mercredi 15 février 2012

L’oiseau découverte du weekend...

Un soleil radieux malgré le froid piquant nous a incité à promener aux alentours du village ce weekend. Samedi d’abord, nous sommes partis rejoindre le chemin Henri IV. Ce chemin que l’on peut parcourir à pied à cheval ou en vélo , interdit aux  voitures, relie Pau à Lourdes  sur 35 km et en dépit de son nom, est  largement antérieur  au règne d’Henri IV . Il offre une vue magnifique sur la chaîne des Pyrénées...

Dès la sortie du village, nous avons repéré dans un jardin, un oiseau superbe que nous n’avions encore  jamais vu ...

 DSC03888

 

Accompagné d’une bergeronnette à longue queue, nous l’avons d’abord cru isolé...

le vanneau et la bergeronnette

En réalité  comme nous allions très vite nous en rendre compte, c’était des bandes entières qui peuplaient les champs...Difficiles à approcher, car  immobiles dans les herbes des prairies, leur présence ne saute pas aux yeux et dès qu’il percevait notre présence, un guetteur lançait son cri provoquant des envolées désordonnées  les emmenant trop loin pour mon objectif...

envol 

Nous avons continué notre promenade, pu admirer les sommets enneigés ...

 DSC03964 

 DSC03965

avant de rentrer nous réconforter d’un chocolat chaud, d’un chausson aux pommes géant maison  et... de faire des recherches pour identifier  cet oiseau élégant que jamais nous n’avions vu dans nos contrées.

Il s‘agit du vanneau huppé, vanellus vanellus, petit échassier limicole, migrateur, se nourrissant essentiellement de vers de terre, d’araignées et de petits insectes, nichant au sol...

Le dimanche ,  nous sommes repartis vers une autre partie du village et là encore , ce sont des centaines de vanneaux que nous avons vus...

De loin, on pourrait croire qu’il est noir mais son plumage est magnifique, irisé avec du vert,  du beige, du blanc éclatant  pour le ventre et une partie du dessous des ailes... En témoignent ces plumes ramassées dans un champ...

 DSC04031

On n’imagine pas en le voyant au sol, sorte de gros pigeon, l’incroyable envergure de ses ailes déployées.

en vol 

Si vous voulez en apprendre beaucoup plus sur cet oiseau clic sur la photo ci-dessous empruntée avec l’autorisation de son auteur...

à coeur et à cris 

Ce jour-là un héron blanc était sur les lieux et partageait son espace avec ces oiseaux élégants...

 DSC04003 

Pas plus facile à approcher !

DSC04002

Je vous laisse avec ces plumes home made en papier ancien, et vous remercie de tous vos petits mots sur le post précédent, j’ai peu répondu, soyez-en ici remerciées  de tout cœur ! Je vous lis avec attention et un immense plaisir mais je n’ai pas toujours le temps nécessaire pour répondre à chacune de façon personnalisée et aussi visiter les blogs qui me tiennent à cœur...Le coussin à théière vous a beaucoup plu, lancez-vous, c’est agréable à réaliser (très facile si vous ne mettez pas de passepoil ) et si délicieux à utiliser...

DSC04028

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 12:24 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 19 avril 2010

Les hôtes de mon jardin et un peu au-delà

Ce weekend, nous avons surpris les allées et venues d’un couple de bouvreuils affairés à construire leur nid dans notre haie... Cela faisait des années que je n'avais plus vu ce petit passereau magnifique ...

bouvreuil 1 pf

Cette première photo est prise depuis l’intérieur de la maison, à travers la fenêtre, de peur de l’effaroucher. Le mâle au plastron éclatant attend la femelle en train sans doute d’agencer leurs trouvailles dans la sapinette et dès qu’elle en sort, ils partent tous deux à tire d’ailes chercher de nouveaux matériaux et le même manège se reproduit chaque fois. Lui sort très vite de la haie et vient l’attendre dans l'olivier. Je n’ai jamais réussi à prendre la femelle, d’une vivacité stupéfiante , mais en restant parfaitement immobile à quelques mètres de l’olivier où le bouvreuil l’attend , j’ai réussi à prendre d’autres photos...

GIF BOUVREUIL3

Et quelques instants après, j’ai remarqué le manège d’un autre oiseau beaucoup moins sauvage, que je n’avais jamais vu de si près... Un rouge-queue titys ou rouge-queue noir ...

rouge-queue titys

Curieux celui-là, pas le moins du monde effarouché... tandis qu'entre deux ballets effrénés une hirondelle de cheminée perchée sur un fil électrique lançait son “zi-wit” dans le ciel au dessus du jardin ...

hirondelle de cheminée

Et il y a quelques jours,  grâce à M.Rose & Gris, j’ai pu prendre en photo un grand oiseau familier de nos campagnes que j’adore apercevoir au bord du ruisseau qui borde notre route, le héron cendré... mais autant les voitures peuvent circuler sans le déranger le moins du monde, autant dès qu’on s’arrête, il prend son envol... j’ai réussi à le prendre au zoom mais même loin quand il a vu que je restais là , il est allé encore plus loin...

héron cendré

Des petites choses toutes  simples qui embellissent mes journées lorsque je les observe,

j'ai eu envie de les  partager avec vous...

Posté par cathfd à 07:07 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 18 janvier 2010

Petits plaisirs et jolies surprises de janvier...

Le tout premier jour du premier  mois de cette année nouvelle, j’ai préparé un petit plaisir rien que pour moi, non que je sois subitement devenue égoïste avec le passage d’une année à l’autre, mais il se trouve que cette gourmandise-là n’intéresse que moi à la maison... Une marmelade de citrons et bergamotes, ces drôles de citrons au nombril proéminent, dont le zeste  contient l’huile essentielle  qui permet de parfumer le thé Earl Grey  ou les bergamotes, spécialité de Nancy...marmelade citron et bergamote D’après la recette de Natalia, quelques petits pots pour faire durer le plaisir tout au long de l’année... et en offrir si  d’aventure, je trouvais des amateurs de saveurs citronnées !

Janvier pour les étudiants, c’est le moment redouté des partiels, je suis donc partie une dizaine de jours chez la Demoiselle de Bordeaux assurer l’intendance et faire un peu de cocooning pendant cette période... Avant de partir, j’ai rangé le sapin et une grande partie de la déco de Noël, rassemblé les dernières jacinthes dans un bouquet pour en profiter jusqu’au bout et ne pas les laisser se faner toutes seules dans la maison désertée...

jacinthes et chatons

Je suis partie alors que la neige arrivait sur le sud-ouest, et j’étais assez préoccupée  à l’idée de la route qui m’attendait... J’ai failli ne pas aller voir ma boîte aux lettres en pensant que le facteur n’était pas encore passé. J’aurais donc pu partir sans voir qu’un paquet m’attendait, une surprise envoyée par Elle ! Je suis vite partie et arrivée à destination (trois heures plus tard quand même mais sans la moindre neige sur la route) j’ai découvert avec ravissement ce qu’elle m’avait envoyé...

surprise d'Isabelle

Un carnet houssé de lin avec  son marque page (une création de Par un beau matin d’hiver) et deux superbes coupons de lin imprimé d’écritures avec de ravissantes dentelles, un croquet gris avec une étiquette en céramique (création Minéral), clin d’œil à notre département, de jolies étiquettes avec du rose et du gris... une carte  de vœux avec des ailes d’ange...  Isabelle, tu sais combien j’ai eu de plaisir à découvrir cette surprise ...

Pendant mon séjour bordelais, j’ai vu de la neige uniquement ... sur vos blogs ! et j’ai raté  çà :

pi-mont_enneig-[1] Photo aérienne prise par un collègue de mon mari, du piémont pyrénéen enneigé...

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtées, la demoiselle et moi pour prendre en photos ... des grues ! Rassemblées par centaines dans un champ de maïs, elles étaient tranquilles à quelques mètres de la route nationale 10 et de son trafic intense, glanant sans crainte quelques grains de maïs oubliés sans doute, se reposant, lissant leurs longues plumes ou déambulant avec cette démarche étrange des grands échassiers...

grues à Captieux

L’Aquitaine est une des zones d’hivernage des grues cendrées sur les sites de Captieux  (Gironde) et d’Arjuzanx (Landes). Elles glanent dans les champs cultivés  et alentour toute la journée et se regroupent  en poussant leur cri caractéristique par centaines en dortoir pour la nuit. Voir d’aussi près ces oiseaux mythiques était  un  petit bonheur du jour...

A notre arrivée à la maison, une autre surprise m’attendait dans ma BAL, d’Elle cette fois-ci...

surprise d'Elvézia

Un paquet délicatement parfumé, est-ce l’eucalyptus qui sent si bon ? qui contenait  un magnifique coupon de lin fleuri de chez Cabbages & Roses, en direct de Londres où elle vient de faire un séjour ! Et l’accompagnaient tout en délicatesse, un oiseau aux écritures, une étiquette  partition, une étoile en zinc, une  petite pince adorable et une mini éprouvette au nom de son blog... Elvézia,  toi aussi tu sais quel plaisir tu m’as fait...

La MAC n’aura pas trop le temps de se reposer, elle était partie à Bordeaux avec moi pour pouvoir terminer sur place les double rideaux occultants de la Demoiselle, elle va très vite reprendre du service... !

Posté par cathfd à 07:05 - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 31 août 2009

Recette pour un weekend bien rempli...

Dans un premier temps, le samedi matin, mettre le réveil assez tôt... pour pouvoir mieux profiter ensuite et perdre du temps sans compter selon l’envie et les circonstances. Ouvrir les volets et admirer le ballet des hirondelles...

hirondelles

Lorsque tous les fils électriques seront enterrés, sur quelle portée les hirondelles pourront-elles jouer la partition de leur ballet incessant ? On dirait qu’elles obéissent à un chef d’orchestre invisible, s’envolant toutes en même temps pour de nouveau se poser après avoir esquissé leur danse effrénée...

la partition des hirondelles

Partir au marché, et remplir son panier des fruits et légumes encore gorgés de soleil comme ces tomates, andines cornues, roses de berne, noires de Crimée, green zebra, cœur de bœuf... Un peu de bon balsamique, de la fleur de sel, de l’huile d’olive et du basilic ciselé, c’est du bonheur en bouche...

tomates du marché

  Aller prendre un petit noir chez notre torréfacteur, prendre des nouvelles de la ville, de l’économie locale, se rendre compte que c’est la braderie d’été dans toute la ville et flâner de rue en rue... Rencontrer une amie et papoter...Tomber sur des chaises bradées dans une boutique de déco aimée , neuves certes mais qui me plaisent bien,  et les emporter...De retour à la maison, dans l’après midi, y installer un coussin , la lavande tout juste cueillie pour finir de la sécher et prévoir de s’y installer pour feuilleter encore et encore ce livre merveilleux, cadeau  reçu cet été d’une amie très chère...

Lavande et chaise grise

Cueillir les derniers hortensias qui n'ont pas été grillé par le soleil intense de cet été et en faire un gros bouquet dans l'entrée de la maison, récupérer quelques inflorescences colorées au milieu de têtes à moitié séchées pour garnir une petite tasse en argent...

hortensias fin août

  Jardiner, prendre le temps de  câliner Elfie et le soir venu, s’installer en famille devant une de nos séries télé préférées...

prisonbreak

Dimanche matin, après un petit déjeuner tardif, prévoir une tarte aux mirabelles, ramenées la veille du marché... une pâte mi brisée mi sablée à la poudre de noisette, les mirabelles bien  serrées dessus, un peu de sucre, quelques amandes effilées...

tarte aux mirabelles 

  Pendant qu’un poulet fermier cuit lentement au four, s’échapper au fond du village, le long d’un pré pour cueillir des mûres sauvages... En ramasser deux kilos en une demi-heure à deux...

mûres sauvages

Dans la foulée, après le repas, préparer de la gelée, savourer l’ odeur suave des mûres qui cuisent et qui envahit la maison, mettre dans des pots  chapeautés de lin, petits pour distiller le sombre nectar tout au long de l’hiver...

la gelée de mûres

  Puis jardiner, nettoyer les framboisiers en espérant qu’ainsi ils nous offriront une nouvelle fructification, enlever les fleurs fanées des lauriers roses et les feuilles jaunies par les grosses chaleurs , soigner Pierre de Ronsard et Frère Cadfaël  (un rosier anglais, rose avec un parfum merveilleux)...

jardinage

Enfin faire un plouf bien mérité dans une eau à ... 18 ° ! Revigorant ...!

18 degrés

Posté par cathfd à 07:28 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,