Rose & Gris

lundi 30 juin 2014

En 4 mois, il y a eu....

Presque 4 mois en effet que je ne suis pas venue ici! Des travaux, des occupations multiples, le besoin de me recentrer et l’envie de ne pas toujours courir après le temps, de faire les choses à mon rythme m’ont éloignée de l’ordinateur...Ce qui ne m’a pas empêchée de faire des découvertes, lire, chiner encore et toujours. Alors si vous le voulez bien, si vous avez un peu de temps devant vous je vais vous raconter un peu de ces quelques mois, suivez-moi, je vous emmène...

*****

birds on a wire

D’abord je veux partager avec vous une découverte musicale: Un disque superbe, étonnant, inclassable, un disque de reprises, voix et violoncelle. La voix de velours, c’est celle de Rosemary Standley, la chanteuse franco-américaine de Moriarty, elle est accompagnée au violoncelle et au chant par Dom La Nena, toute jeune artiste brésilienne.

”Birds on a wire” est un songbook fantasque et gourmand (Télérama) où l’alchimie évidente du duo est extraordinaire, on écoute ce disque comme on égrènerait un album de souvenirs, car elles revisitent des mélodies et textes fameux de Monteverdi à Léonard Cohen en passant pas John Lennon ou Tom Waits. On rêve, on sourit, on est ému aux larmes, on ferme les yeux, on est transporté ailleurs...”All the world is green” (Tom Waits) est une merveille que j’écoute en boucle, qui me fait frissonner et m’émeut de façon indicible...

 C'est la musique que vous entendez ici...(Patience, le morceau démarre tout en douceur !) 

******

Au jardin...

IMG_6898

Au mois  de mai, j’ai adoré voir fleurir et s’épanouir ces  iris achetés en Provence il y a deux ans, bien installés maintenant qui m’ont fait la surprise alors que j’avais acheté uniquement deux pieds rose et pourpre, de faire prospérer une belle variété de bleu, si étroitement imbriquée aux bicolores que j’ai renoncé à les séparer...

Rose & Gris 8-021

L’an dernier j’avais eu l’opportunité de chiner dans un vide-grenier quatre superbes et authentiques vasques médicis du XIXe siècle, en provenance des jardins de l’ancien séminaire et lycée du village voisin. Elles sont passées sous mon pinceau et ornent maintenant la murette séparant la cour de la piscine. J’ai choisi de ne rien y mettre, je trouve qu’elles se suffisent à elles-mêmes... 

Rose & Gris 8-016

Le printemps a vu éclore d‘innombrables semis spontanés de pensées et d’érigeron dans la cour, qui sont venus colorer et poétiser le gravillon gris tristounet...

Rose & Gris 8-017

Cette année la générosité de mon rosier grimpant Pierre de Ronsard a été sans limites et enfin il s’est montré opulent et croulant sous les fleurs, il a mis des années à vraiment s’installer et je désespérais parfois, lorsqu’ailleurs j’en voyais  lourds de fleurs, de  voir le mien un jour aussi beau...Pour les sauver de la pluie, j’en ai fait avec bonheur plein de bouquets au fil des jours ici et là dans la maison...

Rose & Gris 8-022

*****

Au fil des chines

Parmi mes trouvailles, deux petits cadres que je trouve exquis.

Le premier chiné à Aix-en-Provence, ovale en bois avec un filet intérieur en laiton et un verre bombé d‘origine, met en valeur une peinture sur celluloïd, une carte postale, découpée pour la faire rentrer dans le cadre. Ces cartes postales en celluloïd, la première matière plastique artificielle dont l’origine remonte à 1856 ont été très en vogue au tout début du  XXe siècle. J’ai peint le cadre en off-black de F&B...

Rose & Gris 8-014

Il a trouvé place dans mon entrée au-dessous d’un autre petit cadre chiné au Pays Basque, rond, marqueté, contenant lui une aquarelle de roses dans un vase bleu (dans l’esprit des sublimes aquarelles de Blanche Odin, qui sait peut-être un ou une de ses élèves ?) et juste au-dessus cet autre petit cadre en résine peint dans la même couleur, déjà montré, contenant une petite litho ancienne chinée à Bruxelles...

Rose & Gris 8-024

Le deuxième cadre chiné, à poser, est beaucoup plus ancien. Le voici dans son jus tel que je l’ai trouvé...

Rose & Gris 8-015

Une sorte de résine, peut-être du gutta-percha ou de l’ébonite, toutes deux issues d’une sève d‘arbre, très utilisées sous Napoléon III. Le montage du cadre, son joli pied, le décor très important me laisse penser qu’il s’agit bien d‘un cadre de cette époque. Trouvé dans un vide-grenier pour 7 euros, le vendeur ignorait qu’avec juste un peu de cirage à chaussures, ce petit objet raffiné retrouverait sa splendeur et que les détails de son ornementation seraient aussi bien mis en valeur...J’y ai installé la photo de ma trisaïeule maternelle (l’arrière-grand-mère de ma mère), Adélaïde prise en 1881, elle avait alors 47 ans. Le cadre est posé sur un mouchoir en lin orné d‘une rangée de somptueux jours brodés en provenance du même vide-grenier et il est accompagné d‘un lorgnon pliable, contemporain et du cadre et de la dame, le tout chiné ce printemps...

IMG_6970

Impossible de vous raconter mes chines sans vous montrer la plus jolie trouvaille qu’il m’ait été donné de faire en vide-greniers. La personne qui la vendait était plutôt en retard et finissait de s’installer alors que nous allions quitter le vide-grenier. Un brocanteur pro rodait autour de la voiture.

J’ai juste aperçu un panneau fleuri, sans trop réfléchir j’ai demandé :combien? -10 euros -je prends !!!

IMG_6719

Et ensuite seulement j’ai découvert avec ravissement ce paravent de cheminée à quatre vantaux articulés en double sens, avec des panneaux de bois peints à l’huile  d‘une jolie facture ! Juste un léger nettoyage et il a trouvé place dans la cheminée  de la salle à manger... Une de ces aubaines dont  rêve tout chineur devenue si improbable dans les vide-greniers actuels où vêtements et jouets occupent 95% des étals...

Cadeau de mon amie Brigitte, cette superbe cloche du jardin de sa grand-mère! Elle est magnifique et j’en rêvais depuis longtemps  sans vraiment espérer en trouver, c’est un objet plutôt rare chez nous... Elle  a trouvé place dans la salle à manger où elle voyage de la table à la commode selon mon inspiration. Trop belle pour l’installer dehors et qu’elle se salisse ou risque un choc fatal: elle a conservé sa boule-poignée ce qui est rare car les jardiniers les cassaient pour les ranger en les empilant...

IMG_7029

Sur cette photo elle abrite un pichet Moulin des Loups et un service à café Boulogne de Digoin ainsi qu’une poupée ancienne en bois chinée chez mon amie Jeanine. Je ne suis pas collectionneuse et je ne m’intéresse pas spécialement aux poupées, me gardant bien de mettre le doigt dans un engrenage que je sais addictif, n’est-ce pas Jeanine ? Mais celle-ci, comment dire? j’ai eu un coup  de foudre tout simplement. Ce n’est pas qu’elle soit extrêmement belle, mais elle a un je ne sais quoi dans le regard qui m’a parlé directement au cœur...

Rose & Gris 8-025

*****

Voyages immobiles

L’été approche et je sais que vous êtes nombreuses à attendre  un billet de lecture. J’ai mis à jour l’album photos de mes lectures 2014 et vous y trouverez des idées. Je ne vous parlerai pas de toutes ces lectures, ce billet est déjà bien assez long. Je vous donne juste mes trois préférées :

                          la singulière tristersse du gâteau au citron            

Le jour de ses neuf ans, Rose Edelstein mord avec délice dans le gâteau au citron préparé pour l'occasion. S'ensuit une incroyable révélation : elle ressent précisément l'émotion éprouvée par sa mère, alors qu'elle assemblait les couches de génoise et de crème. Sous la douceur la plus exquise, Rose perçoit le désespoir. Ce bouleversement va entraîner la petite fille dans une enquête sur sa famille. Car, chez les Edelstein, tous disposent d'un pouvoir embarrassant : odorat surpuissant ou capacité de se fondre dans le décor au point de disparaître. Pour ces superhéros du quotidien, ce don est un fardeau. Chacun pense être affligé d'un mal unique, d'un pouvoir qu'il faut passer sous silence. Comment vivre lorsque les petits arrangements avec la vérité sont impossibles ? Comment supporter le monde lorsque la moindre bouchée provoque un séisme intérieur ?

Comme le singulier gâteau de Rose, les livres d'Aimee Bender sont recouverts d'un succulent glaçage, fait d'humour et de fantaisie. Dans ce texte plein de charme, proche des films de Wes Anderson, elle met l'imagination au pouvoir et prouve qu'elle est l'un des auteurs les plus originaux du paysage littéraire américain.

J’ai beaucoup aimé cette histoire tout à fait singulière, avec ses personnages attachants et fantasques. Sous la fantaisie, une fine observation des caractères et des situations rend la lecture agréable et captivante une fois accepté l’étrangeté des faits !

 

 

en cas de forte chaleur

♥ ♥ Dans un Londres écrasé de chaleur, Robert Riordan disparaît. Pour percer le mystère, les Riordan devront briser les tabous et les remords qui les désunissent. Mais en auront-ils le courage ? Après le sublime Cette main qui a pris la mienne, récompensé du Costa Award, Maggie O'Farrell signe un très beau roman, chargé de délicatesse et de grâce littéraire, le magnifique portrait d'une famille irlandaise inoubliable.

J’ai vibré à l’unisson des personnages de cette histoire  de famille où les sentiments complexes d‘une fratrie, les silences des parents, les non-dits résonnent si vrai... Une histoire inoubliable comme il est dit en quatrième  de couverture !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le collier rouge

♥ ♥ ♥ Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte.
Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre, trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.
Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate dont la guerre a fait vaciller les principes.
Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame...
Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi un grand roman sur la fidélité.

Pas grand chose à ajouter à cette quatrième  de couverture, si ce n’est que pour moi c’est le roman parfait: 150 pages auxquelles il n’y a rien à ajouter, rien à enlever. La concision, la sobriété de l’écriture est parfaite et campe à merveille toute une époque, toute une atmosphère...  Les caractères des personnages, leur profonde humanité se dessinent autant à travers ce qui est dit qu’à travers ce qui ne l’est pas...En cette année  de centenaire de la guerre de 14-18, où personnellement j’ai appris beaucoup de choses, Jean-Christophe Rufin nous offre un roman magnifique à côté duquel il ne faut pas passer, un vrai bijou.

*****

Merci de m'avoir suivi jusque là !

Je vous souhaite de passer un bel été, je vous retrouve en septembre!

 IMG_7886 Rhododendrons sur le Hautacam, vallée d‘Argelès-Gazost, le 21 juin 2014

Posté par cathfd à 15:24 - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 11 mars 2014

Jonquilles des bois

Il y a déjà 3 ans je vous avais emmenés  vers Gèdre et le pays Toy dans les hautes Pyrénées, où les prés se couvrent de jonquilles en avril(clic). Hier, c’est au dessus du village voisin du mien qu’avec un couple d’amis nous sommes partis chercher des jonquilles des bois. Nous avons cheminé dans un bois touffu où seule règne la mousse en cette saison, sur un épais tapis de feuilles qui crissaient sous nos pas, un bois de bosquets habité ici et là par quelques chênes ou hêtres vénérables et magnifiques...

IMG_6156

IMG_6154

IMG_6149

Pas toujours facile de repérer le chemin, seuls un cairn, un lien autour d’un tronc, assez espacés et discrets pour se fourvoyer facilement sans  un guide fin connaisseur de la forêt,  nous disent que  nous sommes sur le bon chemin !

repères

Après plus d’une heure d’approche, une première touffe de jonquilles isolée apparaît enfin, nous avions seulement croisé de loin en loin des  anémones des bois, des pulmonaires et un seul exemplaire de cette plante que je n’ai pas su identifier en bas à gauche de la mosaïque...

Edit 15h: grâce à Carine, la plante mystère est identifiée, il s'agit d'une Lathrée clandestine, Lathraea clandestina, une plante parasite, pour en savoir plus

7 10 mars jonquilles au dessus de st Pé-004

J'ai fortement zoomé ma photo afin de mieux vous montrer cette plante étonnante qui est une découverte pour moi...

IMG_6179-001

Encore un peu de patience et de souffle et nous atteignons enfin notre but...

IMG_6159

IMG_6168

20140310_151537  IMG_6169

Elles sont bien là en tapis épais, protégés sous les branchages, la pente rendue glissante par les feuilles ... De touffe en touffe, montant toujours un peu plus haut,  nous avons cueilli et cueilli en faisant attention de ne pas arracher les bulbes, promesse de floraison renouvelée d’année en année, remplissant l’un une poche, l’autre un seau niché dans le sac à dos ! Oubliée la rude montée ! quel plaisir et quel spectacle dans cette lumière si particulière de sous-bois...

IMG_6166

Un arbre déraciné par la tempête cet hiver n'a pas empêché les fleurs qui poussaient à son pied de renaître, et elles ont vaillamment redressé la tête vers le soleil,  image insolite de télescopage entre l'arbre destiné à mourir et les fleurs pleines de vie...

IMG_6171 

 

IMG_6175

Nous sommes redescendus et tout en bas, dans un pré,

trois ânes adorables, de vraies peluches vivantes sont venus nous saluer...

ânes

En rentrant, il ne restait plus qu’à répartir dans la maison la cueillette du jour pour ensoleiller chaque pièce ...

bouquets

Merci à vous Alain et Jeanine pour cette balade !

Posté par cathfd à 11:13 - - Commentaires [89] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 21 février 2014

Miscellanées...

IMG_5942 

Cette ravissante girandole est arrivée dans la hotte du Père Noël dans son jus, c’est à dire très noire de poussière solidifiée, les pampilles opaques, la poire et la prise en bakélite recouvertes d’une épaisse couche de crasse, le fil électrique en textile ayant oublié sa couleur d’origine depuis longtemps. Je n’ai hélas pas fait de photos, dommage car l’avant-après aurait été ici bienvenu ! N’ayant jamais encore eu à traiter ce genre d’objets, j’ai demandé conseil à mon brocanteur préféré, qui, lui, restaure souvent des lustres à pampilles. Et j’ai suivi son conseil même s’il m’a interloquée sur le moment: j’ai enlevé les fausses bougies, ainsi que les bobèches que j’ai mises à côté à plat et j’ai couché l’ensemble ...dans le lave-vaisselle que j’ai lancé pour un cycle doux. Ensuite je l’ai laissée sécher longuement sur un radiateur avant de la rebrancher et voilà le résultat...

Rose & Gris 8-010

De tout petits abat-jour fabriqués dans la photocopie d’une lettre d’amour, trouvés ce weekend à Aix  lors d’une escapade familiale sont venus coiffer les ampoules, et la girandole, tous ses feux retrouvés trône fièrement sur un coin de radiateur du salon.

♥ ♥ ♥

Je n’aime pas les bandoulières d’appareil photo qui nous prennent pour support de publicité en annonçant en gros,  blanc sur noir, la marque et le modèle du réflex. J’ai cousu un modèle perso de fourreau bien ajusté, enfilé sur la sangle et cousu à la main de quelques points de surjet à chaque extrémité. Plat dessous, froncé dessus et passepoilé pour un effet déco avec les tissus contrastés, je suis plutôt satisfaite du résultat et j’en ai déjà cousu deux autres que j’ai offert. A améliorer encore en prévoyant une petite poche pour le cache de l’objectif (vu sur internet ...après!)

IMG_5426

IMG_5436

Si vous êtes intéressés, en tapant “strap appareil photo” sur un moteur de recherche vous trouverez moult boutiques en ligne qui en proposent, soit directement des sangles avec motifs et couleurs très variés soit des housses dans l’esprit de la mienne,  et en ajoutant le mot tuto vous trouverez la marche à suivre pour réaliser la vôtre,  le plus simple est ici.

♥ ♥ ♥

Il y a déjà quinze jours que j’ai cueilli des iris dans mon jardin, pour mieux profiter dans la maison de leur couleur et de leur délicat parfum miellé. J’aime beaucoup les iris, ceux-ci,  une variété classique des jardins, m’offrent tous les ans une première floraison très tôt dans la saison avant de vraiment s’épanouir en avril.

Iris

Sur le mur juste en face, une aquarelle peinte par une de mes sœurs, encadrée par mes soins et un iris en tissu enlacé aux tuyaux de chauffage sur une lampe de mineur chinée, trouvent dans ce bouquet précoce un écho harmonieux...

iris jaunes

Une petite chose chinée et transformée est posée au pied du vase des iris: une forme à chaussure d’enfant dont le prix ridicule de 2 euros aurait dû m’alerter sur son état réel. Sur l’avant du pied, en la nettoyant j’ai découvert un trou énorme dû aux insectes xylophages, masqué par une pellicule de bois presque aussi fine que du papier à cigarettes. Après reconstruction à la pâte à bois , il ne me restait pas d’autre solution que de la peindre. Ce que j’ai fait en violet et je l’ai habillée d’une petite chaussure de dentelle avec une semelle fleurie, un petit ruban  en soie du XVIIIe et un bouton en nacre chiné qui complète la transformation...

Rose & Gris 8-007

♥ ♥ ♥

Enfin pour clore ce billet, je vous montre les calendriers réalisés après avoir vu son idée. Comme elle chaque année je cherche dans les calendriers qui fleurissent un peu partout celui qui me plaira vraiment où je puisse écrire tout au long de l’année. J’ai donc concocté avec l’aide de Mr Rose & Gris un modèle qui sans être parfait me plait beaucoup  et j’ai repris l'idée du cintre pour le présenter...

IMG_5461

calendriers détails

Comme cela représente un certain travail que tout le monde ne sait pas forcément faire, bien que l’année soit déjà bien entamée, je vous propose de vous l’envoyer en PDF sur simple demande, à vous ensuite de l’imprimer sur un papier assez épais (j’ai utilisé du papier recyclé de 160g),de le personnaliser avec du masking tape et de le présenter avec une grosse pince ou un cintre ou toute autre bonne idée que vous aurez. Désolée de vous le proposer si tard, de méchants logiciels introduits sous couvert de mises à jour m’ont privée une semaine de mon ordinateur que je viens juste de récupérer. Il n'est pas trop tard pour écrire les jolies choses vécues en janvier et février !

♥ ♥ ♥

Un grand MERCI pour vos messages si chaleureux sur le post précédent,

je vous ai lues avec bonheur même si je ne vous ai pas répondu...

Posté par cathfd à 12:02 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 8 février 2014

Une journée paisible...

Elle lit tranquillement à l’ombre d’un grand arbre en fleurs au discret parfum. Une chaise se trouvait là,  une invitation à s’asseoir et profiter de la vue. Une brise légère soulève son écharpe de soie. Elle est loin d’ici, plongée dans un livre d’Henri de Régnier qu’elle aime beaucoup  sur cette ville fascinante où elle va régulièrement se ressourcer, Venise. Y faire des photos aussi car elle aime autant faire des photos que lire, du reste son appareil photo n’est jamais loin... Elle a fait quelques prises ce matin  quand la lumière était belle, dans un jardin ou une chapelle, non loin d’ici, pendant que ses hommes commençaient leur partie. Tout à l’heure, elle ira voir  où ils en sont...Elle a encore le temps de lire et de savourer ce moment paisible. Ce soir au dîner, elle les écoutera en souriant raconter leur parcours et refaire le monde. A un moment, un de ses fils lui dira: ”Et toi Maman,  ta journée ?” Elle répondra: “Excellente, j’ai fait des photos et voyagé immobile jusqu’à Venise...Il faisait beau, c’était délicieux”...

IMG_5366

IMG_5356

IMG_5371

IMG_5391

IMG_5363  les golfeurs détails

IMG_5384

IMG_5386

Pour toi, Françoise, avec toute mon amitié...

♥ 

Inspiration: le très beau blog d’Epistyle. Merci Isabelle pour nos échanges et votre gentillesse...Vous pouvez trouver son livre ici ou la contacter pour toute commande ! Je vous rappelle que moi, je ne vends rien...

♥  ♥ 

Posté par cathfd à 13:18 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 28 janvier 2014

L’un est robuste, l’autre est fragile...

Je vais vous montrer deux objets chinés pour lesquels j’ai eu un coup de cœur. Ils sont aux antipodes l’un de l’autre. Le premier est robuste, fait pour durer, sans fioritures, fonctionnel pour le métier pour lequel il a été conçu...

L’autre est éminemment fragile, rare en raison même de sa fragilité, il n’a pas en soi d’utilité, il est juste beau et là on pourrait disserter comme le fit Maman dans les années trente en classe de philo sur ce sujet: “A quoi cela sert-il ? cela sert à faire joli... ”

 IMG_5268

Le premier, c’est ce panier en zinc et fer au centre sur la console.

 IMG_5271

Divisé en quatre compartiments, doté d’une robuste poignée renforcée, il s’agit d’un porte-outils de vigneron. Les pattes extérieures servait à enrouler le raphia utilisé pour lier la vigne, et à l’intérieur de l’un des compartiments, un autre plus petit a été aménagé pour transporter les greffons...

vigneron

J’y ai installé deux orchidées, des torchons, des bougies, aujourd’hui il est là, demain il sera ailleurs...J’aime infiniment ces objets d‘art populaire et pour une fois qu’un outil peut participer à la déco sans la faire tomber dans le rustique et me permet un mélange des genres revigorant, j’adore !

IMG_5281

A l’extrémité de la console, un sachet de plombs en jute, cadeau d'une amie. L’ancienne église des Cordeliers, à Toulouse fut ravagée par un incendie en 1871. Seul le clocher fut épargné, il sera ensuite vendu ou loué à des fondeurs de plombs de chasse dont la production fut connue sous le nom de Plomb des Cordeliers.

Rose & Gris 8-005

Si vous avez bien regardé la première photo, vous aurez remarqué que ma petite machine à coudre s’est déplacée et qu’elle ne se trouve plus sous sa cloche. Elle a laissé sa place au deuxième objet que je veux vous montrer aujourd’hui...

IMG_5172

Une plaque de biscuit datant de l’époque Napoléon III. Lorsqu’on l’a entre les mains elle se présente telle que sur la photo, mais en réalité dès qu’une source de lumière est placée derrière, cela devient  autre chose... Il s’agit d’une lithophanie. Le procédé breveté en 1827 par le Baron Paul Charles de Bourgoing consiste à presser une plaque de porcelaine non émaillée sur une plaque en relief servant de guide à la gravure. Le dessin apparait dans la matière opaque au départ, par les jeux de transparence dûs aux différentes épaisseurs de la matière. Et la lumière révèle alors un luxe incroyable de détails. Ces objets destinés à être suspendus devant une fenêtre  ou devant une source de lumière, chandelle ou lampe à pétrole, furent très en vogue...Reproductions de tableaux ou sujets religieux, Limoges y excellait et la maison Bernardaud  en commercialise encore sous forme de photophores en dôme (à voir ici)

Pour la protéger  un maximum, j’ai encadré ma lithophanie avec une baguette vieillie de L’éclat  de verre, je lui ai fixé au dos une petite patte permettant que le cadre tienne seul (même provenance mais hélas ils ne les font plus) invisible devant, qualité indispensable  pour ce cadre-là

IMG_5181

enfin je l’ai mise sous cloche devant une fenêtre, espérant la mettre ainsi à l’abri d’un coup de pattes malencontreux des félins de la maison...

IMG_5168

Je vous la montre sans sa cloche, mais curieusement sachez que c’est très difficile à photographier et en réalité elle est bien plus belle ...Regardez l’incroyable finesse des détails, je trouve la scène absolument charmante, ces deux gamins se disputant une poupée, les expressions des visages, les arbres en arrière plan ...

Chaque fois que mes yeux se posent dessus, je me réjouis de l’avoir trouvée...

 IMG_5222

 

IMG_5236

 

Posté par cathfd à 14:17 - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



mardi 21 janvier 2014

Nouvelle année...

"Il est grand temps de rallumer les étoiles"

                                                                             G. Apollinaire

IMG_5044

Aimer,

s’émerveiller comme un enfant,

rire aux éclats,

apprivoiser ses émotions,

s’ouvrir à de nouveaux horizons,

rêver en grand et croire en ses rêves,

oser la bienveillance,

cultiver l’amitié,

prendre soin de soi,

savourer chaque étincelle de bonheur,

 V I V R E  intensément !

Voilà ma recette pour rallumer les étoiles en 2014 et je vous souhaite une année nouvelle lumineuse et pétillante...

Ce sont ces petites demoiselles de fil de fer tourbillonné de papier qui ont été les ambassadrices de mes vœux cette année. Peu à peu le dessus de la cheminée s’est rempli d’une foule colorée et poétique et le soir, à la seule lueur de la guirlande, elles avaient une présence incroyable, bras tendus vers leurs étoiles multicolores...

Rose & Gris 8-003

  J’avais découvert les créations d’Isabelle sur son blog il y a quelques mois et je suis tout de suite tombée  amoureuse de ces silhouettes si évocatrices et poétiques. Lorsqu’est paru son livre “Poésie de papier”, j’ai rapidement su que j’utiliserai ce moyen pour accompagner mes vœux ... Et au moment de passer à la réalisation, j’ai su tout de suite aussi que j’utiliserai du tissu  en lieu et place du papier, et du papier  de soie de couleur assortie aux robes s’imposait alors comme une évidence pour les étoiles...

IMG_5086 

 5 ans

Merci d’être toujours là !

Je n’ai pas été très présente en 2013,

mais cela ne vous a pas empêchés d’être toujours plus nombreux à me lire,

merci pour vos messages chaleureux ici ou par mail, c’est toujours un vrai plaisir de vous lire...

Posté par cathfd à 17:29 - Commentaires [86] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 31 décembre 2013

Le temps de Noël, regard sur la déco...

IMG_3642

L’arche de la grange annonçait depuis quelques jours déjà que Noël approchait... Et dès l’entrée dans la maison, sur le guéridon, c’est un sapin miniature, en réalité un petit araucaria, qui donnait le ton...

avent 2013-001

Installé dans un contenant en zinc chiné assymétrique, dont j’ignore la destination, flanqué de deux jacinthes dans de petits pots à semis, eux aussi chinés cet été et répartis avec des jacinthes un peu partout dans la maison... un cerf tout aussi miniature, clin d’œil à la forêt, posé sur la mousse des bois... et sous le guéridon, les petits souliers qui attendent leurs cadeaux : ma collection de sabots et galoches !

avent 2013-004

Un peu plus loin, sur la console les bougies de l’Avent, la crèche et différentes choses que vous avez découvertes pendant l’Avent... S’y sont ajoutés un joli portrait récemment offert par ma belle-mère dont je vais refaire l’encadrement et un petit recueil des 25 photos du temps de l’Avent publiées ici...

 IMG_4651

Les petits cerfs stylisés qui accompagnaient les bougies de l’Avent avaient quitté la console pour rejoindre la table de salle à manger et flanquer de leur élégante silhouette une potée de jacinthes blanches...

avent 2013-005

Toujours dans la salle à manger, l’if tant espéré et enfin chiné cet été s’est paré de lumières, de verre, de feutre et de bois se voyant illico transformé en “sapin” ! Mon idée première en cherchant cet objet déjà il y a deux ans, idée qui laissait fort dubitative ma cadette !

IMG_4630 IMG_4645

Dans la cheminée, luge, pommes  de pin, bruyères, citrouilles, cône de brindilles disputent la vedette au cerf dont les bois portent fièrement 7 lumignons, cerf en métal qui fait écho aux petits de la table... tous trouvés séparément et pourtant parfaitement assortis !

avent 2013-006

Les tulipes blanches ont remplacé les lys roses de Noël sur le guéridon Napoléon III, une seconde petite poupée Petitcollin habillée de dentelles et mise en boule par mon amie Jeanine (vous en avez vu une première le 3e jour du temps de l’Avent) tient compagnie à un étonnant objet d’œnologie chiné en zinc et verre, sous cloche, un fausset hydraulique Belicard, breveté en 1855-56 qui servait de bonde et permettait de prélever du vin dans le tonneau sans y faire entrer d’air préservant ainsi toutes les qualités gustatives du vin...

IMG_4615

Voilà, Noël est déjà derrière nous, une période enchantée qui passe si vite, trop vite et nous laisse un peu nostalgiques... Il reste le souvenir des  moments vécus, précieux trésors enfouis au fond de notre cœur, graines de bonheur qui ne demandent qu’à lever pour réchauffer et illuminer l’instant où on les évoque aidés en cela par les photos, précieuses auxiliaires de mémoire...

Reste à clore l’année !

IMG_4644

Posté par cathfd à 00:01 - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 25 décembre 2013

C’est Noël...

IMG_3808

Joyeux Noël  !

Merci à vous de m’avoir accompagnée chaque jour pour cet éphéméride de l’Avent, en décembre le temps est encore plus précieux et rare que d’habitude, je suis d’autant plus touchée par votre fidélité et votre gentillesse...Merci pour vos voeux, à mon tour...

je vous souhaite un Noël empli de

Chaleur, amour,  joie, paix et harmonie...

 

 

Posté par cathfd à 00:01 - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :

mardi 24 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.24.

IMG_3870

Posté par cathfd à 17:30 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.23.

IMG_3869

Posté par cathfd à 18:08 - Commentaires [14] - Permalien [#]

dimanche 22 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.22.

IMG_3794

Posté par cathfd à 18:37 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

samedi 21 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.21.

IMG_3701

Posté par cathfd à 17:16 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 20 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.20.

IMG_3660

Posté par cathfd à 17:24 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 19 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.19.

IMG_3682

Posté par cathfd à 18:04 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 18 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.18.

IMG_3674

Posté par cathfd à 18:18 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mardi 17 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.17.

IMG_3607

Posté par cathfd à 18:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

lundi 16 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.16.

IMG_3612

Posté par cathfd à 18:00 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 15 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.15.

IMG_3584

Posté par cathfd à 18:19 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

samedi 14 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.14.

IMG_3525

Posté par cathfd à 18:00 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 décembre 2013

Le temps de l’Avent

.13.

IMG_3528

Posté par cathfd à 18:36 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :



Fin »