mardi 11 mars 2014

Jonquilles des bois

Il y a déjà 3 ans je vous avais emmenés  vers Gèdre et le pays Toy dans les hautes Pyrénées, où les prés se couvrent de jonquilles en avril(clic). Hier, c’est au dessus du village voisin du mien qu’avec un couple d’amis nous sommes partis chercher des jonquilles des bois. Nous avons cheminé dans un bois touffu où seule règne la mousse en cette saison, sur un épais tapis de feuilles qui crissaient sous nos pas, un bois de bosquets habité ici et là par quelques chênes ou hêtres vénérables et magnifiques...

IMG_6156

IMG_6154

IMG_6149

Pas toujours facile de repérer le chemin, seuls un cairn, un lien autour d’un tronc, assez espacés et discrets pour se fourvoyer facilement sans  un guide fin connaisseur de la forêt,  nous disent que  nous sommes sur le bon chemin !

repères

Après plus d’une heure d’approche, une première touffe de jonquilles isolée apparaît enfin, nous avions seulement croisé de loin en loin des  anémones des bois, des pulmonaires et un seul exemplaire de cette plante que je n’ai pas su identifier en bas à gauche de la mosaïque...

Edit 15h: grâce à Carine, la plante mystère est identifiée, il s'agit d'une Lathrée clandestine, Lathraea clandestina, une plante parasite, pour en savoir plus

7 10 mars jonquilles au dessus de st Pé-004

J'ai fortement zoomé ma photo afin de mieux vous montrer cette plante étonnante qui est une découverte pour moi...

IMG_6179-001

Encore un peu de patience et de souffle et nous atteignons enfin notre but...

IMG_6159

IMG_6168

20140310_151537  IMG_6169

Elles sont bien là en tapis épais, protégés sous les branchages, la pente rendue glissante par les feuilles ... De touffe en touffe, montant toujours un peu plus haut,  nous avons cueilli et cueilli en faisant attention de ne pas arracher les bulbes, promesse de floraison renouvelée d’année en année, remplissant l’un une poche, l’autre un seau niché dans le sac à dos ! Oubliée la rude montée ! quel plaisir et quel spectacle dans cette lumière si particulière de sous-bois...

IMG_6166

Un arbre déraciné par la tempête cet hiver n'a pas empêché les fleurs qui poussaient à son pied de renaître, et elles ont vaillamment redressé la tête vers le soleil,  image insolite de télescopage entre l'arbre destiné à mourir et les fleurs pleines de vie...

IMG_6171 

 

IMG_6175

Nous sommes redescendus et tout en bas, dans un pré,

trois ânes adorables, de vraies peluches vivantes sont venus nous saluer...

ânes

En rentrant, il ne restait plus qu’à répartir dans la maison la cueillette du jour pour ensoleiller chaque pièce ...

bouquets

Merci à vous Alain et Jeanine pour cette balade !

Posté par cathfd à 11:13 - - Commentaires [90] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 19 avril 2013

Syringa vulgaris, le lilas commun...

Qu’importe la remontée des températures et la renaissance de la nature, tant que je n’ai pas un bouquet de lilas dans la maison, j’ai l’impression que le printemps n’est pas vraiment là... Et la floraison de cet arbuste dont la couleur et le parfum désuet m’enchante est pour moi le signe tangible plus que tout autre que le printemps est enfin installé...

DSC04301

Saviez-vous que cet arbuste originaire du sud-est de l’Europe a été introduit en France en 1575 par un diplomate flamand, Ogier Ghislain de Busbecq, qui s’était vu offrir des plants par Soliman le magnifique lorsqu’il était en poste en Turquie. Cependant sa culture ne se développera que 300 ans plus tard avec les travaux de la famille Lemoine à Nancy qui créera de la fin du XIXe siècle à 1968, date de la fermeture de l’entreprise, 214 variétés de lilas commun encore appelé lilas français...

Le lilas fait partie de la même famille botanique que l’olivier, le forsythia, le jasmin, le frêne et le troène: les oléacées...

♥ ♥ ♥

Cette semaine j’ai cueilli une grande brassée de l’odorant arbuste et je l’ai réparti dans toute la maison, je vous montre, ce sera l’occasion de vous présenter quelques objets chinés ces derniers mois...

J’en ai mis à la cuisine dans une bouteille “la lorraine”...

DSC04284

à la salle à manger sur le coin de la cheminée où il répond en douceur aux couleurs d’un pichet artisanal délicatement fleuri et aux couleurs fanées d’un plateau trouvé chez Cas*...

 DSC04282

 

DSC04283

suspendu à la crémone de la fenêtre dans un coffin en zinc longtemps cherché...

(petite précision pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu'est un coffin: c'est un étui pour la pierre à aiguiser la faux qui se portait à la ceinture, il y a un crochet recourbé à l'arrière que l'on ne voit pas sur la photo, il peut être en zinc, en bois ou en corne)

DSC04274

coffin et compotier

Juste en dessous, un compotier à piédouche avec un ravissant motif fleuri rose en terre de fer sans autre marque de fabrique, qui m’a été proposé pour 2 euros ! Et sur l’appui de fenêtre à droite vous pouvez voir une lanterne de garde-barrière SNCF en laiton et cuivre. (La belle-mère du monsieur qui me l’a vendue était garde-barrière à Biarritz, j’adore connaitre un petit bout de l’histoire des objets que je chine...)Je vous la montre lors de son acquisition...

lanterne sncf dans son jus

Avec un peu d’huile de coude et de patience, la voici maintenant... Un ingénieux système de clé en dessous de la lanterne permettait de faire pivoter la lampe à pétrole et d’envoyer la lumière vers la vitre rouge à l’arrière ou la vitre transparente à l’avant selon les besoins...

lanterne sncf nettoyée

Enfin dans le grand bocal où j’avais installé ma composition de Pâques, sur un guéridon Napoléon III en métal, un bel ouvrage de ferronnier ...

DSC04294

guéridon NIII

J’en ai mis aussi au salon, sur la table console devant la fenêtre, dans le broc de toilette “Jardinière” de Sarreguemines...

DSC04268

Sur la table à côté du broc, trois adorables moules cœur chinés 20 centimes et suspendue au pied de lampe, une vraie pampille d’église...

DSC04271DSC04272

Dans le petit pichet rose émaillé près du portrait de Maman, juste deux thyrses (nom des panicules floraux du lilas, c’est joli ce nom, je trouve )...

DSC04273

Enfin sur la petite console, trois bouteilles, une inflorescence par bouteille...

DSC04265

Entre les bouteilles, deux beaux objets forgés du XVIIIe siècle, une mouchette et une clé ...

clé et mouchette

De l’autre côté sous la lampe,  un buste de femme chiné 4 euros dans un vide-maison... le voici tel que je l’ai ramené chez moi, très encrassé...

buste de femme dans son jus

Après nettoyage, la majeure partie de la peinture était partie, il ne me restait pas d’autre solution que de le repeindre et j’ai décidé de lui donner un coup de jeune en lui donnant des couleurs autres que celles d‘origine, je l’ai ensuite ciré sauf le visage qui garde ainsi un velouté que j’aime beaucoup...

buste repeint

 

La pluie est arrivée, mais qu’importe, ma maison embaume le lilas, le soleil reviendra, c’est sûr, le lilas me l'a dit...

manet5 Edouard Manet, Lilas dans un vase, 1882

♥ ♥ ♥

Posté par cathfd à 00:05 - - Commentaires [120] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 5 avril 2011

Printemps : plaisirs de fleurs et de chine...

Le radoucissement des températures et l’explosion des bulbes   est un des plaisirs de ce mois d’avril...Saisir  la beauté éphémère des fleurs, des jeunes feuilles, des bourgeons plein de promesses ...

printemps 2011 au jardin 2 pf

 

♥ ♥ ♥

Mi-mars, dans deux villages tout près du mien j’ai fait de petites trouvailles ...

DSC08639

Une muselière à veau dont je compte faire un luminaire, une toute petite muselière à ...agneau ? , un vieux cintre, une charmante bottine isolée en toile sur semelle cuir pointure 18, un bulletin des lois du second semestre de 1849  acheté pour ses pages pour de futurs bricolages, mais qui va rester un peu encore en vue; sa jolie reliure en cuir et papier à la cuve va  trop bien dans mon salon pour le dépiauter tout de suite !une plaque de pressions entière et une toute petite bobine de fil à gant qui ira rejoindre ses comparses...et un tout petit médaillon reliquaire dont la vendeuse était persuadée que c’était une loupe ! Je lui ai montré que la bélière se dévisse libérant ainsi le cerclage et les deux verres entre lesquels on mettait une photo ou une mèche de cheveu...

chine du 13 mars détails

J’ai lavé à la main avec une petite brosse et du savon noir la petite bottine. Légèrement déjaunie par ce traitement , elle est allée rejoindre une petite forme de chaussure d’enfant en bois sous un globe dans ma chambre...

♥ ♥ ♥

 printemps 2011 au jardin 3 pf

 

Quelques jours d’absence et à mon retour, de nouvelles fleurs célébraient le renouveau; le lilas sorti comme par enchantement, les tulipes black Parrot ont pris le relais des narcisses dans la baignoire en zinc, les rosiers déploient leurs feuilles vernissées et arborent fièrement des boutons délicats, les crosses de certaines  fougères commencent juste à se déployer...

♥ ♥ ♥

chine du 3 avril 

C’est sous une fine pluie que nous sommes partis ce dimanche ... Cinq vide-greniers nous attendaient , hélas la plupart regorgeaient plus de vêtements et de jouets que de  brocante...Sur  le premier j’ai raflé l’essentiel de mes  trouvailles...

Certains stands étaient recouverts d’une bâche, sur d’autres toute la marchandise n’avait pas été sortie, c’est donc dans une valise sous une table que j’ai trouvé ces vieux papiers. Je les ai pris pour leur couleur, ce bleu vert que j’affectionne, leurs jolis en-têtes... Une lettre avertissant les clients de la vente d’une manufacture d’emporte-pièces et leur demandant d’accorder leur confiance aux acquéreurs, deux lettres  de change...

jolis en-têtes

et un mandat de 1901, émis à Bayonne par un monsieur J. Dufau à l’ordre d’un fabricant de chapelets de Bruges, un village pas très loin du mien. Avouez qu’il eût été dommage de ne pas le trouver celui-là ! dans 110 ans je me demande dans quel état seront nos factures et consorts...

mandat Dufau

Sur le même vide-grenier, j’ai trouvé une boite d’enveloppes légèrement piquées mais avec leurs petits bandeaux de papier. Au-delà de l’aspect décoratif de la boîte ouverte, ces petites enveloppes pourraient se transformer avec tampons et encres en étiquettes cadeaux, pourquoi pas ?

 enveloppes 

Et puis sur un autre vide grenier,  j’ai encore craqué sur des bobines Wallaert frères à Lille ! Trois tons de vert en camaïeu, une grenat qui est venue compléter celles chinées dernièrement pour former un second trio  agréable à l’œil... et deux bobines de cordonnet à la jolie étiquette...

bobines

Il manque des couverts en métal argenté aux manches richement travaillés que je vous montrerai dès que je leur aurais fait une beauté, toujours sur le premier vide-grenier de la matinée,  10 euros les douze fourchettes et douze cuillères à soupe !

♥ ♥ ♥

printemps 2011 au jardin pf

♥ ♥ ♥ 

 

 

Posté par cathfd à 00:01 - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 30 mars 2010

Escapade printanière...

Mr.Rose & Gris m’ayant fait la surprise de rentrer en tout début d’après-midi, vendredi,  nous sommes partis vers la montagne toute proche voir un peu à quoi ressemble le printemps; là où vous m'aviez déjà suivie cet automne...

troupeau à la pature

Des troupeaux paisibles dans les champs d’un vert intense...

le gave pf De l’eau en abondance dans le gave et les feuillages timides qui colorent à peine les branches au dessus de l’eau...

travaux des champs printemps 2010 pf

Les travaux des champs qui commencent, ici la fumure des sols avec l’aide d’un cheval...

brebis

Plus loin, des brebis laineuses à souhait, des basco-béarnaises bien adaptées à la vie dans les zones difficiles de montagne avec leurs cornes enroulées comme  celles des manech, autre race  régionale dont l’origine se perd dans la nuit des temps...

fleurs sauvages printemps 2010 pf

Des bas-côtés envahis par les timides et discrètes violettes, de temps en temps une touffe éclatante de coucous au jaune conquérant, quelques pulmonaires déjà aux couleurs changeantes, des chatons partout dans les arbres, de délicates petites fleurs plus en altitude dont les coloris vont du blanc au rose en passant par le mauve pâle...

le retour à la bergerie pf

Un berger moderne qui va chercher son troupeau en voiture et qui le précède pour le retour à la bergerie...! Ce sont les brebis vues tout à l’heure, croisées lorsque nous redescendions. Elles savent que quand arrive la voiture rouge, c’est l’heure de rentrer et elles suivent paisiblement leur berger ou plutôt son symbole éclatant. Si trop de distance se crée, elles se mettent à courir pour le rattraper!

Nous avons rencontré un peu de neige sur les bas côtés, la végétation est à peine réveillée en raison de l’altitude et de l’encaissement des lieux, et du coup en rentrant le jardin m’a paru éclater de couleurs...

fin mars 2010 au jardin pf

Du rose, du bleu, du jaune, du blanc avec les narcisses tout juste éclos et toute une déclinaison de verts, du bleuté du sedum à celui teinté de roux et doré des jeunes feuilles de rosier, du vert intense et vernissé des feuilles de  laurier tin au vert acidulé du lilas et des hortensias.  Les iris sortent un peu épuisés de cet hiver où ils ont perdu leur repères et fleuri depuis novembre !

Au cours de notre promenade, nous avons vu les traces de Xinthia avec des bandes de forêts dévastées, les sapins vrillés et cassés, les majestueux hêtres vaincus, déracinés ... la forêt pansera ses plaies, j’ai envie de dire que ce n’est pas (trop ) grave...

Transition toute trouvée pour vous parler de l’initiative d’Armelle, “Par un beau matin d’hiver” qui a créé un blog destiné à accueillir les créations des bloggeuses à vendre au profit d’une petite ville sinistrée des Charentes-Maritimes. Allez voir ce blog, vous avez encore le temps de préparer un ouvrage, repérez ce que vous souhaiteriez acquérir,il y a déjà une vingtaine d’ouvrages très divers, vous trouverez toutes les explications ! Rejoignez-nous!

Vent des cœurs

D‘ici quelques jours vous y trouverez un ouvrage sorti de mes petites mains...

Posté par cathfd à 06:57 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags : , , , ,