’origine...

bronze art déco 

Dans quelques jours , si vous voulez me suivre, je vous emmènerai vers de beaux paysages...

♥ ♥ ♥

Il a fait un tel temps estival la semaine dernière que j’ai eu du mal à me tenir devant l’ordinateur  et je n’ai pas répondu à tous vos commentaires ! Soyez-en remerciées   ici du fond du cœur ...

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 09:46 - - Commentaires [85] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 3 mars 2011

Accumulation(s)...

Parce qu’il fallait faire de la place pour la luge à Noël , la malle de Papi a trouvé refuge au salon télé et dessus une accumulation de vieux cadres  a naturellement trouvé place ,  et elle me plait  tant que je n’ai pas envie pour l’instant de défaire l’installation pour que la malle revienne à sa place...

accumulation de cadres vides

Les deux plus grands derrière sont de vénérables vieillards à manipuler avec précaution tant la moulure en est fragile, c’est mon amie Brigitte, qui m’en a fait cadeau, ils datent du  XIXe siècle, les autres ont été chinés dans divers vide greniers pour trois francs six sous...

vieilles moulures détails

En attendant une nouvelle vie, ces vieux cadres  se contentent d’être là , sans prétention aucune, chacune des moulures met en valeur sa voisine et leur observation suffit à mon plaisir  du  moment....

 

DSC08466 

 

Sur l’un des côtés de l’encadrement du vieil évier du salon, j’ai rassemblé trois montres goussets simplement suspendues par une ficelle de lin...Il y a dans le village un horloger passionné et il m’a fait cadeau de nombreux petits cadrans et de ces montres. La première a de jolies aiguilles, la seconde un cadran de carton, un dos guilloché et  à l’intérieur une petite hirondelle gravée, la troisième a perdu sa trotteuse... En les regardant , on pourrait croire que le temps ici n’a  pas de prise, les trois montres indiquent une heure différente,  et le temps est suspendu...

montres de gousset détails

Sous le grand globe, une accumulation que l’on pourrait qualifier de collection, une collection faite par hasard , un peu malgré moi, au gré des vide greniers et brocante, de jolies trouvailles... Difficile de résister alors même que l’idée de la collection  n’est pas présente à  l’esprit, les objets vous font de l’œil et rentrent à la maison et sans qu’on y prenne garde,  on se retrouve avec un début de collection non préméditée...

 

DSC08452

Des tampons de toute sorte, de brodeuse, d’imprimerie, en caoutchouc, en bois, en métal rejoints par une bouteille d’encre de brodeuse et sa boite , ainsi qu’un rouleau de lettres à décalquer pour la broderie, un D en belle anglaise qui m’attendait sur le même stand, un très vieux livre officiel, un sachet léger de lavande, deux petits cadrans, des objets sans d'autre raison à leur présence ici que le seul plaisir qu'ils m'apportent...

tampons sous globe détails

Des rouleaux festonneurs de brodeuse et leur outil à manche en bois tourné Napoléon III, de belles initiales en caoutchouc, d’autres doubles enlacées en plomb  et laiton, des tampons chiffres en caoutchouc sur bois et des lettres tout bois , une esperluette en bois et une autre dans un matériau qui ressemble à de la bakélite...

rêves

Les rêves, eux se sont posés depuis longtemps sur la cheminée...C’était les premières lettres typographiques que je chinais et composer le mot rêve plutôt qu’un autre m’avait paru bien en adéquation avec le virus de la chine qui me faisait m’ agenouiller sur une pelouse boueuse à fouiller les caisses avec l’espoir de composer un mot qui me parlerait  et me ferait choisir ces lettres-là plutôt que d’autres...  Depuis les lettres du nom de mon blog reçues en cadeau sont venues compléter l’accumulation qui ressemble  de plus en plus à une... collection !

Rose et gris

 

Petit rappel: je ne valide aucune inscription anonyme à la newsletter !

Posté par cathfd à 06:18 - - Commentaires [95] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 15 octobre 2010

Chic et romantique...

   chic et romantique 1

Elle a dressé un petit guéridon nappé de blanc près de la cheminée... Au retour du concert, ils y prendront un léger souper  gourmand accompagné de champagne, boisson romantique par excellence...Elle a sorti ses longs gants blancs et une étole chatoyante dont les reflets lui farderont délicatement les joues tandis que ses yeux brilleront autant sous l’effet du champagne que de l’amour...

chic et romantique 2

 

chic et romantique 4

Porcelaine et argenterie de famille, nappe blanche et serviettes de table teintes en gris perle chinées , acte notarié époque Charles X, flûtes à champagne Bubbles Saint-Louis, bougie Trudon...

chic et romantique 3

Etole empruntée à la demoiselle de Bordeaux, gants et  partitions chinés, peau d’agneau de Mongolie mauve chinée...

chic et romantique détails 

Parce que l’idée de gagner, si le sort m’était favorable, un tableau de  la talentueuse Marcela ne pouvait me laisser indifférente...

jeu de marcela

Juste à temps, je l’espère ...

DSC07094

 

Posté par cathfd à 10:39 - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 28 janvier 2010

Les chines des derniers mois de l'année écoulée (fin)...

Bien que je ne sois pas entièrement satisfaite de mes photos, la lumière étant ce qu’elle est en ce mois de janvier plutôt morose, je n’attends pas plus longtemps pour vous montrer des objets chinés, longtemps cherchés en vain, que je désespérais de trouver, mis en scène dans mon entrée.

Et, bien que je cultive un certain décalage entre les moments vécus, la réalisation de certains ouvrages et leur mise en scène ou récit sur ce blog, il arrive parfois que trop de temps passe et que l ‘envie ne soit plus là. Aussi  cette chronique des dernières chines de l’année écoulée trouve ici son ultime chapitre et si d’aventure, j’avais oublié quelque trésor, il apparaitra hors de toute chronologie à un moment ou un autre au fil de mes récits et photos...

Sauriez-vous , au seul vu de la photo déterminer quels sont ces objet si longtemps cherchés ?

DSC04219

Il s’agit des deux porte-chapeaux : l’un, vingt-huit centimètres de hauteur, classique en bois clair tourné, m’a permis de présenter le bibi  rose chiné cet été après passage entre les mains expertes de ma belle-mère pour changer la voilette en piteux état, et l’autre,  surprise de chine inespérée,  un porte-chapeau de vitrine de modiste, 1m48 beaucoup plus rare selon ma brocanteuse et l’experte Chiffonnière d’Etoiles. Pour que vous vous rendiez compte de sa taille , il fallait qu’ils figurent tous les deux sur la même photo, nécessitant un recul qui du coup rendait moins évident la mise en avant de ces deux objets-là, d’autant qu’ils sont accompagnés de choses anciennes qui auraient pu être les sujets du message...

porte chapeaux et table de l'entrée

Au pied de la petite table en fer peint, une paire de sabots “montés” de femme, ainsi appelés car le sabot en bois se prolonge par une partie en cuir, datant du début du XXème siècle, une de mes premières chines. Sur la table, une merveille brodée en un fil sur un fil offert par une amie, représentant un couple de bergers avec leurs bêtes devant une ferme typiquement américaine. Juste à côté, une chaise ancienne refaite à blanc qui attend son habillage définitif, elle appartenait aux grands-parents de mon  mari que vous pouvez voir sur la photo dans le cadre ovale avec leur premier enfant, ma belle-mère en 1930 !

En même temps que les porte-chapeaux, j’ai chiné deux fers sur cette belle brocante semestrielle. Deux fers, fort différents l’un de l’autre...

fers anciens

Le plus grand, dit fer kabyle (je n’ai trouvé aucune explication à ce nom pas plus que la brocanteuse qui en ignore l’origine) avec un long manche, décoré de fleurs a une semelle bombée et bien lustrée, ce qui témoigne de l’ usage intensif qui en a été fait... Le second est un fer qui servait pour la confection des fleurs artificielles en soie, pour donner un galbe aux pétales que l’on travaillait un par un  sur un petit coussin. avant de les monter autour du pistil et des étamines assemblés à la main... Il en existait de toutes tailles  et de forme ovale aussi. Celui-ci n’était pas le plus petit.

Ce fer m’a touchée car lorsque j’étais enfant, j’ai vu une dame les utiliser. Elle travaillait à domicile pour confectionner des fleurs ensuite revendues aux grands couturiers. Et elle avait confectionné devant mes yeux émerveillés , une rose que je garde précieusement malgré les outrages du temps...(Nicole, Jean-Pierre, je parle là de la sœur de Tala) J’ai eu beaucoup d’émotion à trouver ce petit fer ...

Pour clore cette petite chronique, parce que janvier qui va s’achever est le mois des vœux, voici comment j’ai présenté les cartes de vœux reçues . Las ! avec la vogue des textos et des mails,  le nombre de cartes échangées à cette occasion se réduit comme peau de chagrin d’année en année, et  devenues trop rares à mon goût, je les ai rassemblées dans une petite cage  face à l’entrée, sur le pilier de l’escalier...

DSC04169

Ainsi installés, les vœux reçus vont travailler en synergie pour se réaliser et bien que peu nombreux sur papier, le cru 2010 va être excellent !  Mais si, j’y crois !!!

♥ 

 

Posté par cathfd à 06:26 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 17 septembre 2009

Variation sur le métal rouillé...

Un coup de foudre immédiat pour ces bougeoirs, exquises silhouettes, mes soubrettes coquines et mutines de l’acte II  réinterprétées en métal rouillé, m’a inspiré cette mise en scène sur la commode de la salle à manger...Elle y restera quelques jours puis les objets, se pliant à mes caprices s’éparpilleront dans la maison pour s’assembler avec d’autres et créer  ailleurs d’aimables décors ...

variation sur le métal rouillé

La boite en fer chinée cet été s’improvise jardinière et accueille deux mini lierres tandis qu’un vieux fer, celui de Mamie(je l’ai vue l’utiliser, elle n’a jamais repassé avec un fer électrique de sa vie !) accompagné d’une vieille  clé de tirage vient tenter d’équilibrer la composition  autour d’un photophore  en fer rouillé et pendeloques en cristal de roche...

métal rouillé détails

De nuit, j’aime l’atmosphère créée par la douce lumière des bougies et les reflets dansants sur le mur...

bougeoirs silhouettes de nuit

ombre portée sur le mur

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 06:58 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 30 mars 2009

Le jeu de Poudre de Riz...

Voici ma participation au jeu proposé par Poudre de riz, petit rappel pour celles qui ne seraient pas au courant, il faut faire une composition sur le thème de son choix sur une chaise ou un fauteuil, mettre la photo sur son blog, l’avertir que la photo est publiée, et d’ici quelques jours Madame Poudre de riz fera une mosaïque de toutes les compositions proposées...

Ma chaise s’appelle :

“Ce soir, je sors...”

ce soir je sors

N’ai-je rien oublié ? Ma robe de dentelle et son collier de jais pour la soirée, un fin mouchoir brodé, mon peigne et mon bâton de rouge en argent, mon carnet de bal, mon chapeau de paille noire vernie car une dame élégante ne saurait sortir en cheveux, mon petit sac de voyage et des gants car je vais prendre le train et rester dormir chez ma cousine, le Petit Echo de la Mode pour lire dans le train avec mon face à mains, et mon joli  parapluie de soie noire avec son pommeau en argent car en avril, le ciel est parfois capricieux...

 

 

ce soir je sors détails pf

* * * * * *

Posté par cathfd à 07:18 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :